Tunisie | Vingt migrants tunisiens secourus au large de Kerkennah    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    Nouvelle baisse des prix de vente à la pompe de certains carburants    Tunisie: Le ministère de l'enseignement supérieur décide de "rationaliser ses dépenses"    ADVANS Tunisie clôture en 24 heures la première émission obligataire subordonnée pour une Institution de microfinance    Tunisie: Consultations sur la formation du gouvernement, Hichem Mechichi informe Kaïs Saïed de l'évolution de la situation    La terre tremble une quatrième fois en Algérie    La colère gronde contre Moscou    Deux protagonistes, dos au mur !    Bâtir sur du solide...    La détermination des Monastiriens !    Alerte phishing : L'ANSI met en garde contre une nouvelle vague de phishing sur Facebook    veulent détrôner Trump    Bruits et chuchotements    Théâtre et musique arts forts au Festival international de Nabeul    L'Université Centrale organise sa Journée Portes Ouvertes    Tunisie: 5655 tunisiens ont émigré clandestinement au cours de 07 mois de 2020 vers l'Italie    Change devises en dinar tunisien : Cours du 10 août 2020    Alerte météo : Hausse remarquable des températures à partir de mercredi    Tunisie: Enquête judiciaire contre un infirmier introduisant de fausses données sur les dossiers médicaux des patients à Kébili    Mechichi s'entretient avec Taboubi et Majoul    Tunisie : Abdlekrim Harouni appelle l'opposition à « un peu de modestie »    "Non à un gouvernement de compétences nationales"    TOPNET, signe un partenariat Tripartite avec TTN et QWEEBY pour le lancement de la facture électronique    Participez à l'édition 2 de la compétition "Falem fi Darèk"    Consommer tunisien : Un état d'esprit    Impact du COVID-19 sur les entreprises dirigées par des femmes : Des plans de relance pour sortir de l'ornière    MEMOIRE : Youssef GHARBI    Tunisie – Météo : Température stable lundi 10 août    Sousse : Le nombre des contaminations locales passe à 19    REMERCIEMENTS ET FARK : Mahmoud Ben Aleya JERBI    Tribune | 15 juillet 1960 : il y a soixante ans, les premiers Casques bleus tunisiens de l'Histoire au service de la paix ! (suite & fin )    Taoufik Baccar : « Une privatisation bien menée est une « LIGNE VERTE » »    Quels sont les avantages et les inconvénients à être mannequin en Tunisie?    Myriam Soufy, auteure de «Re-Belle», à La Presse : «Je suis dans l'universalité, humaine, née ici»    INDISCRETIONS D'ELYSSA        D'un sport à l'autre    FTHB | Nouveaux règlements : L'aval de l'IHF    Athlétisme | Mahfoudhi et Chehata à Lyon    Kamel Akrout - Tunisie: A trop négliger sa jeunesse on finit par hypothéquer son avenir    Officiel : Moez Boulahia quitte beIN Sports    Coronavirus: 11 nouvelles contaminations locales à Kairouan    Kairouan: Le marché hebdomadaire interdit    ‘'La démarche est fausse''    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    Centenaire Mokhtar Hachicha: La voix, le verbe et la verve    CS Sfaxien : La formation probable contre le CA Bizertin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abir Moussi annonce une escalade contre Sihem Ben Sedrine et l'IVD
Publié dans Business News le 24 - 10 - 2018

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a annoncé dans une vidéo postée sur sa page Facebook un ensemble de décisions prises par le bureau politique du parti concernant l'Instance Vérité et Dignité (IVD).
Mme Moussi souligne que l'IVD a porté atteinte au prestige et à la souveraineté de l'Etat et sa présidente Sihem Ben Sedrine l'a utilisée comme un moyen de règlement de comptes politiques pour soutenir l'organisation des Frères musulmans, étant leur bras droit.

Ainsi, le PDL a l'intention d'organiser un rassemblement de protestation devant le siège de l'instance le matin du samedi 3 novembre 2018, l'heure sera annoncée ultérieurement après l'approbation des autorités compétentes. Ce rassemblement donnera le coup d'envoi à la campagne "Dégage Ben Sedrine, Dégage Instance Vérité et Dignité", explique Abir Moussi. En outre, et pour contrecarrer les projets de Ben Sedrine qui compte faire des conférences du 14 au 16 décembre 2018 «pour exposer son rapport final, ses mensonges et ses règlements de comptes contre l'histoire de la Tunisie et les leaders du pays», le PDL a décidé de tenir un rassemblement de protestation, à cette date ou toute autre date qu'il choisira, «pour dire au monde entier qu'il ne reconnait ni cette instance ni ses travaux et que son rapport ne l'engage ni lui ni l'histoire de la Tunisie».
Le parti politique est décidé de tenir un sit-in pendant ces 3 jours, en érigeant des tentes et en rassemblant le maximum de personnes. «Nous serons nombreux pour défendre la souveraineté du pays, son histoire, ses symboles, les hommes d'Etat, nos droits et ceux des générations futures», a martelé Abir Moussi.

En outre, le PDL « compte user des moyens légaux qui sont à sa disposition en entamant plusieurs procédures judiciaires, contre plusieurs parties ». Il va d'abord porter plainte contre Sihem Ben Serine mais aussi les membres de l'instance et « tous ceux qui ont bénéficié d'un millime de l'argent public depuis le 1er juin 2018 jusqu'à aujourd'hui, en se référant à l'article 95 et l'article 315 du Code pénal ». Il compte aussi déposer des plaintes contre le chef du gouvernement et toutes les parties prenantes qui ont permis à cette instance de poursuivre ses activités, en se référant à l'article 96 ainsi que d'autres plaintes près du Tribunal administratif pour l'annulation de toutes les décisions prises après le 31 mai 2018. Par ailleurs, une plainte en référé sera déposée pour geler le budget de l'instance et assigner un administrateur judicaire qui achèvera le règlement des affaires en instance pour l'arrêt définitif de ses fonctions

S'agissant des mouvements politiques, le parti destourien libre va faire porter la responsabilité de ce qui arrive à plusieurs parties et instances. Des correspondances leurs seront adressées. Parmi elles, l'instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) pour lui rappeler les abus financiers et administratifs de l'IVD. L'ARP sera aussi interpelée pour auditer les comptes et des décisions de cette instance notamment en ce qui concerne les fonds étrangers qu'elle a reçus ou qu'elle va recevoir. Le parlement sera aussi interpelé sur la non-création de la Cour constitutionnelle et toutes les répercussions qui ont suivi. Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) sera aussi appelé à se prononcer sur le vice de procédure notamment en ce qui concerne les dossiers qui lui sont parvenus après la fin du mandat de l'IVD avec des chefs d'accusations rédigés par l'instance et non pas un procureur de la République.
Un courrier sera également adressé au président de la République pour le mettre devant ses responsabilités en ce qui concerne les relations extérieures et les déclarations de Sihem Ben Sedrine selon lesquelles 3 millions de dinars lui seront versés de l'extérieur pour financer la fin de ses travaux, ce qui représente en soi une atteinte à la souveraineté de l'Etat.

Abir Moussi en a profité pour s'adresser à tous les cadres du pays qui ont été opprimés et leur a assuré du soutien du PDL et sa volonté de les soutenir par tous les moyens possibles. S'adressant aux ex-RCDistes, elle a affirmé que tout ce qui leur arrive aujourd'hui est le résultat de la lâcheté des destouriens en 2011 qui ont accepté la dissolution du RCD, les appareils de sûreté de l'Etat, les institutions de la constitution, le parlement, la chambre des conseillers, les décrets d'exclusion... et ont servi le pays sur un plateau aux islamistes. Elle s'est dite prête à les aider s'ils décident de faire face courageusement à la situation et à tenir tête à leurs oppresseurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.