En vidéo : Saied préside la cérémonie de commémoration de l'assassinat de Farhat Hached    Kasserine : Une femme blessée dans l'explosion d'une mine    NBA : Chicago Bulls fait tomber les Nets, les Warriors surpris par les Spurs    CSS – Tusker : Formation probable des sfaxiens    André Parant, ambassadeur de France: La France, partenaire attentif et bienveillant de la Tunisie    Projet «Promotion du Tourisme Durable»: La Tunisie, notre destination    ils ont dit    Lutte contre le changement climatique: Les efforts d'atténuation : obligation ou opportunité ?    L'embrasement    Assassinat de Farhat Hached, il y a 69 ans: Le meurtre qui signa l'arrêt de mort de la colonisation    Mes odyssées en Méditerranée: Mariano Stinga, un renégat de Tunis    NEWS: Souleymane Coulibaly refait surface    C3 — TOUR DE RECADRAGE — MAtCH RETOUR — CSS-TUSKER FC (18H00) Le CSS dans le costume de favori    Après la desillusion de la Tunisie face à la Syrie (0-2): Jusqu'à quand les leçons non retenues ?    La reproduction canine    Pourquoi: Les taximans et leurs caprices…    Kairouan: Le soupir des coupoles    Ville de Tunis: Feelmedina, une initiative pour des week-ends heureux dans la Médina    Cérémonie d'ouverture de la 22e édition des Journées Théâtrales de Carthage: Démarrage sur les chapeaux de roues    Macron et MBS veulent veiller à la «stabilité» dans le Golfe    Affaire Omar Lâabidi: 14 policiers accusés d'homicide involontaire    Choisir des plantes d'intérieur pour le chien et le chat...    Tunisie-Covid : Un décès et 219 contaminations    Tunisie-Météo : Cellules orageuses et pluies attendues    La police turque aurait déjoué un attentat à la bombe visant le cortège d'Erdogan    J04 – Ligue 2 Pro : Résultats et classements après les matches de samedi    Erdogan échappe à une tentative d'assassinat    Turquie [VIDEO] : Démantèlement d'une tentative d'assassinat d'Erdogan lors d'un rassemblement populaire    Bilan - Covid-19 : 219 nouvelles contaminations et huit décès    CMF : Visa pour l'admission en Bourse de "Smart Tunisie"    Les recettes douanières ont augmenté de 17,2%, fin novembre    La startup Tunisienne Lamma accélère sa vision Quick commerce et acquiert Farm Trust    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    La Tunisie perd son match contre la Syrie (0-2): Une grande désillusion à la Coupe arabe FIFA 2021    Tunisie [EN DIRECT] : Les militants de l'Union affluent à la Kasbah pour commémorer l'assassinat de Farhat Hached    Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    Foot-Europe: le programme du jour    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Tunisie : La météo de ce samedi    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le nouveau gouvernement appelé à donner au secteur agricole et de la pêche la priorité absolue (UTAP)
Publié dans WMC actualités le 15 - 10 - 2021

Le bureau exécutif de l'Union Tunisienne de l'Agriculture et de la Pêche (UTAP) a appelé vendredi le gouvernement à donner au secteur de l'agriculture et de la pêche la priorité absolue sur l'échelle de ses préoccupations économiques et sociales, vu l'importance de son rôle stratégique dans la réalisation de la souveraineté alimentaire, l'impulsion du développement régional et le renforcement de l'investissement, de l'emploi et de l'exportation.
Réuni les 14 et 15 octobre 2021, le bureau exécutif a renouvelé, dans un communiqué, son appel au gouvernement de Najla Bouden d'adopter une approche participative dans ses actions soulignant sa disposition à coopérer avec les autorités et surtout en ce qui concerne le sauvetage du secteur agricole et de la pêche qui pâtit d'une situation précaire.
La réunion du bureau exécutif a été consacrée à l'examen de la situation générale du secteur agricole, au déroulement des saisons agricoles et aux préparatifs de l'organisation de la 15ème édition du Salon International de l'Agriculture, du machinisme agricole et de la pêche (SIAMAP-2021).
L'organisation agricole a, à cette occasion, exhorté le gouvernement à prendre des mesures en urgence, pour franchir les problèmes dont souffrent les saisons agricoles et parachever les conventions de partenariat avec l'organisation agricole dans les filières céréalière, avicole et de la pêche mais aussi pour réactiver le programme pilote de la vulgarisation.
De l'autre côté, le bureau exécutif a exprimé son inquiétude quant au retard des préparatifs de la saison des grandes cultures et sa déception quant à l'augmentation injustifiée des prix des semences sélectionnées, chose qui alourdit les pertes des agriculteurs et affecte la rentabilité.
Il a appelé le ministère de l'agriculture à annuler cette décision et à accélérer la révision du prix de réception des céréales en l'augmentant au moins de 20%, lequel pourcentage égale aux coûts des intrants.
"Le département ministériel de l'agriculture est appelé à fournir tous les intrants et équipements nécessaires pour satisfaire les producteurs installés dans les différentes régions du pays, l'objectif étant de rompre avec le monopole, la spéculation et de réussir la saison", lit-on dans le communiqué.
Elle a mis en garde contre le danger des dégâts subits dans les filières de la production animalière, à cause de la hausse vertigineuse des prix des pâturages, suggérant d'unifier les procédures de l'amnistie fiscale, et les généraliser à tous les importateurs des matières premières des pâturages, ce qui est de nature à garantir la concurrence loyale et la transparence.
L'organisation agricole a souligné la nécessité de contrôler la qualité de la production agricole, de respecter la structuration des prix et les marges des prix convenus.
Il a indiqué, à et égard, la nécessité pour l'Office de l'élevage et des pâturages de jouer pleinement son rôle dans le développement du secteur de l'alimentation animale et l'avancement du secteur de la production animale.
L'organisation agricole a souligné, dans le même communiqué, un appel à la création d'une structure de contrôle des prix fixant le coût réel de production et garantissant une marge rentable au producteur, en plus d'encourager davantage le stockage à la ferme pour résister au phénomène de détérioration et réduire les coûts et l'importation, étant donné que ce mécanisme représente l'un des cycles de production importants.
L'UTAP a également mis en garde contre le début de l'effondrement du système d'agriculture biologique à cause de la corruption, appelant à garantir les droits des producteurs. Quant aux huiles végétales subventionnées, elle a revendiqué de réduire leurs quantités et d'orienter la subvention vers la production nationale d'huile d'olive et d'encourager sa consommation locale.
L'organisation a également exprimé sa préoccupation face aux enjeux liés aux phénomènes de la rareté de l'eau et de la mauvaise gestion des terres agricoles et de l'expansion urbaine anarchique.
D'autre part, elle a exprimé sa préoccupation face à l'aggravation des problèmes du secteur de la pêche maritime en raison du coût élevé des approvisionnements, de la détérioration de la rentabilité des marins et du manque de sérieux des autorités concernées dans le traitement des dossiers du secteur.
L'Utap a notamment demandé l'ouverture d'une enquête sur le dossier de l'application du système de contrôle des embarcations de pêche par satellites, en raison de l'existence de soupçons de corruption autour de ce dossier à cause de l'absence de tout contrat entre l'autorité de tutelle et l'exploitant de ce système, et entre le marin et l'exploitant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.