Tunisie – Le torchon brûle entre les syndicats des sécuritaires et le ministre de l'intérieur    Les USA appellent leurs ressortissants à quitter la Russie sur le champ    Interpellation de deux individus pour vol de 100 kilos de cuivre appartenant à deux sociétés publiques    Monde-Daily brief du 28 septembre 2022: Guerre en Ukraine : les « référendums » d'annexion contestés par plusieurs pays    Après Abir Moussi le nouveau combat de Kamel Fekih : La spéculation    Le populisme appelle le populisme    Mohsen Marzouk déplore l'inertie de la Tunisie devant un contexte mondial marqué par la guerre et les tensions    Les Etats-Unis appellent leurs citoyens à quitter ''immédiatement'' la Russie    France : Nouvelle polémique, Giroud et Varane fêtent la défaite dans une boite de Copenhague !    Mondial 2022 : L'équipementier danois Hummel tacle le Qatar    Hatem Meziou : la valeur des importations de parfums et de cosmétiques est d'environ 125 millions de dollars    Al Bawsala: La Tunisie connaît des violations du droit d'accès à l'information    Entrée en activité du Laboratoire d'Innovation de la BH BANK : Les Start-up, à l'œuvre    OoredooEZ CUP : Plus de 35.000 dinars à gagner dans le tournoi Valorant avec Ooredoo    Plateforme Salema d'information et d'orientation sur le "VIH/SIDA et droits de l'homme", lancée    La tunisienne Ameni Esseibi défile à la Fashion Week de Paris    Malek Zahi : le secteur informel emploie 36% de la main d'œuvre active en Tunisie    Ligue 2 : Programme de la 1ère journée    Courant populaire: Une manifestation pour appeler à lever le voile sur les assassinats politiques    Protection civile: Plus de 300 interventions recensées hier    Coupe du monde (Préparation) : Résultats des matches amicaux    Le SNJT déplore le décès du journaliste Noureddine Tabboubi    Erdogan a trouvé plus fort que lui : il est obligé de lâcher son copain Poutine    Bizerte: Les préparatifs vont bon train pour la saison de la récolte des olives    Nabil Ayadi : il n'y a pas de pénurie car il n'y a pas de marchandises    Lotfi Riahi : une famille de quatre personnes aurait besoin de près de 3.500 dinars par mois pour une vie décente    Zarzis | Embarcation de fortune portée disparue : De faux espoirs ?    L'incident du jet de la banane sur Richarlison fait la Une des journaux    Météo en Tunisie : Possibilités de pluies éparses et orageuses dans les régions côtières    Moussi : Saïed parle d'importation de produits cosmétiques et n'évoque pas les 80 MD dépensés dans le cadre du référendum    Hatem Yahyaoui : la Tunisie dépense 50 millions de dinars en parfums    André Parant, à La Presse : «Des efforts considérables à fournir pour rehausser le niveau de français en Tunisie»    CAB | Situation financière : Ça se décante peu à peu...    Faouzi Benzarti au MCAlger : Une découverte !    L'entreprise autrement: L'impasse ?    BIZERTE — 5e édition du Forum Mondial de la Mer: L'appel des experts pour faire face à l'urgence océanique    Abir Moussi appelle les tunisiens à descendre dans la rue    Intègre, mais surtout compétent    Najla Bouden s'entretient avec l'ambassadeur d'Italie à Tunis    Les cinq ministres des Affaires étrangères de l'UMA invités à un sommet à Alger    Zarzis | Migration clandestine : Des «harragas» portés disparus    Majdi Karbai : l'extrême droite italienne évoque un blocus maritime    «Gadha» (seconde vie) de Anis Lassoued dans les salles : Vous avez demandé la vie ? Mettez le paquet !    Rétrospective Abbas Kiarostami : A la découverte des œuvres du maitre du cinéma iranien    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kaïs Saïed propose une amnistie avec les hommes d'affaires corrompus
Publié dans Business News le 28 - 07 - 2021

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, mercredi 28 juillet 2021, le président de l'Utica Samir Majoul, pour aborder plusieurs sujets, dont la baisse des prix, mais surtout son projet relatif à l'amnistie pénale avec les hommes d'affaires évoqués dans la liste établie par la commission d'investigation sur les faits de corruption et de malversation commis pendant la période Ben Ali et présidée par Abdellafatteh Amor.

Kaïs Saïed a signifié, dans un premier temps, au président de la centrale patronale la nécessité de baisser les prix, appelant les commerçants de gros, et de détails ainsi que les responsables des chaines d'approvisionnement et de distributions à éviter la monopolisation et la spéculation. Il les a appelés à tenir compte de la misère des citoyens et de ne pas penser au gain au détriment de la pauvreté des gens.

Par la suite, le président de la République a abordé la liste des hommes d'affaires établie par la commission d'Abdellafatteh Amor, annonçant qu'il va mettre en place son projet de réconciliation pénale avec les hommes d'affaires concernées. « Les hommes d'affaires en question auront l'occasion de bénéficier d'une réconciliation pénale à condition de s'engager à rendre l'argent spolié au peuple tunisien. Un décret sera publié à cet effet. Les hommes d'affaires seront classés des plus impliqués au moins impliqués. L'homme d'affaires le plus impliqué devra investir dans la délégation la plus pauvre. Cependant les projets à mettre en place ne doivent pas être à but lucratif. Il s'agit de projet de développement, à l'instar de la construction d'hôpitaux, d'écoles, de voies publiques… Ces hommes d'affaires devront, également, assurer la maintenance de ces projets pendant 10 ans.».

Kaïs Saïed a souligné que les hommes d'affaires en question sont au nombre de 460 et qu'il ne va pas donner leur nom, car il est totalement contre ce genre de vindictes. Il a déclaré être également contre la prison et que c'est pour cela qu'il propose ce projet d'amnistie avec ce financement de projets qui ne seront en aucun cas des investissements à but lucratif.
Se basant sur le rapport fort controversé de Abdelfattah Amor, Kais Saïed estime le montant global de l'argent dérobé à 13,5 milliards de dinars.

Abordant ensuite le sujet du phosphate, le président de la République s'est érigé contre la mafia qui sévit le secteur, notamment en ce qui concerne son transport. « Ils facturent le transport à 25 dinars alors que par train, ça ne dépasse pas les sept dinars ! Ils paient des gens pour bloquer le train et mettre des obstacles sur les rails ! Ce n'est pas normal que la Tunisie qui était le deuxième exportateur mondial de phosphate devienne importatrice ! », a déclaré le président de la République fustigeant ces députés qui se cachent derrière leur immunité et exerçant dans ce secteur.
Kaïs Saïed a enfin répété plus d'une fois qu'il n'a rien contre les hommes d'affaires et qu'il voue un grand respect à l'Utica. Il a souligné cependant que la majorité des hommes d'affaires paient leurs impôts, mais que d'autres échappent au fisc et à la CNSS et font de la spéculation sur le dos du pauvre citoyen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.