Kais Saied : « Je n'accepterai aucune concertation avec qui que ce soit tant que le chef du gouvernement actuel exerce toutes ses prérogatives »    La Tunisie enregistrera un taux de croissance négatif de -6,5% en 2020    50 nouvelles mesures fiscales et financières seront lancées prochainement    Dr Nissaf Ben Alaya revient sur l'augmentation du nombre des nouveaux cas importés de Coronavirus    Coronavirus | Nissaf Ben Alaya : Impératif de faire preuve de vigilance    Tunisie: L'affaire libyenne: Objet de la rencontre entre Kais Said et Sabri Boukadoum    Le Courant populaire met en garde contre l'effondrement des institutions de l'Etat    Tunisie: Anouar Maârouf annonce une rectification du programme de réforme de Tunisair    COVID-19 : 35 millions de dinars d'aide de la Suisse à la Tunisie    Club Africain : Mohamed Ali Boughdiri, l'unique candidat à la présidence    Mechichi : grace au S17 on a su protégé des millions de citoyens    Les «softs skils» à l'université pour améliorer l'employabilité des diplômés    Tunisie: Lobna Jribi: Le gouvernement était déja au courant de la situation difficile du pays lorsqu'il avait pris le pouvoir    Transition énergétique : Projets pilotes au profit de 7 communes pour obtenir le label « ACTE »    Tunisie : Dates limites de dépôt des déclarations d'impôt    Loi sur l'économie sociale et solidaire : Quelles garanties pour le bon fonctionnement ?    Tunisie- Bac 2020 : Examens des matières principales ‘Arabe','Maths' et ‘Gestion' du lundi 13 juillet    Djerba au patrimoine mondial : La commission technique lance une large opération participative    Ridha Tlili: A quoi servent les politiques culturelles?    Les eaux usées asphyxient toujours Tazarka et Haouaria, sans que cela n'interpelle les autorités    Tounes Clean-Up organise une grande journée de nettoyage le 26 juillet, dans toute la Tunisie    Tunisie : Arrêt des travaux au Stade Olympique de Sousse    Par Amine Ben Gamra : Des réformes audacieuses doivent être mises en œuvre aussi rapidement    La fille de Nelson Mandela, Zindzi, meurt à 59 ans    Mercato : David Silva proche d'un club qatari    Karaté | 13 karatekas en stage au Cap-bon : Cap sur Hammamet    4 fins possibles au Fakhfakh Gate    Revues d'effectifs : Le ST et le CSS se neutralisent (1-1)        Les centres covid-19 à Kasserine évacués par décision du gouvernorat    Suspicion de conflit d'intérêt : Valis disculpe Fakhfakh dans l'"Appel d'offres international 32/2019″    Usage illicite des voitures administratives :Les ministères de l'Agriculture et de l'Equipement enregistrent les taux les plus élevés d'infractions liées à l'usage des voitures administratives    Tunisie : La manifestation "les soirées de Hammamet" se déroulera du 25 juillet au 22 août avec 350 spectateurs par spectacle    Tunisie: Quatre blocs parlementaires entament les procédures de retrait de confiance à Rached Ghannouchi    Manifestation « Les Soirées de Hammamet » : 350 spectateurs autorisés par spectacle    Appel au respect des droits d'auteur    Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Concernant l'annonce officielle de la Présidence de la République de la création de la « cité médicale » de Kairouan.    Methnani approché par Al Ismaily    A Idleb, les déplacés syriens craignent le pire    Les musulmans de Bosnie pleurent leurs morts    «Depuis quand les Nègres sont des artistes ! ?»    Hichem Ben Ammar peut-il quitter le vaisseau?    Libye: Haftar pose des conditions pour lever le blocus des ports et champs pétroliers    Foot-Europe: le programme du jour    La Russie bloquera-t-elle à nouveau cette assistance vitale ?    Un avertissement sans frais à Netanyahou    Algérie : Interdiction de circulation automobile entre 29 wilayas    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Zarzis» de Mohamed Zran: «Face à face entre tradition et modernité» !
Publié dans Info Tunisie le 21 - 10 - 2009

INFOTUNISIE – Ayant suivi un parcours scientifique à Paris en matière de sciences cinématographiques, le réalisateur tunisien, natif de Zarzis en 1959, Mohamed Zran a dans son gibier plusieurs courts et longs métrages, fiction et documentaires, dont les deux longs métrages « Saida » (1996) et « le Prince » (2004). Depuis, il n'a pas cessé de faire preuve de création et de professionnalisme. La preuve en est le prix du meilleur réalisateur pour son film documentaire « Zarzis », au festival cinématographique international du Moyen-Orient d'Abou Dhabi.
A l'issue de cette distinction culturelle tunisienne, pas évidente compte tenu de la concurrence de 128 films entre courts et longs métrages et documentaires, représentant 48 pays.
A cette occasion, Mohamed Zran n'a pas manqué, dans une interview accordée à «infotunisie.com», d'exprimer sa fierté quant au prix accordée à «Zarzis» qui a fait preuve de la présence du cinéma tunisien dans pareils rendez-vous internationaux.
Infortunisie.com : Une reconnaissance arabe qui vient s'ajouter à plein d'autres quant au Cinéma tunisien ?
M. Zran : Cette décoration demeure le fruit de plus de trois ans d'efforts entre tournage et montage. En outre, arracher une place parmi les dix premières à l'échelle mondiale n'est pas du tout repos, dans la mesure où cette compétition constitue un « melting pot » des projets cinématographiques ayant arrivé aux podiums des plus grands festivals en la matière dont ceux de Cannes, Venise et Berlin…
 La première de « Zarzis » a remporté un grand prix. Cette performance résulte certainement de plusieurs critères, qui ont plu aux yeux du jury mais aussi du public?
- « Zarzis » a tourné deux fois consécutives avant d'être décoré. S'agissant du jury, et malgré quelques insatisfactions quant à la durée du documentaire soit 124 minutes, « Zarzis » a pu relever le défis !
 « Zarzis » n'est pas encore dans les salles en Tunisie, pouvez-vous le présenter aux Tunisiens ?
- Bien évidemment, il s'agit d'un documentaire fiction long métrage. La particularité de « Zarzis » est que son scénario change en fonction des transformations que subissent les personnages mais aussi du découpage technique. Notre démarche consiste à montrer, par le biais d'une galerie de portraits, que ces mutations sont vécues comme un face à face entre tradition et modernité. Bref, ce documentaire passe en revue les différentes étapes de la vie de certaines personnalités originaires de Zarzis (Sud tunisien). En outre, « Zarzis » aborde la contradiction qui marque le mode vie des différentes catégories sociales, et ce, avant d'en dévoiler l'aspect mystérieux dans le tissu social de cette ville.
 Quelles sont les personnages principaux, pour lesquels optez-vous dans «Zarzis»?
- Il s'agit, en fait, d'un hommage à une certaine catégorie de la société tunisienne, à laquelle j'appartiens. J'ai incarné, dans « Zarzis» les personnes les plus proches de moi dont notamment mon frère Taher, le progressiste qui s'enflamme joyeusement à commenter la situation dans le monde et à énumérer les maux qui rongent l'homme d'aujourd'hui victime de la mondialisation. Le deuxième personnage n'est autre que «Simon », le célèbre droguiste, de confession juive qui incarne l'attachement infaillible à la mémoire collective locale. Autour de Simon, se meut une constellation de portraits : Hadi, le peintre maudit expulsé de France, Fatma, la marieuse qui ne chôme jamais, l'entremetteuse, la messagère, Bachir, le chauffeur de taxi, et ami de tout le monde…
 Quoi de neuf quant à votre agenda dans les festivals internationaux ?
- La prochaine échéance sera sans doute le Festival de Florence en Italie, au début de novembre. Force est de savoir, à ce propos, qu'il s'agit d'un festival assez enraciné dans l'histoire puisqu'il remonte à 1959. Par ailleurs, j'espère que la projection de « Zarzis » sera dans la ville même de son tournage. Ce qui représente une opportunité à tous les journalistes, Tunisiens et étrangers, de toucher, de près, les paysages touristiques et culturels de cette ville.
 Les amateurs du 7ème art tunisien s'impatiente de voir l'affiche « Zarzis » dans les salles de cinéma ?
- Très bientôt, j'espère que cela se produira probablement au mois de février 2009.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.