URGENT-Cité Ettadhamen: La situation sécuritaire s'aggrave    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le ministre de l'Emploi soupçonné de conflit d'intérêts : L'AHK Tunisie clarifie    Troubles nocturnes | Kaïes Saïed met en garde contre toute instrumentalisation des jeunes    Expiration des délais de l'application des mesures de gel : Les avoirs de Ben Ali et ses proches en Suisse resteront bloqués    Coronavirus : 111 nouvelles guérisons à Ben Arous    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Mechichi envoie une correspondance à l'ARP    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Hédi Bouraoui: Voilà ce que nous avons perdu!    Tunisie – Soldes 2021 : Les soldes d'hiver démarreront vendredi 29 janvier    Voici la date des soldes d'hiver    Royal El Mansour El Mahdia classé parmi les 7 meilleurs hôtels Iberostar dans le monde    Les émeutes nocturnes, que pensent les politiciens et les analystes?    Affaire ANGED-VALIS : Conflit d'intérêts confirmé pour Elyes Fakhfakh    Le Président de la FIFA soutient le redémarrage du football africain au Cameroun    L'UIB certifiée PCI-DSS pour la 3ème année consécutive    Libye: Le Forum du dialogue politique vote sur le choix d'un mécanisme de sélection des candidats à l'autorité exécutive    Korchid : ceux qui m'ont suivi ont échoué à récupérer les fonds Ben Ali    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 18 Janvier 2021 à 11H00    Le Tunisien Walid Boudhiaf bat le record du monde en Apnée (vidéo)    CoviDar, une initiative citoyenne pour la prise en charge des malades de coronavirus chez eux    Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur dans le top 30, une première    Mondial Handball 2021 / Portugal -Algérie : Sur quelle chaîne voir le streaming ?    Les Tunisiens privés de vaccins à cause du ministre de la Santé limogé, selon l'UPR    Walid Jalled au chef de l'Etat : envoyez vos missiles constitutionnels    Les smartphones Galaxy S21, Galaxy S21+ et samsung galaxy Ultra en précommande    D'un sport à l'autre    Tunisie-Affrontements nocturne: Béja retrouve son calme    Ligue 1 : L'Espérance de Tunis tient encore à Mouine Châabani    Tunisie – météo : Passages nuageux et légère augmentation des températures    "La Voix des femmes" déplore l'absence de femmes dans le nouveau gouvernement    Néji Jalloul appelle à des concertations politiques pour sortir de la crise    Covid-19 : 76 décès et 2859 nouvelles contaminations en 24 heures    L'EST trébuche à Sfax après 33 matches d'invincibilité: Un mal pour un bien ! ...    Relance de l'économie Tunisienne: Une croissance de 5,8% est possible pour cette année    Nadia Khiari, dessinatrice de « Willis from Tunis », à La Presse «Je suis dans l'autodérision : je me moque de nous-mêmes»    Cinéma tunisien «Halte au hold-up sur nos voix !»    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le court métrage "A moitié d'âme" propose une image qui interpelle le cœur dans une société où l'argent est le maître du monde
Publié dans WMC actualités le 23 - 11 - 2020

Le jeune réalisateur tunisien Marwen Trabelsi vient d'achever le tournage de son nouveau film portant le nom de "A moitié d'âme", un court métrage de fiction produit par El Horra Productions. Actuellement en phase de montage, sa première est prévue pour le début de l'année 2021.
Dans une déclaration à l'agence TAP, le cinéaste a indiqué que le film est d'une durée de 25 minutes et réunit comme personnages principaux l'homme de théâtre Abdelkader Ben Said et la petite-fille Emna Halfaoui.
Le film relate l'histoire de Naji et Amal, père et fille, vivant dans une ancienne usine désinfectée aux environs de la ville. Naji a perdu récemment son travail. Pour survivre, il récupère de vieux objets hétéroclites qu'il vend par la suite.
Un jour sa fille tombe malade d'une tumeur au cerveau. Il a écouté sur une chaîne de radio une annonce où on propose le commerce des âmes dont la grande valeur monétaire concerne la catégorie des suicidaires.
Naji passe le test, mais à son grand malheur, il ne lui reste que dix ans à vivre et cela ne couvre pas les frais de l'opération de sa petite fille.
A propos de son film le réalisateur s'explique " Nous vivons à une époque où l'être humain n'a plus de valeur. L'homme dénué de toute humanité, tout est matérialisé. Tout devient objet de marchandise.
Le film se propose de traduire ces sentiments. Il pourra paraître désuet et même fleur bleue, diraient certains esprits imbus de rationalité. C'est l'univers du conte, de la magie enfantine". Et de poursuivre" Dans cette histoire, je mélange, rêve amour et tristesse. Je propose de voir la vie comme la mort, à travers les yeux de mon personnage et d'observer le monde avec une imagination toute enfantine.
Ainsi, vais-je explorer la frontière entre réalité et fiction et proposer une image finale qui interpelle avant tout le cœur. Et ré enchanter ces beaux sentiments qui font de nous ce que nous sommes: des êtres humains, dans une société où la marginalité devient la norme et l'argent devient le maître du monde sans scrupule.
Le film essaye de construire une atmosphère hybride et ironique à la fois". Car ajoute-t-il "Dans une société capitaliste de plus en plus matérielle, la marginalité sociale et la précarité matérielle ne cessent d'affecter des franges de plus en plus importantes de la société".
"A moitié d'âme' est le cinquième film du réalisateur après "L'homme qui est devenu un musée " un film a qui a eu un large succès dans de nombreux festivals en décrochant notamment le prix du meilleur documentaire au MENA Film Festival" à La Haye ( juin 2020) et les prix de la meilleure réalisation et de la critique et le prix de la chambre marocaine du film documentaire au festival international du film documentaire de Khouribga au Maroc (décembre 2019).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.