Affaire Abdessalem Zayen La victime a été privée d'insuline, selon le rapport médicolégal    Coronavirus : 12 décès et 1182 nouvelles contaminations, Bilan du 24 septembre    Tunisie – Kairouan : Chute d'une partie du toit d'une salle de classe à Nasrallah    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    Tunisie – Inédit : Les investissements directs étrangers ne dépassent pas 0,3% du PIB    Mohamed Goumani démissionne de son poste de président du Comité de gestion de la crise    Département d'Etat US - Le Président Saïed doit présenter un plan avec un calendrier clair    Vers une ouverture du secteur aérien à la concurrence internationale?    Naoufel Saied: Non au coup d'Etat… le vôtre    Reprise de toutes les activités sportives et de jeunesse à partir de ce dimanche    Tunisie : Gel prolongé des avoirs pour 43 personnes soupçonnées de terrorisme    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    OPPO dévoile son laboratoire de communication 5G en collaboration avec Ericsson    Société Ellouhoum- Remises sur les prix des viandes rouges: Les consommateurs sont ravis    La députée Samira Saihi revendique son droit à son salaire    EST vs CSS en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Liga : Le premier classico de la saison programmé pour le 24 octobre prochain    Nouvelles mesures- Les Etats Unis appellent à une feuille de route avec des délais précis    Depuis New York, Jerandi s'entretient avec son homologue mauritanien    Augmentation des prix : Le ministère du Commerce démuni face aux monopoles et aux marchés parallèles    Ennakl Automobiles : « Meilleur Service Client de l'année 2021 » dans la catégorie automobile et résolument tourné vers le digital    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Démission collective de plus de 100 dirigeants et membres d'Ennahdha    Tout savoir sur Les Araméens    Tunisie - Reprise des activités dans tous les espaces culturels    Ultra Mirage, le challenge se poursuit avec le soutien d'Assurances BIAT    Hausse de 14% de la production nationale de pétrole brut et de 52% des ressources en gaz naturel    Carthage, patrimoine culturel ... en détresse    Tunisie : L'aide exceptionnelle de 300 dinars a déjà profité à 620 000 familles    Club Africain : Mehdi Ouedherfi prêté à Al-Akhdhar libyen    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Finale de la Super Coupe de Tunisie 2020 – 2021 : EST vs CSS où regarder le match du 25 septembre    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 24 Septembre 2021 à 11H00    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Abir Moussi : Le président veut barrer la route au PDL !    « Meilleur Service Client de l'année 2021 » pour Ennakl Automobiles pour la deuxième année de suite    Tunisie : Le ministère de l'Enseignement supérieur recrute 1 130 chercheurs    Monde- Daily brief du 22 septembre 2021: Le chef du gouvernement libyen rejette le retrait de confiance    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Chebba s'embrase, Wadiî Jari sous le feu des critiques
Publié dans Business News le 19 - 10 - 2020

Un club sportif suspendu et c'est toute la ville de Chebba qui s'embrase. La décision prise par la Fédération tunisienne de football (FTF) – et à sa tête Wadiî Jari – a engendré des tensions dans la ville de Chebba. Elle a aussi été très critiquée dans le milieu sportif et politique. S'en sont suivis les démissions du maire de Chebba et de tout le conseil municipal et des appels à limoger Wadiî Jari.

« Nous avons peur que la situation échappe à tout contrôle », a déclaré le maire de Chebba. Ce matin, une grève générale a été observée dans la ville. Les entreprises et institutions ont toutes fermé leurs portes, à l'exception des services de première nécessité.
Depuis hier, les habitants de la ville de Chebba (Gouvernorat de Mahdia), agitent la menace d'une désobéissance civile en brulant des pneus et en bloquant toutes les routes qui mènent à la ville. Ce matin, le membre de la coordination du Croissant sportif Chebien (CS Chebba) a lancé, dans une déclaration à Shems Fm, un appel au chef de l'Etat et aux autorités compétentes pour intervenir afin de débloquer cette situation affirmant que, dans le cas contraire, les habitants quitteront massivement la ville.

Le maire de Chebba Houcine Nasri a affirmé que la décision prise par la FTF de suspendre le Croissant sportif Chebien (CS Chebba) a été perçue comme un véritable « coup de tonnerre ». « Cette décision nuira à tout le pays et non seulement à la ville de Chebba. Cette équipe est vieille de plus de 60 ans et a plus de 30.000 supporters, que vont-ils devenir ? Il ne s'agit plus d'une simple affaire de sport, ceci touche la dignité de tous les habitants de Chebba », a-t-il dit, très affecté hier au micro de Shems Fm avant d'annoncer sa démission et celle de tout le conseil municipal.

Samedi 17 octobre, la FTF a décidé de geler les activités du CS Chebba lui interdisant ainsi de s'inscrire pour la saison 2020-2021. La fédération lui reproche de ne pas avoir finalisé, dans les temps, son dossier d'inscription.
Une décision que le club juge « illégale » et même « scandaleuse ». Taoufik Mkacher, président du club CS Chebba, a réagi à la décision de gel sur Mosaïque Fm, qualifiant la situation de « mascarade » et faisant porter la responsabilité des tensions dans la ville à Wadîi Jari, président de la FTF. « Wadiî Jari se croit plus fort que l'Etat, le président de la République, le chef du gouvernement et tout le monde », a-t-il dit évoquant un règlement de comptes personnel.
Le club considère, en effet, que le président du FTF règle ses comptes avec Taoufik Mkacher en se montrant moins conciliant qu'il ne l'a été avec d'autres clubs. On dénonce, ainsi « une volonté de viser le CS Chebba et une politique de deux poids-deux mesures dans le traitement de la Fédération avec les différents clubs ».
D'ailleurs, le président adjoint du club, Saber Bouatay explique que le club a déposé son dossier dans les temps mais que la Fédération a refusé de lui donner en retour le reçu de paiement et n'a pas consenti à déduire la somme demandée [180.000 DT] des subventions et des droits TV de diffusion des matchs du club de la saison prochaine.
Saber Bouatay a déclaré ce matin à Assabah News, qu'une conférence de presse se tiendra demain afin de « révéler toutes les preuves de l'illégalité de cette décision ».

Les experts expliquent que, d'un point de vue juridique, la FTF a parfaitement le droit d'appliquer les sanctions qui s'imposent, passés les délais légaux. D'un autre côté, les voix contestataires ont affirmé que la fédération n'a jamais été aussi intransigeante dans l'application d'une mesure de ce genre et qu'elle s'est montrée, plus d'une fois, beaucoup plus souple avec d'autres clubs, pointant ici du doigt « un règlement de comptes personnels avec Taoufik Mkacher ». Le président du CS Chebba avait, il y a quelques semaines, publié sur sa page Facebook un statut critiquant la gestion de la fédération et appelant à un audit financier. Des statuts donc qui attaquent la FTF et, surtout, Wadiî Jari.

Le député indépendant Yassine Ayari a affirmé hier, dimanche, sur sa page personnelle, avoir envoyé une correspondance au ministère la Jeunesse et des Sports lui demandant de limoger le président de la fédération tunisienne de football, Wadii Jari, en application de l'article 21 de la loi 11 de 1995. L'article énonce que « le ministre a la possibilité de mettre fin aux fonctions à un ou plusieurs membres de fédération avec une décision argumentée en cas de manquement ou de mauvaise gestion ». « La FTF n'a pas respecté le protocole sanitaire défini par le ministère de la Santé, ce qui met en danger la vie des joueurs, responsables, arbitres et supporters », lit-on dans la correspondance.

Réélu à la présidence de la Fédération tunisienne de football (FTF), en mars 2020, Wadiî Jari, est à son troisième mandat depuis 2012. Lui qui se porte candidat, face à Tarek Bouchamaoui, à la présidence de la CAF (Confédération africaine de football) a même été qualifié de « pharaon » et comparé à Ben Ali par l'ancien juge administratif, Ahmed Souab. Sur Echaraâ al Magharibi aujourd'hui, lundi 19 octobre, Ahmed Souab a affirmé que Wadiî Jari est « la corruption incarnée » et qu'il « exerce une grande influence sur les clubs sportifs à travers des moyens douteux ».
« Wadiî Jari fait partie de l'ancien système corrompu, il a suivi le même chemin après la révolution et a même plébiscité Rached Ghannouchi en 2012 », a écrit l'ancien magistrat, appelant le gouvernement à auditionner la fédération à la lumière de soupçons de corruption administrative et financière.

Les appels à soutenir La Chebba et à revoir la décision de la Fédération ont fusé depuis dimanche. Des personnalités du monde sportif et politique se sont indignées contre ce qu'elles ont estimé être « une injustice commise contre un club sportif » et « un règlement de comptes personnel ». Plusieurs clubs sportifs se sont élevés contre la décision de la FTF et ont soutenu le club de Chebba. Parmi eux l'Union sportive de Ksour Essef et l'Etoile sportive du Sahel. Après ce soutien, l'ESS a, d'ailleurs, reçu aujourd'hui, un notification de la FTF l'appelant à régulariser ses impayés, sous peine de se voir interdit de participation à la CAF 2020/2021.
Les tensions à Chebba ont dépassé la sphère sportive. Aujourd'hui, le chef du gouvernement a décidé d'intervenir. Lors de la réunion périodique de la Kasbah, Hichem Mechcihi s'est réuni avec le ministre de l'Intérieur, Taoufik Charfeddine, et des hauts cadres sécuritaires du ministère, autour de plusieurs sujets dont les événements survenus à Chebba et les tensions qui font suite aux décisions de la fédération tunisienne de football.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.