L'UGTT examinera ce dimanche les développements survenus sur la scène politique et électorale    Me Kamel Ben Messaoud invite tous les avocats à défendre les libertés et le droit à la suite de l'arrestation de Nabil Karoui    Tunisie – Nizar Ayed : Qui peut être derrière une affaire qui rend autant service à Nabil Karoui ?    Tunisie – Le parti « Au cœur de la Tunisie » accuse Chahed et lave de tout soupçon la justice et la police    Ligue 1 : formation rentrante de l'Espérance de Tunis contre l'US Tataouine    La Poste Tunisienne revient sur les perturbations survenues dans certains de ses bureaux de poste    Ligue 1 : formation probable du Club Africain contre le Stade Tunisien    Ligue 1 : Programme TV de la première journée    La Télévision tunisienne transmettra les matchs de la première journée de la Ligue 1 Pro    Arrestation de Nabil Karoui : L'Association des Magistrats Tunisiens réagit et appelle à clarifier la situation à l'opinion publique    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Tunisie: L'arrestation de Nabil Karoui s'est déroulée en toute légalité, selon le Parquet    Plusieurs arrestations à Kairouan    Extrémisme Violent, Ouverture de l'Appel à propositions pour le financement de projets de recherche    Par Chokri Azzouz : Empêchement provisoire ou abandon volontaire ? Propos sur le la délégation de ses pouvoirs par le Président du Gouvernement    En photos : Découvrez les trois nouvelles gammes Love Nature d'Oriflame    En photos: les jeunes de Ras Jebel honorent l'histoire de la ville    Ondes électromagnétiques : Le magazine 60 millions de consommateurs épingle trois fabricants de téléphones portables    Météo du Weekend : Des chutes de grêle par endroits, aujourd'hui    Huawei Y9 Prime 2019 : Une expérience unique de caméra selfie rétractable    En vidéo : Safi Saïd réagit à la polémique autour des candidats binationaux    Tunisie-Ligue 1 (1ere journée) : Un objectif commun pour tous    Volley-Mondial U19 : Première victoire pour la Tunisie aux dépens de la Biélorussie    Journées de la Céramique d'Art de Carthage: 1ère édition du 31 août au 08 septembre 2019    Journées de la coopération Tunisie- européenne de la Recherche et de l'Innovation, les 9 et 10 Septembre    OPPO Signe des accords sur des brevets avec Intel et Ericsson pour augmenter ses    Lancement d'appels à candidature à des programmes dédiés aux startups Tunisiennes    Programme TV du vendredi 23 août    LG et LUMI s'associent pour offrir une solution d'IoT plus complète pour chaque maison    Boga lance une campagne marquée par le renouvellement de son image    Nouvelle composition de l'ARP    Incendies catastrophiques en Amazonie    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    PANDA TOUR    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Frikha : Je crois en l'avenir de Telnet Holding et je suis serein quant à celui de Syphax
Publié dans Business News le 01 - 07 - 2015

Telnet Holding a tenu, mardi 30 juin 2015, son Assemblée générale ordinaire pour l'exercice 2014, sous la présidence de son président du conseil d'administration Mohamed Frikha et son directeur général, Raouf Chekir. Une assemblée marquée par quelques tensions et au cours de laquelle certains actionnaires ont exprimé leur mécontentement, non pas pour les résultats de la société mais pour sa relation avec Syphax Airlines.

Telnet Holding a enregistré, pour l'exercice 2014, une amélioration de son chiffre d'affaires (CA) consolidé de 4,07%, passant de 40,052 à 41,681 millions de dinars (MD). Ces performances ont été accomplies grâce à la croissance de 9,76% par rapport à 2013 de son activité R&D en ingénierie produit qui représente 82,52% de son activité et celle des services PLM de 68,88% par rapport à 2013 (qui représente 6,81% de son activité) contre une régression de 36,78% de son activité télécommunications et intégration réseaux, qui représente 10,67% de son activité. Le résultat consolidé de la holding est bénéficiaire se situant à 6,01 MD en baisse de 5,85%, pour une marge nette de 13,53% en 2014 en baisse par rapport à celle de 2013 (14,88%).

Concernant les perspectives, la société s'attend à la progression de ses revenus de 45,006 MD en 2015 à 56,611 MD en 2018, pour un résultat net passant de 6,242 à 7,455 MD pour cette même période. Elle misera notamment sur sa participation aux appels d'offres internationaux, dans les domaines de sa compétence, sur l'exploitation des retombées de l'innovation dans ses développements et offres de services et sur la valorisation des quotes-parts de l'innovation produit (briques technologiques).

Pour sa part, le commissaire aux comptes, Slaheddine Zahaf, a émis dans son rapport certaines réserves. En effet, vu la baisse du titre de Syphax Airlines et la suspension de sa cotation, il estime que les participations de Telnet Holding à hauteur de 2,5 MD dans la compagnie aérienne «méritent d'être provisionnées intégralement». Il en est de même pour les fonds avancés par la société à Syphax sous forme de débit de compte, de prêt à court terme et de billets de trésorerie, et qui ont dépassé 22,28 MD. En outre, M. Zahaf a constaté qu'un crédit de 6 MD contracté par Telnet Holding pour souscrire un billet de trésorerie en faveur de Syphax Airlines auprès de la banque Attijari Bank (avec comme garantie le nantissement de 1.230.000 actions que détient Mohamed Frikha dans le capital de Telnet Holding et de 157.283 actions complémentaires pour le second délai) n'a pas été remboursé à deux échéances (le 3 juillet 2014 et le 10 janvier 2015).

Dès le début de la séance, Mohamed Frikha a voulu mettre les points sur les "i" et éclaircir la situation, notamment face à tout ce qui circule sur la toile sur ses deux entreprises Telnet Holding et Syphax Airlines. Il a rappelé que Telnet Holding a été la première société introduite en bourse après la révolution et la première société technologique. Voulant bénéficier de la coopération de Telnet avec Safran et Airbus, il a eu l'idée de créer une compagnie aérienne d'acheter des avions d'Airbus et profiter du système de compensation pour le compte de Telnet (5 à 10% sur les 400 millions de dollars du prix des avions). Mais avec l'abaissement de la note souveraine de la Tunisie, il a perdu les investisseurs japonais qui devaient financer les avions. Il a fait le choix que le système informatique de Syphax soit conçu par Telnet malgré le fait que ça reviendrait plus cher que s'il l'avait acheté tout prêt afin que Telnet gagne l'expertise dans la conception de ce genre de logiciel, l'objectif étant de démarcher des contrats dans le secteur des systèmes informatiques aéronautiques. Le projet a couté 3 à 4 MD mais n'a pas abouti et n'a pas eu les retombées attendues.

M. Frikha a souligné sa bonne volonté et sa bonne foi, soulignant que les mouvements financiers entre les deux sociétés ont été opérés en toute légalité. Il a précisé que le crédit de 6 MD contracté par Telnet Holding auprès de la banque Attijari Bank pour souscrire un billet de trésorerie en faveur de Syphax Airlines sera remboursé avant le 31 juillet 2015. Il a également indiqué qu'un échéancier va être mis en place pour le remboursement de Telnet par Syphax.

Mohamed Frikha a souligné que la situation de Syphax Airlines n'est pas difficile comme l'affirment certains. Il a également rappelé que la valorisation de Telnet a été faite sur son capital immatériel : «Nous sommes loin de perdre nos capitaux propres» a-t-il affirmé, annonçant que la société est dans un stade très avancé de négociations avec un partenaire financier qui fera son entrée dans le capital de la société dans les prochaines semaines par portage de ses propres actions. Il a également indiqué que la société est très avancée dans des discussions avec un partenaire technologique dans un domaine très porteur. Il a aussi annoncé l'ouverture d'une filiale au Maroc qui va avoir beaucoup de potentiel.
Certes, il y a eu des «turbulences», mais c'est à ce moment qu'on teste la solidité et la robustesse d'une entreprise, note M. Frikha.
«Telnet est mon bébé je l'ai créé depuis 1994, je l'ai servi avec l'honnêteté qu'il faut et sans calcul personnel. Syphax a été une opportunité pour le développement des deux compagnies. Il y a eu une situation difficile et des blocages au niveau de mon pays et de l'administration. Heureusement, maintenant Syphax remonte la pente et on va pouvoir rembourser les dettes de Telnet», a-t-il martelé. Et d'ajouter «J'ai la conscience tranquille. Je crois en l'avenir de Telnet. J'espère, au niveau du pays, que les choses s'arrangent, les derniers événements et la spirale dans laquelle nous sommes entrés sont très dangereux pour le pays. J'espère que les actions lancées seront suffisantes. Si les choses s'arrangent pour le pays, on pourra faire plus».

A l'ouverture des débats, le premier à prendre la parole est Youssef Mzoughi, l'un des administrateurs. Il a dénoncé un changement de la gestion notamment en ce qui concerne les dettes, d'où les 22,28 MD de prêts que la société a accordé à Sypahx Airlines sans aucune garantie, avec «son refus total» de la période allant d'octobre 2014 à mai 2015. Il a réclamé la séparation des opérations financières et commerciales entre les deux sociétés. Pour lui, il faut provisionner ces montants comme l'a recommandé le commissaire aux comptes et trouver des solutions dans les plus brefs délais.
Certains actionnaires ont reproché un manque de communication, qui a créé une opacité et semé le doute dans l'esprit des actionnaires sur la santé de la société, notamment après la vente d'un actionnaire historique de ses actions suivi par M. Frikha lui-même, ce qui a fait dégringoler le prix du titre, ont-ils estimé. Un actionnaire a demandé une distribution gratuite d'actions pour rassurer le marché puisqu'il n'y aura pas de distribution de dividende.

En réponse, Mohamed Frikha a rappelé que les crédits accordés à Syphax ont été adoptés à l'unanimité par l'AGO de 2013 et que Telnet se porte bien en comparaison aux autres entreprises tunisiennes.
Concernant le manque de communication, il a estimé que la société communique régulièrement ses derniers chiffres à la bourse qui les publie. Pour la distribution gratuite d'actions, il a expliqué qu'il ne peut pas prendre seul ce genre de décision et que ce sujet sera débattu dans le prochain conseil, et que si cela est validé, une AGE sera organisée à cet effet. En outre, il a précisé que des raisons personnelles ont poussé l'actionnaire historique à vendre ses actions et que lui-même était étonné lorsqu'il a appris la nouvelle. Concernant la vente de certaines de ses parts, il a expliqué qu'il était obligé de le faire pour sauver Syphax.

Mohamed Frikha s'est défendu farouchement, en martelant que les deux sociétés vont très bien : «Comment voulez-vous que j'avance alors que je suis poignardé par mon entourage proche (faisant notamment référence au Youssef Mzoughi) ! Ceux qui ont bénéficié de la montée de Telnet et qui ne veulent pas me laisser le temps pour que je règle la situation !». Il a, également, sévèrement critiqué les médias alarmistes et ceux qui rapportent des ragots. «Ces médias ont causé beaucoup de tort aux deux sociétés», a-t-il déclaré en affirmant qu'il n'en peut plus des coups bas.
«Le crédit qu'a accordé Telnet à Syphax n'a pas d'impact sur le plan opérationnel sur Telnet, puisqu'elle continue normalement son activité, l'impact est plutôt sur le plan de la valorisation financière, mais avec les 6 MD qui vont être remboursés et l'échéancier de paiement qui sera établi, la situation sera redressée. Il y a des actifs de Telnet qui ne sont pas bien valorisés comme le siège qui vaut 20 MD, le patrimoine de Telnet et important et sa situation n'est pas aussi alarmante que ça. Je vous incite à garder votre titre, la société va reprendre son envol», a-t-il précisé.
Il a, aussi, indiqué que suite à l'attaque terroriste de Sousse, l'Etat tunisien va soutenir tout le secteur du transport (notamment les compagnies aériennes tunisiennes qui sont toutes endettées). «Pour Syphax je suis serein, l'entreprise va être sauvée et une assemblée générale sera tenue très prochainement, juste le temps de préparer un plan de redressement», a-t-il assuré.

«Le pays est en danger, toute l'économie peut s'écrouler. Il y aura sûrement d'autres événements inattendus, à cause des enjeux régionaux. Je veux minimiser les dégâts sur Telnet. Nous ne savons pas où va le pays, que Dieu nous protège», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.