Contrepoint | Le pire nous précède aussi...    Selma Feriani gallery à la Fiac : Une participation tunisienne distinguée    Nouveau barrage Mellegue : Avancement des travaux de 40%    Tunisie [Vidéo]: Sit-in de protestation des agriculteurs à Médenine    Tunisie- Hatem Mensi: L'histoire du riz cancérigène est fabriquée de toute pièce    La Bourse de Tunis célèbre la Journée Internationale de la Femme    L'EST prend sa revanche devant Ezzamalek : Mouïne Chaâbani convainc enfin...    Billet | Dans le sillage d'un club en perdition...    Volleyball | Championnat national – Mise à jour des quarts de finale MSB-CSS, demain :    Tunisie– Les nouveaux horaires d'ouverture des bureaux de poste    La Tunisie classée 6ème mondiale en matière d'égalité du genre    Les cours coraniques reprennent lundi dans les mosquées    Festival de la Francophonie: Des films du monde du 9 au 21 Mars à la Cité de la Culture Tunis    Les « perroquets » d'Ennahdha s'attaquent à Mohamed Ammar    Bientôt une police de proximité dans toues les communes tunisiennes    Journée internationale des droits des femmes : Pas de société libre sans femmes libres, décrète Kais Saïed    Tunisie-Ligue 2 : Programme de la 7e journée    La Cité sportive de Sfax sera bel et bien réalisée, promet Sihem Ayadi    Boxe : Khouloud Halimi participe au tournoi de Cologne    Hasna Ben Slimane porte-parole du gouvernement    Mohamed Trabelsi : L'Etat a agi avec les moyens du bord !    TUNINDEX AU QUOTIDIEN ZOOM LUNDI 8 MARS 2021    Tunisie : 100 nouvelles contaminations par le variant britannique au Kef ?    Tunisie-Kef: Des membres de la commission des Finances en visite à la Société de Ciment d'Oum El Kelil [photos]    L'UNESCO appelle à l'égalité des genres dans les secteurs culturel et créatif    Incidents du Clasico : La LNFP annonce aujourd'hui son verdict    Tournoi de Dubaï : Ons Jabeur cherche sa 305ème victoire    Ayachi Zammel : 800.000 doses des vaccins russe et chinois arrivent la semaine prochaine    Tunisie – Coronavirus : Une première quantité des vaccins Spoutnik, sera reçue mardi 09 mars 2021    Pollution au barrage de Sidi Salem : Mechichi veut un rapport dans les 48 heures    Huit ans de prison ferme pour Sami El Fehri    Tunisie [Vidéo]: Le PDL célèbre la Journée de Femme à Sfax    Météo | Pluies temporairement orageuses et températures en baisse    Bilan Covid-19 : 313 nouveaux cas et 24 décès en Tunisie    Bachar Al-Assad et sa femme Asma positifs au Coronavirus    L'ONU demande la fin des arrestations arbitraires    Les manifestants s'opposent toujours aux putschistes en Birmanie    Le Conseil de sécurité de l'ONU en échec sur le Tigré    «I have a dream», quitter le pays    Portraits de femmes ayant bravé la pression de la société    Anis LASSOUED, bio express    Interdiction du voile intégral en Suisse    Enquête de la CPI sur les crimes commis par Israël depuis 2014 : L'intervention de la Cour de La Haye, ligne rouge pour Washington    La comédie musicale "Alice" en avant-première le 13 mars 2021 au Théâtre de l'Opéra    Le festival "Tricky Women" débarque pour la première fois en Tunisie    Les indiscrétions d'Elyssa    Les héros de l'opération Ben Guerdane : Le Colonel Mahjoubi, en première ligne    En Tunisie, une parodie de gouvernance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : Vivement de structures de coordination dans la lutte contre la violence faite aux femmes
Publié dans WMC actualités le 09 - 07 - 2018

Le ministère de la femme souligne l'avancement dans la mise en œuvre de la loi sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes
La directrice générale des affaires de la femme et de la famille, Imen Zahouani Houimel, a fait état, lundi 9 juillet 2018, de l'avancement dans la mise en œuvre des mécanismes d'application de la loi organique n°58 relative à l'élimination de la violence à l'égard des femmes entrée en vigueur le 16 février dernier après son adoption par l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), le 26 juillet 2017.
Lors d'une table ronde organisée à Tunis, la responsable a signalé que ces mécanismes concernent essentiellement l'accueil des femmes battues, leur assistance, leur accompagnement et leur hébergement dans de bonnes conditions outre l'organisation de campagnes pour sensibiliser les femmes à leurs droits tels que mentionnés dans la loi sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes.
Elle a ajouté qu'il s'agit également d'assurer un suivi médical et psychologique aux femmes battues et de les orienter vers les structures concernées pour recevoir les soins nécessaires, rappelant que 6 centres d'accueil des femmes battues ont été créés en partenariat avec l'Union européenne et nombre d'associations nationales, outre le lancement du numéro vert 1899 qui reçoit près de trois mille communications téléphoniques par mois.
Imen Zahouani Houimel a, en outre, précisé que la loi sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes vise, tel que mentionné dans son premier article, à mettre en place les mesures susceptibles d'éliminer toutes formes de violence à l'égard des femmes fondée sur la discrimination entre les sexes afin d'assurer l'égalité et le respect de la dignité humaine, et ce en adoptant une approche globale basée sur la lutte contre les différentes formes de violence à l'égard des femmes, à travers la prévention, la poursuite et la répression des auteurs de ces violences, ainsi que la protection et la prise en charge des victimes.
Selon elle, le ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des Seniors œuvre actuellement à créer des mécanismes communs de prise en charge et d'encadrement des femmes victimes de violence en partenariat avec les structures gouvernementales intervenantes dans le secteur, comme la sécurité, la justice, la santé et les affaires sociales.
De son côté, la représentante de la Coalition des femmes tunisiennes pour la lutte contre la violence à l'égard des femmes, Hafidha Chekir, a souligné l'urgence de créer des structures chargées de la coordination entre les différents intervenants pour suivre l'application des conventions cadres communes de prise en charge des femmes battues et des cinq protocoles signés dans ce sens.
Nabiha Kadachi, présidente de l'Unité centrale spécialisée dans l'enquête des crimes contre la femme à la Direction de la police judiciaire, a évoqué, pour sa part, les principales difficultés auxquelles sont confrontées les femmes battues comme l'octroi d'un certificat médical dans les plus brefs délais et le manque de centres d'accueil suffisants pour accueillir les femmes battues.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.