Hafedh Caïd Essebsi malmené à son arrivée à l'aéroport de Tunis-Carthage    Tunisie- Hamadi Jebali ” Les chefs du gouvernement étaient nommés selon les caprices de BCE”    Huawei Y9 Prime 2019 : Une expérience unique de caméra selfie rétractable    Tunisie-Ligue 1 (1ere journée) : Un objectif commun pour tous    Volley-Mondial U19 : Première victoire pour la Tunisie aux dépens de la Biélorussie    En vidéo : Safi Saïd réagit à la polémique autour des candidats binationaux    Tunisie: Kamel Morjane donne le lancement de l'exploitation du champ gazier Nawara    Journées de la Céramique d'Art de Carthage: 1ère édition du 31 août au 08 septembre 2019    Journées de la coopération Tunisie- européenne de la Recherche et de l'Innovation, les 9 et 10 Septembre    4,3% de recul pour l'indice de production industrielle    Lancement d'appels à candidature à des programmes dédiés aux startups Tunisiennes    Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 255 mille dinars    OPPO Signe des accords sur des brevets avec Intel et Ericsson pour augmenter ses    Hausse du plafond des dépenses de la campagne présidentielle    Un rapport américain assure qu'une fois au Conseil de sécurité des Nations-Unies, début 2020, la Tunisie pourra trouver une solution à la crise libyenne    LG et LUMI s'associent pour offrir une solution d'IoT plus complète pour chaque maison    Basket-ball : la sélection tunisienne perd en amical avant le Mondial    Programme TV du vendredi 23 août    Boga lance une campagne marquée par le renouvellement de son image    Tunisie- Nouri Lajmi appelle les candidats à la présidentielle et les médias à respecter le silence électoral    Un CAB dominant confirme en Coupe arabe des clubs    Nouvelle composition de l'ARP    Ligue 1 : Liste des joueurs Clubistes convoqués contre le Stade Tunisien    Arrêt du train de la banlieue sud    Les pharmaciens menacent de rompre la convention avec la CNAM    L'Amazonie, le poumon qui produit 20% de l'oxygène de la Planète, est en feu !    Incendies catastrophiques en Amazonie    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    PANDA TOUR    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Mohamed Khélil : Les Frères musulmans et la phase précédente vécue par le pays sont un point noir dans l'histoire de la Tunis et cela servira de leçon    Tunisie – Météo : Pluies attendues les 22 et 23 août 2019    Démarrage du Championnat du Monde de Volley-ball à la Salle omnisports du Complexe olympique de Radés    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    Les candidats aux élections présidentielles tunisiennes par Noor sur TikTok (Vidéo)    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Frikha annonce un dividende historique pour Telnet Holding en 2019
Publié dans Business News le 01 - 07 - 2017

Après une année 2015 cauchemardesque, Telnet Holding renoue avec la profitabilité, avec en prime des partenariats qui s'annoncent prometteurs pour son avenir. Des nouvelles qui ont mis du baume au cœur des actionnaires, même si pour certains d'entre eux, l'épisode Syphax Airlines demeure ingérable. Ceci dit, ils auront tous droit cette année à un dividende de 0,200 dinar par action en franchise de retenue à la source, mis en paiement à partir du 7 août 2017.
C'est ce qui ressort de l'Assemblée générale ordinaire (AGO) pour l'exercice 2016, tenue vendredi 30 juin 2017 au siège de la société aux Berges du Lac, sous l'égide de son président du conseil d'administration Sami Khouaja et son directeur général, Mohamed Frikha.
Telnet Holding a dégagé, pour l'exercice 2016, un résultat bénéficiaire net de 1,18 million de dinars (MD) contre une perte de 8,45 MD, avec une contribution exceptionnelle de 1.500 dinars et un impôt de 2.829,67 dinars. Le chiffre d'affaires a augmenté de 11,08%, passant de 2,26 MD en 2015 à 2,51 MD en 2016.
Le résultat consolidé de la holding s'est situé à 2,94 MD en 2016 contre -18,53 MD en 2015, malgré une contribution exceptionnelle de 0,3 MD et un impôt de 0,26 MD. Le chiffre d'affaires consolidé a évolué de 38,46 MD en 2015 à 39,29 MD, soit une augmentation de 2,13%.
Ces performances ont été accomplies grâce à la croissance de 8,30% par rapport à 2015 de son activité R&D en ingénierie produit qui représente 79,66% de son activité, celle des services PLM de 36,22% par rapport à 2015 (qui représente 10,84% de son activité) contre une régression de 42,06% de son activité télécommunications et intégration réseaux, qui représente 9,50% de son activité.


Mohamed Frikha a admis que Telnet est passée par des périodes difficiles. Il a souligné que 2016 et 2017 seront les années de la relance de la société. Il a mis en relief deux événements majeurs, sur le plan stratégique.
Le premier est l'accord conclu avec Airbus Groupe. Il a indiqué, dans ce cadre, que le gouvernement a créé une commission de pilotage présidée par la FIPA. Il a estimé qu'en Tunisie, on n'a pas conscience de l'importance de ce projet précisant que, lors du salon du Bourget, on a affirmé que 13.000 nanosatellites seront lancés d'ici 2020. «Nous avançons avec des pas sûrs. L'avenir de Telnet c'est les satellites, l'avenir est dans l'espace», a-t-il martelé.
Le deuxième est le départ du partenaire financier, le Consortium Tuniso‐Koweitien du développement (CTKD), qui a beaucoup apporté à Telnet, notamment en termes de gouvernance. «Les koweitiens nous ont soutenus dans cette étape difficile avec Syphax», a-t-il déclaré. En parallèle, la société a trouvé un partenaire technologique, Altran, avec lequel elle a signé un closing, et qui fournira à la société son savoir-faire commercial.
«L'avenir de Telnet sera très prometteur, de même que l'avenir technologique en Tunisie», a-t-il affirmé. Il a souligné que Telnet dépasse Altran dans certains domaines technologiques et que « ce géant allait apprendre des choses de Telnet ».

Autre nouveauté, les actionnaires historiques reviennent dans le capital à travers la société Hikma Participations, qui vient de racheter 20,6% des actions anciennement détenues par la CTKD. Altran Technologies a racheté, pour sa part, de la CTKD Titan Engineering qui détient 6,98% du capital de la société, faisant ainsi son entrée dans le capital de Telnet Holding.
M. Frikha a estimé que ce qui fait la force de Telnet sont sa vision et ses orientations stratégiques. Autre point fort, la société s'est toujours débrouillée pour avoir des partenaires de premier niveau afin d'être au Top de la technologie, être informée des tendances mondiales et s'y adapter.
Le DG pense que les résultats de 2017 vont dépasser les prévisions, notamment grâce au glissement du dinar qui se répercute positivement sur les sociétés exportatrices.

Ouvrant le débat, l'actionnaire Moncef Ouaghlani, a estimé que la société ainsi que ses filiales sont mal gérées. Il a demandé d'avoir des informations sur l'avancement du dossier Syphax Airlines ainsi que des éclaircissements sur le litige avec Attijari bank et de savoir si la société a fait des provisions. Il a affirmé que Adel Grar doit présenter sa démission du conseil à cause du conflit d'intérêt causé par ses nouvelles fonctions à la tête d'Al Karma Holding. Il a fustigé, également, le fait que les petits porteurs aient un seul siège au conseil alors qu'ils détiennent plus de 49% du capital.
En réponse à ces interrogations, Mohamed Frikha a noté qu'avec les résultats réalisés par la société et ses filiales, il ne sait pas quoi répondre à ceux qui pensent qu'elles ne sont pas performantes. Il a souligné qu'avant de signer avec Telnet, Altran a fait un audit technique et financier. Son engagement, en plus des participations qu'il a achetées de Telnet, prouve qu'il n'a rien à redire en termes de gestion de la société qui se fait selon les standards mondiaux ainsi que sa confiance dans la société et son avenir.
Il a précisé que Telnet a enregistré ses dettes auprès de l'administrateur judiciaire de Syphax Airlines, en martelant que tous les créanciers de la compagnie aérienne, notamment ses actionnaires, seront remboursés.
«Vous allez entendre, dans les semaines prochaines, de très bonnes nouvelles sur Syphax», a-t-il confié. Il a attribué l'échec de la compagnie à trois facteurs : les blocages qu'elle a subit, l'environnement du pays et 3 premières années de démarrage toujours difficile pour n'importe quelle société. Il a noté que si ses ambitions pour Syphax avaient été concrétisées, les retombées sur Telnet auraient été importantes et il n'en serait pas là aujourd'hui. Syphax doit, quand même, le montant de 18 MD à Telnet, a-t-on précisé, en réponse aux interrogations de plusieurs actionnaires. Un montant totalement provisionné selon les commissaires aux comptes.

L'actionnaire Mourad Hachicha a demandé au DG s'il s'engageait à ce que les deux sociétés n'aient plus de relations à l'avenir. Il a remercié les équipes de Telnet pour les contrats passés avec Altran et Ariane et s'est interrogé, dans ce cadre, sur leurs conséquences sur le chiffre d'affaires et le dividende.
A ceci, M. Frikha a assuré que la direction et le management vont tirer les leçons qui s'imposent de cette mésaventure. «Je m'engage personnellement à ce qu'il n'y ait plus de relation entre les deux société», a-t-il promis. Sami Khouaja a appelé à ce que le dossier Syphax Airlines ne soit plus ruminé : «le passé est le passé, il faut tourner la page», a-t-il déclaré, sur un ton exaspéré.
Pour sa part, Sleheddine Zahaf a estimé que Tunisair est derrière la descente aux enfers de Syphax Airlines. Il a martelé que si Telnet a accordé une garantie à Syphax, elle l'a fait avec l'approbation de l'ensemble du conseil d'administration de la société et que dans le monde des affaires, il faut prendre des risques, qui peuvent parfois ne pas être payants. Il a appelé, dans ce cadre, à arrêter la cabale contre Mohamed Frikha.

Les commissaires aux comptes ont assuré que les provisions sont largement suffisante et couvre tous les risques. En ce qui concerne le litige avec Attijari bank, ils ont précisé qu'aucune provision n'a été constituée car y a pas de risque sur la société Mohamed Frikha s'étant personnellement engagé par écrit à payer lui-même le montant d'un jugement exécutoire. Pour sa part, M. Frikha a indiqué qu'il a refusé que la société paye des intérêts de retard à Attijari bank ayant eu un accord dans ce sens avec la banque si la totalité de sa dette a été remboursée mais qui s'est rétractée par la suite, selon ses dires.
S'agissant du représentant des petits porteurs, il a précisé qu'il a essayé de contacter Adel Grar mais qu'il n'a pas réussi. Ceci dit, il a précisé que ce dernier l'a contacté spontanément pour lui annoncer qu'il allait démissionner de son poste d'administrateur, mais ne lui a pas encore soumis par écrit cette démission. Il a noté que leur voyage au Bourget a retardé un peu les choses. Il a promis que la situation sera régularisée très prochainement, lors d'une AGE qui aura pour objectif de valider les statuts après la sortie de la CTKD et qui pourrait éventuellement statuer sur le nouveau représentant des petits porteurs.
Concernant les performances, les commissaires aux comptes ont appelé le mangement à ne pas annoncer un montant de dividende pour 2019, qui pourrait avoir de répercussion néfaste en termes de spéculation sur le titre de Telnet.
En ce qui concerne l'avancée du projet avec Ariane, le DG a indiqué que l'étude de faisabilité sera prête d'ici la fin de l'année et qu'un plan d'action sera soumis bientôt à une assemblée générale.

Ahmed Kodia a demandé si ça valait le coût de poursuive les activités de Telnet Consulting dans certains pays. Il s'est interrogé si la relation avec la CTKD était finie et où en est l'évaluation du patrimoine immobilier de la société.
En réponse M. Frikha a expliqué que Telnet Holding va s'appuyer ses efforts sur les bureaux de Telnet Consulting de France et d'Allemagne et que celui de Dubaï sera momentanément mis en veilleuse. Pour le DG, ces bureaux sont importants et il faut les garder. Concernant les actifs immobiliers, une étude a été faite et elle est actuellement en cours de validation auprès du tribunal.
Le DG a confirmé le départ de la CTKD, en précisant qu'il y a aura une complémentarité avec Altran.
Ali Tabka s'interrogé sur les raisons qui ont poussé Altran à faire son entrée dans le capital de Telnet de cette façon. A ceci, Mohamed Frikha répond qu'Altran a voulu protéger Telnet, tout en démontrant sa confiance dans la société tunisienne à travers l'acquisition de ces participations. Interrogé sur une éventuelle augmentation de cette participation, il a répondu que toutes les options sont possibles, mais a tenu à spécifier que Telnet ne sera pas cédé à Altran et demeurera une entreprise tunisienne et un fleuron national.

Pour 2017, Telnet Holding table sur un résultat net individuel de 1,07 MD et consolidé de 3,65 MD. La société s'attends a doublé son bénéfice en 2018 et annonce un dividende qui sera historique avec des retombées exceptionnelles pour 2019, grâce à la concrétisation des derniers contrats, a affirmé Mohamed Frikha. La Joint-Venture Altran Telnet Corporation S.A permettra la création de 600 emplois d'ici 2 à 3 ans. Les retombées de l'alliance avec Airbus dépasseront de loin Telnet, puisque ce contrat permettra l'entrée de l'industrie spatiale en Tunisie à travers Stelia et l'intégration de la Tunisie dans le programme spatiale Ariane parmi seulement 6 pays partenaire dans le monde et le seul pays africain. Une fierté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.