Tunisie-Enregistrement fuité: Le directeur de la campagne électorale de Kais Saied lance un défi à Rached Khiari    Tunisie – Médias : La grève des journalistes de la TAP et de Shems FM a fait plier Mechichi    La rupture est consommée entre les deux têtes de l'Exécutif : Un tournant dangereux ?    Saïda Garrach : Critiquer ne veut pas dire divaguer !    ARP : refus de toute proposition de cession de la BFT    La Société Nouvelle d'Impression de Presse & d'Edition | SNIPE « SNIPE LA PRESSE & ASSAHAFA »: AVIS DE VENTE N°01/2021 de déchets d'impression et de journaux retournés invendus    Contrôle économique : Des spéculateurs pris en flagrant délit !    La compensation, un vrai casse-tête pour le gouvernement : Entre exigences et réalité    Tunisie: Libéralisation des prix de 3 boissons chaudes    Nizar Yaiche : « la solution est politique avant d'être technique »    Hausse du PNB d'Attijari Bank de 3,31% au premier trimestre 2021    L'A3T promet de reprendre ses services bloqués pour cause de grève    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Commentaire | N'aggravez pas encore la crise    Club Africain : deux matchs amicaux au programme    Ligue 1 : on connait la date du derby de la capitale    Premier League : Mourinho limogé par Tottenham    Ce qui reste à faire    Contrepoint | Ramadan 2021 : difficultés en vue    Audition du ministre de la Santé : Qui n'a santé n'a rien    Tunisie: Daily brief du 20 avril 2021    Kamel Doukh : La Tunisie aura gain de cause dans l'affaire des déchets italiens    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Décès de Amor Latiri    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pourquoi l'OCT laisse-t-il encore dans ses entrepôts le riz contaminé par l'aflatoxine?
Publié dans WMC actualités le 04 - 03 - 2021

La cargaison de 800 tonnes de riz blanc importées, dont près de la moitié est contaminée par l'aflatoxine, reste encore stockée à part, dans les entrepôts de l'OCT, alors qu'une autre cargaison de 600 tonnes est en cours de vérification, a déclaré le PDG de l'Office du commerce de Tunisie (OCT), Elyes Ben Ameur, cité par la TAP.
Ces deux cargaisons ont été importées pour un montant total de 1,5 million de dinars.
Et de préciser que l'Office s'est rendu compte de la contamination de quantités de riz importées début 2021, après une opération d'autocontrôle, visant la protection de la santé du consommateur.
L'aflatoxine est une mycotoxine produite par certains champignons proliférant notamment sur des graines conservées en atmosphère chaude et humide. Elles possèdent un pouvoir cancérogène élevé.
Ben Ameur a réitéré que la moitié de la cargaison de riz blanc déchargée fin janvier 2021, comprenait des taux élevés d'aflatoxine, alors qu'une autre cargaison déchargée le 3 février 2021, est encore, en cours de vérification, même si la société étrangère importatrice a présenté des certificats, attestant que ce riz est propre à la consommation.
D'après lui, l'opération de contrôle des produits importés, est effectuée par une société de contrôle reconnue à l'échelle internationale, qui a été désignée pour vérifier la conformité du produit aux normes internationales et aux conditions contractuelles avant et au moment du chargement dans le pays d'origine.
Cette société a présenté des certificats d'analyses qui stipulent la validité du produit, en se basant sur les analyses microbiologiques et physicochimiques y compris la conformité du produit au taux maximum toléré, d'aflatoxine.
L'Office a, ensuite, procédé, à un autocontrôle de la marchandise dès son arrivée au port. Les analyses effectuées par un laboratoire tunisien accrédité, ont montré la non conformité de certaines quantités de riz qui contiennent des taux élevés d'aflatoxine.
Selon le PDG de l'OCT, l'office a stocké ces quantités de riz dans un entrepôt à part. Ces quantités n'ont pas encore été commercialisées sur le marché local. Il a affirmé que le fournisseur a été informé des résultats des analyses de laboratoire, soulignant que l'office a refusé d'une manière catégorique, la réception des quantités non conformes aux normes de qualité.
"L'OCT a demandé au fournisseur, de venir en Tunisie, pour discuter des points de litige, conformément aux conditions contractuelles garantissant les droits de l'office.
L'objectif est de régler ce problème à l'amiable, à travers la récupération du montant payé pour l'importation de ce produit, sachant que ce n'est par la première fois que des taux élevés d'aflatoxine sont détectés, lors de l'importation de tels produits".
Il convient de signaler que l'OCT importe annuellement, plus de 3500 conteneurs de produits alimentaires dont 1000 conteneurs réservés au riz, sachant que la consommation nationale annuelle de riz s'élève à 27 mille tonnes.
L'office dispose d'un stock stratégique aux alentours de deux mois et demi de consommation nationale, soit l'équivalent de 6 mille tonnes réparties entre les entrepôts de l'office, à travers tout le pays, les unités de conditionnement et les ports.
Le taux de la destruction des produits impropres à la consommation en Tunisie, s'élève à 2 pour mille pour le café et le riz , alors que la moyenne internationale est de 5 à 7 pour mille, selon les déclarations faites par le directeur général adjoint de l'OCT, Noureddine Sallemi, en janvier 2021.
Lors d'une visite de contrôle effectuée dans un entrepôt de l'OCT, dans la zone industrielle de Rades, en janvier 2021, la commission de l'agriculture relevant de l'ARP, avait découvert des produits importés impropres à la consommation. Il s'agissait de 120 mille tonnes de café, 6500 tonnes de riz thaïlandais et 22 mille litres de lait.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.