Tunisie – De quelle sortie de crise voulait parler Noureddine Tabboubi ?    Tunisie – Réadmission de Nabil Karoui à l'hôpital    Alors que le pays bouillonne, Hichem Mechichi au grand prix des pur-sang arabes    La Conect mise sur les énergies renouvelables pour la promotion de l'économie tunisienne    Tunisie | Covid-19 : 79 décès et 1.861 nouvelles contaminations enregistrés en 24 heures    Bilan Covid-19 : 79 décès et 1861 nouveaux cas en 24h    Sonede : Coupure d'eau à Gabès à cause d'actes de vandalisme    Tennis : Djokovic renverse Tsitsipas et remporte Roland-Garros    Banque allemande de développement KfW : Une subvention de 66 millions de dinars au profit des entreprises privées impactées par la pandémie du Covid-19    Tunisie – Mali : un arbitre égyptien au sifflet    La Libye au coeur du 3ème sommet « Startup Gate Summit 2021 », en juillet prochain, à Tunis    Si quelqu'un s'oppose à cette barbarie, qu'il parle maintenant ou se taise à jamais !    Tunisie : Quatre joueurs absents contre le Mali    Hichem Ajbouni dénonce le recours excessif à la violence par le gouvernement    Difficile d'être Tunisien    Memoire: Salem ATTIA    Handball — CAN des dames au Cameroun:Tunisie-Sénégal, une première place en vue !    NEWS: Ali Jmal signe à l'ESS    En marge de l'amère défaite de la Tunisie face à l'Algérie (0-2): Kebaïer en mauvais stagiaire !    Programme TV du dimanche 13 juin    Hommage: Une journée à la plage avec Zeyneb Farhat    Aujourd'hui, premier rendez-vous de «REGARDS DE PALESTINE» au CinéMadart: Contre l'apartheid, pour que leurs voix résonnent    Site de Carthage: cri de détresse du collectif de la société civile à Carthage    Tunisie – Deux disparus dans le naufrage d'une barque de clandestins au large de Kelibia    Tunisie – Météo du dimanche    Biden refuse de tenir une conférence de presse avec Poutine    USA : 14 blessés dans une fusillade à Austin au Texas    « The Dot »: Mechichi inaugure le Centre d'accompagnement des jeunes porteurs de projets dans les TIC    Au cœur de l'actu: Inquiétant ensauvagement !    Lette ouverte à l'Organisation Mondiale de Défense des Droits de l'Enfant: Le droit de l'enfant, une ligne rouge    Kaïs Saïed à Sidi Hassine : « Il n'y a pas une relation hostile entre la police et la population »    Patrimoine: L'Ichkeul en péril    Les Mélanges d'Histoire ancienne du Professeur Ammar Mahjoubi    Rafik Abdessalem : « Kais Saied ne distingue pas entre ses émotions et la gestion des affaires de l'Etat »    Ali Kooli évoque une éventuelle suppression de licences d'alcool    L'Assemblée prévoit plusieurs plénières au cours de la semaine du 14 juin 2021    Programme TV du samedi 12 juin    «La terminologie de la bourse et des organismes qui la côtoient» de Maria Leo : Un bel ouvrage, clair et utile    Jean Fontaine: Le migrant inversé    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture la semaine sur une note quasi-stable    La Tunisie est fin prête pour accueillir les voyageurs du monde !    Championnat national de lecture : La finale aura lieu le 11 juillet à Radès    Appel à candidature : Session de Formation 'Patrimoini' par Museum Lab au Kef    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agriculture : La tomate de Gabès s'exporte bien, même trop bien
Publié dans WMC actualités le 19 - 02 - 2008

Ingrédient de cuisine le plus consommé dans le monde après la pomme de terre, la tomate, ce fruit originaire d'Amérique centrale (Mexique), qui se consomme frais ou transformé, a un bel avenir, au sud tunisien, à la faveur de l'irrigation par le biais des eaux géothermiques.

Ce type d'irrigation a pour mérite de produire une tomate d'excellente qualité. Une bonne qualité gustative de ce fruit est attribuée essentiellement à la quantité d'acides et de sucres contenus dans ce fruit. Autant de composantes qui en font un fruit aux qualités diététiques et médicales certaines. La consommation d'une tomate par jour serait la meilleure prévention du cancer de la prostate.

D'un point de vue économique, la tomate irriguée par les eaux géothermiques est un créneau porteur, voire une affaire fort rémunératrice.

Pour preuve, le kilogramme de tomate produite dans les serres d'El hamma, Chenchou, El Khebayat et Ben Ghilouf (région de Gabès), se vend, aujourd'hui, à 4 euros (environ 7 dinars) en Europe, soit presque dix fois le prix d'une tomate vendue localement.

C'est pour dire qu'il s'agit d'une véritable manne que les investisseurs locaux et étrangers, de plus en plus nombreux, s'emploient à exploiter et à valoriser.

Après les pionniers, les Français et les Marocains, c'est au tour d'investisseurs britanniques, espagnols et hollandais de venir explorer les opportunités offertes dans les contrées de Gabès en vue de produire, notamment, de la tomate destinée à l'exportation vers l'Europe, les pays du Golfe arabe et l'Amérique.

Cet intérêt pour l'irrigation par les eaux géothermiques s'explique par l'excellente qualité et saveur de la tomate du sud du pays laquelle force, de plus en plus, le goût de fins gourmets en Europe et ailleurs.

Si on croit les fameuses intentions d'investir dans ce créneau, indicateur privilégié des structures d'appui à l'investissement (Agence de promotion des investissements agricoles ‘'APIA'' et Commissariat au développement agricole de Gabès), la superficie des serres que les nouveaux investisseurs se proposent d'aménager couvre 70 hectares.

Ces projets permettront de doubler la superficie globale réservée aux cultures sous serre pour atteindre 140 hectares. L'objectif national est d'atteindre, à l'horizon 2016, une superficie de 150 hectares de périmètres irrigués par les eaux géothermiques.
La valeur de ces investissements pourrait atteindre un million de dinars par hectare. Leur capacité de création d'emplois est évaluée à 13 emplois par hectare alors qu'elle ne dépasse pas les 3 emplois dans les cultures irriguées ordinaires.

L'effet d'entraînement de ces cultures géothermiques sera perceptible à travers la promotion des activités d'emballage, de conditionnement, d'industrie agroalimentaire, de transport et autres.

Le gouvernorat de Gabès compte à lui seul 15 projets de géothermie dont 3 réalisés par des investisseurs étrangers.
Ces projets contribuent à raison de 50% à la production nationale des primeurs cultivées sous serres et à la quasi-totalité des exportations destinées notamment au marché européen et à celui des pays du Golfe arabe

Pour mémoire, la tomate, l'un des aliments les plus importants dans l'alimentation humaine, a été longtemps appelée "pomme d'amour" ou "pomme d'or". L'appellation de «tomate» n'a été acceptée par l'Académie française qu'en 1835.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.