Faouzi Daâs répond à Rached Khiari et le défie    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Injection de 31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair    Augmentation des prix des carburants    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Les professionnels de la santé contestent la note ministérielle leur interdisant de traiter avec les médias sans autorisation préalable    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Investissement étranger : La nouvelle donne de l'attractivité
Publié dans WMC actualités le 09 - 08 - 2010

Après un important recul en 2009, les investissements directs à l'étranger (IDE) devraient se ressaisir cette année, selon les experts des Nations unies. La France a maintenu son niveau d'attractivité. Le passage à une économie à faible intensité de carbone est une opportunité à saisir.
La crise n'a pas épargné les flux mondiaux d'investissements. Après un repli de 16% en 2008, les entrées mondiales d'investissements directs à l'étranger (IDE) se sont effondrées de 37%, à 1.114 milliards de dollars, selon le «Rapport sur l'investissement dans le monde 2010» de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED). Les sorties mondiales d'IDE, quant à elles, ont plongé de 43% l'année dernière.
La conjoncture financière a refroidi les ambitions des investisseurs, gelant notamment les projets de fusions et acquisitions internationales. Ces opérations ont atteint une valeur de 250 milliards de dollars en 2009, contre 707 milliards en 2008. Soit une chute de 64,7%. L'investissement privé est pourtant d'autant plus important que les Etats mettent un frein aux investissements publics pour juguler leurs déficits, note la CNUCED.
Eclaircie en vue
Malgré ces incertitudes, l'agence onusienne entrevoit déjà des signes d'amélioration. «La productivité et les bénéfices des entreprises ont repris des couleurs au premier semestre de 2010. Tout comme le contexte macroéconomique», estime Fabrice Hatem, économiste à la CNUCED. «Cette embellie, même timide, a eu une conséquence presque immédiate sur les flux d'IDE», ajoute l'expert. Les fusions-acquisitions internationales reprennent de la vigueur. Sur les sept premiers mois de 2010, presque 1500 milliards de dollars de transactions ont été concrétisés. Soit presque 15% de plus qu'un an auparavant, selon le cabinet Dealogic.
La CNUCED estime que les apports mondiaux d'IDE devraient dépasser 1.200 milliards de dollars en 2010 et atteindre entre 1.300 et 1.500 milliards de dollars en 2011, puis 1.600 à 2.000 milliards de dollars en 2012. «A condition, bien sûr, qu'il n'y ait pas de choc conjoncturel majeur, lié par exemple aux risques de crédits ou aux dettes souveraines», nuance Fabrice Hatem.
La France, deuxième destination d'Europe
Si les Etats-Unis sont restés le premier destinataire des flux d'IDE, la Chine s'est hissée au deuxième rang mondial. En Europe, le trio de tête est inchangé, avec dans l'ordre le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne. Selon le dernier rapport d'Ernst & Young sur l'attractivité de l'Europe et de la France, les investissements étrangers sont restés stables dans l'Hexagone l'année dernière, à 523 projets (soit 1% de plus qu'en 2008) et 13.298 emplois créés (+2%).
La situation est plus critique, en revanche, pour les pays les moins avancés (dits PMA), dont l'économie dépend en partie des investissements étrangers. Les IDE vers ce groupe de 49 pays, principalement situés en Afrique, ont diminué de 14% en 2009, à 28 milliards de dollars, souligne la CNUCED. Des pays qui souffrent notamment d'un manque de politiques efficaces pour doper les investissements étrangers.
Le défi de la régulation…
A l'échelle mondiale, la tendance est toutefois à la libéralisation. La CNUCED recense au total 102 mesures de politique d'investissement adoptées en 2009, dont 71 favorisaient la libéralisation et la promotion de l'investissement étranger et 31 tendaient, au contraire, à le réglementer plus rigoureusement. «Un enjeu majeur consiste à trouver un équilibre satisfaisant entre la promotion des investissements et leur réglementation», commente l'organisation.
Dans son rapport «Investing across borders 2010», la Banque mondiale se penche sur cette question. Selon l'institution, la plupart des 87 pays étudiés dans ce rapport ont des législations restrictives et obsolètes en matière d'investissement étranger. Les procédures permettant aux entreprises étrangères d'investir, notamment dans le secteur industriel, peuvent ralentir considérablement ces opérations. Il faut parfois six mois pour qu'un projet d'investissement aboutisse !
… et les promesses de la croissance «verte»
Dans son baromètre «Attractivité du site France 2010», le cabinet Ernst & Young estime que la compétition se tend dans la course aux quelque 3000 investissements étrangers effectués chaque année en Europe. Comment séduire ces «nouveaux clients de l'Europe», à savoir les investisseurs indiens, chinois, brésiliens ou russes ? Pour Marc Lhermitte, associé chez Ernst & Young, «les secteurs industriels sur lesquels la France va bâtir sa croissance sont probablement dans les économies vertes et dans ses champions mondiaux, notamment autour de l'énergie et des services».
Un avis partagé par la CNUCED. Les IDE dans les secteurs clés à faible intensité de carbone –dont les énergies renouvelables, le recyclage et les technologies «propres»- ont atteint environ 90 milliards de dollars en 2009. Pour Fabrice Hatem, «les groupes internationaux ont un rôle majeur à jouer dans la diffusion des technologies à faible intensité de carbone dans les pays en développement, grâce à leur vaste réservoir de technologies et de savoir-faire».
Source : http://www.jdf.com/indices/2010/08/06/02003-20100806ARTJDF00005-investissement-etranger-la-nouvelle-donne-de-lattractivite.php


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.