Démantèlement d'un groupuscule terroriste à Kasserine    L'UIB réalise un résultat net de 117,1 millions de dinars en 2019    Enseignement à distance : Huawei soutient les étudiants tunisiens    Les impacts de la crise actuelle examinés par Fakhfakh    Sérieuses menaces contre Zouheir Maghzaoui    Aïda Caïd Essebsi Fourati    DERNIERE MINUTE – Coronavirus – Algérie : 20 nouveaux décès les dernières 24 heures    Coronavirus : 9 nouveaux cas à la Manouba    Tunisie – Coronavirus: Toutes les délégations de l'île de Djerba désinfectées    Confinement | Hichem Mechichi : la loi sera désormais appliquée dans toute sa rigueur    Angleterre – coronavirus : Liverpool renonce à mettre son personnel au chômage partiel    Coronavirus | Kasserine : Six personnes en voie de guérison    Mercato : pas de contact entre Farouk Ben Mustapha et l'Espérance de Tunis    Installation d'une caméra thermique au Marché de gros de Bir El Kassaa    Coronavirus : Un décès à Sousse    Découverte de failles de sécurité dans l'application de vidéoconférence Zoom: L'ANSI met garde    Coronavirus : les clubs italiens d'accord pour la baisse des salaires, les joueurs se révoltent    Etoile du Sahel : une réunion attendue entre Yassine Chikhaoui et Ridha Charfeddine    Funérailles de Bourguiba : choses vues et entendues…    Pandémie de COVID-19 : L'Agence Universitaire de la Francophonie adopte un plan spécial    OMS: L'Afrique ne sera pas un terrain d'essai pour les vaccins contre le COVID-19    Tennis : confinée à New York, Ons Jabeur passe du tennis à la danse    Météo | Prévisions pour aujourd'hui, mardi 07 avril 2020    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    Les joueurs ont besoin de deux semaines pour être prêts    La FIFA recommande de reporter tous les matches internationaux de juin    "Allez vers les hauteurs…"    L'ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye    La recette pour combler un dimanche de confinement    Des délégués et des Omdas se servent les premiers    Baisse dérisoire des prix de certains hydrocarbures    La BCT lance officiellement l'application "Flouss"    Les têtes de Jound Al Khilafa continuent de tomber    Des cours à distance pour les élèves !    Le TAS fixe au 29 mai l'audience de l'appel des Marocains    Wafa Gabsi (Archivart) : « J'essaie d'apprécier autrement les choses simples et… de méditer »    La culture, en arme puissante contre le Covid-19    La culture, un lien qui rapproche et réduit les distances    Elizabeth II aux britanniques: “C'est un temps de disruption dans la vie de notre pays”    Coronavirus : Le nombre de morts repart à la hausse en Italie    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    Sauvons la Libye : Covid-19, guerre civile, catastrophe humanitaire et désastre financier, face à un silence complice    Au grand bonheur des cinéphiles confinés !    Les USA ne négocient pas avec l'Arabie et la Russie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abir Moussi annonce une escalade contre Sihem Ben Sedrine et l'IVD
Publié dans Business News le 24 - 10 - 2018

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a annoncé dans une vidéo postée sur sa page Facebook un ensemble de décisions prises par le bureau politique du parti concernant l'Instance Vérité et Dignité (IVD).
Mme Moussi souligne que l'IVD a porté atteinte au prestige et à la souveraineté de l'Etat et sa présidente Sihem Ben Sedrine l'a utilisée comme un moyen de règlement de comptes politiques pour soutenir l'organisation des Frères musulmans, étant leur bras droit.

Ainsi, le PDL a l'intention d'organiser un rassemblement de protestation devant le siège de l'instance le matin du samedi 3 novembre 2018, l'heure sera annoncée ultérieurement après l'approbation des autorités compétentes. Ce rassemblement donnera le coup d'envoi à la campagne "Dégage Ben Sedrine, Dégage Instance Vérité et Dignité", explique Abir Moussi. En outre, et pour contrecarrer les projets de Ben Sedrine qui compte faire des conférences du 14 au 16 décembre 2018 «pour exposer son rapport final, ses mensonges et ses règlements de comptes contre l'histoire de la Tunisie et les leaders du pays», le PDL a décidé de tenir un rassemblement de protestation, à cette date ou toute autre date qu'il choisira, «pour dire au monde entier qu'il ne reconnait ni cette instance ni ses travaux et que son rapport ne l'engage ni lui ni l'histoire de la Tunisie».
Le parti politique est décidé de tenir un sit-in pendant ces 3 jours, en érigeant des tentes et en rassemblant le maximum de personnes. «Nous serons nombreux pour défendre la souveraineté du pays, son histoire, ses symboles, les hommes d'Etat, nos droits et ceux des générations futures», a martelé Abir Moussi.

En outre, le PDL « compte user des moyens légaux qui sont à sa disposition en entamant plusieurs procédures judiciaires, contre plusieurs parties ». Il va d'abord porter plainte contre Sihem Ben Serine mais aussi les membres de l'instance et « tous ceux qui ont bénéficié d'un millime de l'argent public depuis le 1er juin 2018 jusqu'à aujourd'hui, en se référant à l'article 95 et l'article 315 du Code pénal ». Il compte aussi déposer des plaintes contre le chef du gouvernement et toutes les parties prenantes qui ont permis à cette instance de poursuivre ses activités, en se référant à l'article 96 ainsi que d'autres plaintes près du Tribunal administratif pour l'annulation de toutes les décisions prises après le 31 mai 2018. Par ailleurs, une plainte en référé sera déposée pour geler le budget de l'instance et assigner un administrateur judicaire qui achèvera le règlement des affaires en instance pour l'arrêt définitif de ses fonctions

S'agissant des mouvements politiques, le parti destourien libre va faire porter la responsabilité de ce qui arrive à plusieurs parties et instances. Des correspondances leurs seront adressées. Parmi elles, l'instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) pour lui rappeler les abus financiers et administratifs de l'IVD. L'ARP sera aussi interpelée pour auditer les comptes et des décisions de cette instance notamment en ce qui concerne les fonds étrangers qu'elle a reçus ou qu'elle va recevoir. Le parlement sera aussi interpelé sur la non-création de la Cour constitutionnelle et toutes les répercussions qui ont suivi. Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) sera aussi appelé à se prononcer sur le vice de procédure notamment en ce qui concerne les dossiers qui lui sont parvenus après la fin du mandat de l'IVD avec des chefs d'accusations rédigés par l'instance et non pas un procureur de la République.
Un courrier sera également adressé au président de la République pour le mettre devant ses responsabilités en ce qui concerne les relations extérieures et les déclarations de Sihem Ben Sedrine selon lesquelles 3 millions de dinars lui seront versés de l'extérieur pour financer la fin de ses travaux, ce qui représente en soi une atteinte à la souveraineté de l'Etat.

Abir Moussi en a profité pour s'adresser à tous les cadres du pays qui ont été opprimés et leur a assuré du soutien du PDL et sa volonté de les soutenir par tous les moyens possibles. S'adressant aux ex-RCDistes, elle a affirmé que tout ce qui leur arrive aujourd'hui est le résultat de la lâcheté des destouriens en 2011 qui ont accepté la dissolution du RCD, les appareils de sûreté de l'Etat, les institutions de la constitution, le parlement, la chambre des conseillers, les décrets d'exclusion... et ont servi le pays sur un plateau aux islamistes. Elle s'est dite prête à les aider s'ils décident de faire face courageusement à la situation et à tenir tête à leurs oppresseurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.