Khémaïes Jhinaoui en visite officielle à Berlin    Tunisie: Mise en garde de la STEG contre les risques d'électrocution    Pas de cours ce jeudi dans plusieurs gouvernorats à cause des pluies torrentielles    Tunisie : Mise à jour du bulletin Météo : un front pluvieux est concentré sur le cap bon    Tunisie – URGENT: Mise à jour du bulletin Météo : Alerte sur la région du nord et centre    Déclarations de Hafedh Caïd Essebsi, Slim Riahi et Ridha Belhaj, après l'annonce officielle de la fusion de l'UPL à Nidaa Tounes    La dérive xénophobe italienne: quelques réflexions sur le présent et le devenir de la diaspora tunisienne.    L'erreur humaine confirmée… et des zones d'ombre    « Les perspectives d'échanges économiques entre la Tunisie et le Maroc, entraves et perspectives»    La femme rurale à l'honneur lors d'une conférence organisée sous l'égide de Youssef Chahed    Une préparation tronquée en attendant le retour des Internationaux    Contre le CSS puis face au CAB, deux matches décisifs    La Tunisie, officiellement qualifiée    Redorer d'abord le blason du produit local    Les failles et les limites du système électoral    Présence de délégations étrangères à la parade navale    216 revendeurs français sous le soleil de Hammamet    Taboubi hausse le ton, mais laisse la porte ouverte au dialogue    Une quinzaine d'entreprises autrichinnes en visite en Tunisie    Le Trio "3:0" entre classique et contemporain    Une oeuvre toujours d'actualité    «Pour La Compagnie du Fil, les JAMC se sont bien passées»    En vidéos: Tous les détails sur les JCC du 3 au 10 novembre    Tunisie – Dernière minute : Le pilote du F 5 crashé retrouvé sain et sauf    Création en vue d'un Marché municipal commun qui regrouperait les communes de Raoued, de la Soukra et de l'Ariana et d'une Smart Municipalité    Un F5 de l'armée de l'air s'abime en mer, le pilote est indemne    En Photos : Les intempéries dévoilent encore une fois la fragilité de l'Infrastructure en Tunisie    En photos : Dorra Zarrouk sublime pour son nouveau shooting    Programme TV de la 5è journée de la Ligue 1    Barça: Lionel Messi élu joueur du mois de septembre en Liga    Texte intégral du projet de loi de finances 2019    Selon Davos, la Tunisie classée 87ème en terme de compétitivité    Girlz Night Out fil Carpe Diem    Ons Jabeur élimine l'Américaine Sloan Stephens (8ème mondiale) au Tournoi de Moscou    Jamal Khashoggi aurait été découpé vivant par un médecin qui écoutait de la musique    Selon Moody's, La Tunisie obtient B2 comme note souveraine    PLF 2019 : Appel à ajouter un article sur la création d'un fonds de donation et d'aumône    Tunisie: Classement des blocs parlementaires à l'ARP    Ligue 1: Programme de la 6è journée    Disparition du journaliste Jamal Khashoggi, un proche du prince Mohamed Ben Salmane, impliqué    Tunisie vs Niger le 16 octobre à Niamey: Où regarder le match retour des éliminatoires de la CAN 2019?    Film “Les Baliseurs du désert” de Nacer Khemir au cinéma à partir du 17 octobre (B.A. & synopsis)    Exposition “Traditions et modernité des Tatars- des musulmans polonais” au club Tahar Haddad du 20 au 27 octobre    France : Le remaniement inclut les ministères de l'Intérieur et de la Culture    Disparition du journaliste Jamal Khashoggi, après la fouille du Consulat, l'Arabie saoudite, s'apprête à reconnaître sa mort    Première édition de la Foire Nationale du Livre Tunisien : Conférence de presse    Raouf Saïd - Bombardement israélien de Hammam-Chott: La Tunisie devant le Conseil de Sécurité ou la conduite d'un débat    Si le meurtre de Khashoggi est avéré: Trump promet de punir Ryad    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Slim Khalbous : Nouvelles mesures de financement de l'encadrement des PFE
Publié dans Business News le 14 - 12 - 2017

Slim Khalbous, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été l'invité d'Expresso de Wassim Ben Larbi sur Express FM, aujourd'hui jeudi le 14 décembre 2017. Lors de son passage à l'émission, le ministre a souligné qu'une nouvelle loi publique s'appliquant sur tous les établissements de l'enseignement supérieur vient d'être promulguée.

En effet, il s'agit d'une nouvelle loi qui incite les professeurs encadrant les projets de fin d'études à encadrer plus d'étudiants et ce en instaurant une procédure de paiement des encadrants. Cette loi vient combler le vide juridique de la loi de 2008 qui s'est uniquement intéressée au financement des masters de recherche sans englober les PFE et les masters professionnels.
« L'encadrant est, par la description de tâche, appelé à encadrer 2 PFE par an outre les heures d'enseignement. Autrement dit, la rétribution de l'encadrement de ces 2 PFE est automatiquement incluse dans son salaire. Au-delà de ce nombre, il sera payé pour chaque PFE supplémentaire encadré », affirme le ministre.

Cependant, M. Khalbous a indiqué que 80% des établissements de l'enseignement supérieur ne seront pas concernés par cette loi dans la pratique car le principe de gratuité ne pourra pas s'y appliquer.
« En effet, la gratuité de l'encadrement dépend du nombre des étudiants, si on calcule le ratio du nombre des enseignants divisé par le nombre des diplômés de l'année et on trouve que c'est égal à 2, on ne peut pas exercer cette gratuité car la moyenne devient deux étudiants par enseignant et même si le professeur voudrait encadrer plus d'étudiants, cela ne sera pas possible car le nombre d'étudiants n'est simplement pas suffisant. De ce fait, cet enseignant serait payé à partir du 1er PFE qui l'encadre » ajoute Slim Khalbous.
L'invité d'Expresso a, par ailleurs, affirmé que par cette nouvelle loi, la situation financière de tous les enseignants sera réglée, ils seront rémunérés pour l'encadrement et les heures supplémentaires. Les arriérés avant la promulgation de cette loi, leur seront également payés.

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de Recherche scientifique est par la suite, revenu sur sa dernière visite au Maroc avec une délégation composée de 20 directeurs généraux des ministères et des directeurs des universités. Il a souligné que l'accord bilatéral entre la Tunisie et le Maroc dans le secteur de l'enseignement supérieur a été invalide depuis 2013, ce qui a engendré la baisse des échanges d'étudiants, des professeurs et des projets communs de recherche.
En vue de relancer les liens de coopération bilatérale dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche, un accord entre les deux ministères tunisien et marocain a été signé, un deuxième accord a également été signé entre les directeurs des universités.
« Parmi les projets les plus importants, on compte le programme Ibn Khaldoun qui consiste en un programme d'échange d'étudiants tout comme Erasmus avec les pays de l'Europe. Ce programme créera une dynamique entre la Tunisie et le Maroc, surtout qu'il englobera également l'échange des enseignants et des administratifs dans le cadre d'une gouvernance rationnelle » indique le ministre.
« Un deuxième programme de jumelage entre l'université tunisienne et l'université marocaine sera également implanté, et ce dans l'objectif d'acquérir plus d'allocutions européennes destinées à la recherche scientifique» ajoute -t-il.

M.Khalbous a en outre, affirmé qu'une visite en Algérie est prévue la semaine prochaine pendant laquelle la même démarche sera suivie, et qu'un calendrier d'application a été mis en place. En effet, des rencontres périodiques seront organisées chaque année en Tunisie et au Maroc afin de faire un état des lieux de l'avancement de ces différents projets.
Il a également été question de l'événement qui a commencé hier mercredi le 13 décembre 2017 et se poursuit aujourd'hui jeudi au siège de l'UTICA. Cet événement qui s'intitule les journées Nationales de Valorisation de la Recherche est organisé par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en collaboration avec l'UTICA et plusieurs entreprises et centres de recherche.
Ce sera une occasion de montrer la convergence entre l'université et l'environnement économique et montrer également les différents success stories notamment les brevets effectués entre des entreprises et des laboratoires et les nouveaux process et technologies qui ont été implémentés par le partenariat entre les universités et les entreprises.
Ces journées seront un lieu d'échange entre le milieu de la recherche et le tissu socio-économique et les résultats valorisables de la recherche les plus pertinents seront exposés. Ces résultats sont d'ailleurs capables d'apporter des solutions innovantes pour le développement de l'économie du pays dans tous les domaines conduisant ainsi à des produits de haute valeur ajoutés.
Une série de conférences sera organisée pour l'occasion et plus de 50 stands de laboratoires et de différentes entreprises exposeront les fruits de leur collaboration afin de montrer que le chercheur n'est pas uniquement un théoricien mais il peut aussi appliquer ses compétences dans la pratique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.