Tunisie-Directeur de l'ENIS [VIDEO] : « Nous cherchons à améliorer le classement de nos universités dans le monde »    Où voir les matches d'Aissa Laidouni et Anis Ben Slimane en Europa League ?    Youssef Bouzakher : « La dissolution du CSM n'a jamais été évoquée par le chef de l'Etat »    Dr Rim Belhassine Cherif, Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    Tunisie – Covid : Fermeture d'un troisième établissement scolaire à Djerba    Inauguration du nouveau siège de l'ambassade de l'Etat de Palestine en Tunisie    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Abdellatif Mekki : Les personnes qui gardent encore espoir en Kaïs Saïed n'ont rien compris !    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Tunisie: Vers la vaccination des enfants âgés de 5 ans ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    LC Europe (Poules / 6è j): le programme de ce mercredi    Le comité scientifique annonce une bonne nouvelle    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    CONDOLEANCES    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Tunisie ne compte que dix entreprises de conditionnement de l'huile d'olive certifiées BRC Food (Expert)
Publié dans WMC actualités le 16 - 12 - 2019

Seulement une dizaine d'entreprises tunisiennes du conditionnement de l'huile d'olive sont certifiées BRC Food, une norme qui comporte des exigences techniques en termes d'hygiène et de sécurité alimentaire, a déclaré Mohamed Ayadi , expert consultant en organisation des entreprises, management des systèmes, évaluation de la conformité, métrologie et accréditation.
Intervenant au cours d'une rencontre sur les "Stratégies de management pour la reconnaissance oléicole et la valorisation de l'huile", tenue lundi, il a fait savoir que les conditionneurs oléicoles affrontent généralement des difficultés techniques et d'investissement dans la mise en place de la norme BRC.
La certification BRC en huile d'olive permet aux entreprises oléicoles d'accéder à des marchés à forte potentialités commerciales, a-t-il avancé.
Et de préciser que la BRC est une norme visant à certifier les systèmes de management de la sécurité alimentaire qui est exigée par les grands groupes de distribution qui se sont regroupés dans une association appelée GFSI (Global Food Safety Initiative). La certification ISO donne accès à certains marchés mais d'autres types de marchés exigent la BRC dont notamment le marché britannique, a-t-il encore dit.
Ce standard spécifie les critères de sécurité d'authenticité, de qualité et de fonctionnement requis au sein d'une organisation alimentaire pour remplir ses obligations en matière de conformité légale et de protection du consommateur.
Ayadi a encore indiqué que, jusqu'au mois de février 2018, les sociétés certifiées BRC Food sont implantées en Europe (59%), en Asie (18%), en Amérique du Nord (12%), Amérique du Sud (4%), Afrique (4%) et Ocena (3%).
Le président de la Chambre Syndicale Nationale des Exportateurs de l'Huile d'Olive relevant de l'UTICA, Chiheb Slama a mis l'accent sur la nécessité de booster les exportations de l'huile d'olive tunisienne et d'améliorer la valeur ajoutée, via le développement des exportations de l'huile d'olive conditionnée dont les quantités exportées s'élèvent à 20 mille tonnes contre une production totale de l'huile d'olive de 350 mille tonnes.
Il souligné l'importance de commercialiser l'huile d'olive sous des marques tunisiennes afin d'atteindre le consommateur final et de diversifier les marchés.
Slama a aussi souligné l'importance de la certification BRC, notamment suite à la signature d'un accord visant l'exportation de 7725 tonnes d'huile d'olive vers le marché du Royaume Uni qui exige ce certificat.
Il a rappelé, par ailleurs, que seulement 10 entreprises exportent d'une manière permanente l'huile d'olive avec une quantité de plus 100 tonnes/an, ajoutant que la nouvelle stratégie vise à atteindre 25 entreprises exportant plus de 100 tonnes/an à l'horizon de 2025.
Pour sa part, Lisa paglietti Economiste et chef de projet à la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) a rappelé que la FAO et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) soutiennent, depuis 2013, le développement de la position de la Tunisie sur le marché mondial de l'huile d'olive et s'attellent maintenant à améliorer la qualité, la réputation et la reconnaissance de l'huile d'olive tunisienne, vu l'absence de brands ou de logos de marques tunisiennes d'huile d'olive connus sur les marchés extérieurs.
Il s'agit de permettre aux acteurs du secteur oléicole de se doter des certifications indispensables pour accéder aux marchés à haute valeur ajoutée.
La Tunisie a des opportunités d'améliorer son positionnement sur les marchés actuels et d'accéder aux marchés nordiques notamment le Royaume-Uni, a-t-elle dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.