Tunisie-Abdellatif Mekki : « Délirant celui qui croit encore en Kais Saied »    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Exode des cerveaux : 39 mille ingénieurs ont quitté la Tunisie    Tunisie : Vers une normalisation avec Israël ? Kais Saied tranche    Médenine: 36 élèves contaminés par le coronavirus    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Dr Rim Belhassine Cherif: Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Décembre 2021 à 11H00    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Vers la vaccination des enfants de 5 ans et plus ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    Programme TV du mercredi 08 décembre    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    CONDOLEANCES    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Allemagne : Un gouvernement «pro-européen» à composante paritaire hommes/femmes    Malheureusement, la justice l'a innocent酠   Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Beit El Hikma accueille le penseur français Yves Bonnefoy
Publié dans Info Tunisie le 29 - 10 - 2008

Sa grande œuvre en poésie, récits, essais sur l'art et sur la littérature ainsi que ses traductions font de lui l'une des figures emblématiques de la littérature de notre temps. Yves Bonnefoy, le grand poète et penseur français est l'invité de l'Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts « Beit El Hikma » à l'occasion de la célébration du 25è anniversaire de la création de l'Académie et de l'Année nationale de la traduction 2008.
En présence de M.Bonnefoy, une journée d'étude a été consacrée, mardi, à sa création. La rencontre a été animée mercredi à Beit El Hikma par des universitaires et hommes de lettres en présence d'étudiants (langue française) ravis d'approcher l'auteur dont l'œuvre fait partie de leurs études.
La parole a été donnée pour traiter de l'expérience, de la démarche et de la vision de l'un des représentants de la parole de notre temps, qui la désigne comme suit : « Parole, tu es, tu libères, tu redonnes vie ».
En poète, Yves Bonnefoy a été attentif aux différentes interventions ayant fait le tour des multiples aspects de l'œuvre d'un maître – bien qu'il n'apprécie guère ce mot-. En commençant par le regard qu'il porte sur la poésie, qui l'a ramené, a-t-il relevé « à l'art de faire des ouvrages en vers ».
Ecrivain de « la longue chaîne de l'ancre », le poète du « Barrage d'oiseaux, le traducteur de « Jules César », Roméo et Juliette » a été le témoin présent d'une grande réflexion sur les pratiques de l'écriture poétique, ses écrits sur l'art visuel, l'acte poétique, et le regard que porte la poésie sur la science.
Tel est le sujet de réflexion de l'auteur sur deux vérités, scientifique et poétique. La loi de gravité existe, la pomme tombe, mais aussi, la pomme a une couleur et une saveur.
Autour de ce grand traducteur de Shakespeare, de Pétrarque, de Leopardi, l'accent a été mis sur un autre champs d'activité qui intéresse l'auteur, à savoir la traduction, une expérience d'écriture qu'il perçoit en tant qu'acte de poésie. La traduction perçue comme un apport possible à la création poétique et au devenir de la société, dès lors qu'il est « difficile d'être soi même et l'autre ».
Et pour lui rendre un hommage fervent, l'Académie Beit el Hikma, l'ambassade de France en Tunisie et l'Institut français de coopération lui ont dédié une édition bilingue de son œuvre « Le théâtre des enfants » où le texte français est publié avec sa traduction arabe, de Mohammed Ben Salah, accompagnée d'une préface de l'auteur écrite spécialement pour cette édition.
A propos de son écrit, traduit dans la langue d'El Moutanabbi, Yves Bonnefoy s'exprime dans la préface par ces termes » Mais pourquoi….Puis-je penser que la langue arabe peut accueillir particulièrement bien ce projet de ressourcement. Parce que je la sens plus concernée que la mienne par la présence immédiate et pleine de ce que nous avons à rencontrer, dans notre lieu, dans nos vies ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.