Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Femmes battues, la violence conjugale en tête    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    Tunisie-Coronavirus: Dossier incomplet du programme Covax pour recevoir des vaccins gratuitement…    La situation générale dans le pays à l'ordre du jour de la plénière à l'Assemblée    Machrou Tounès accuse Mechichi d'avoir cédé au chantage politique    Club Africain : le comité indépendant des élections examine mercredi la demande de superviser les élections    Le digital au féminin; Une exposition de Olfa Dabbabi à WeCode Land    L'UGTT appelle à réviser la stratégie sanitaire de lutte contre la covid19    MEMOIRE: Mohamed HADIDANE    Une femme meurt poignardée par son frère takfiriste à Nabeul    Moez Joudi dénonce l'amateurisme dans le dossier des Fonds gelés en Suisse    Le mouvement Ennahdha met en garde contre la normalisation.... avec le coronavirus    STIP : Un chiffre d'affaires en augmentation de 43%    SAM : Régression du chiffre d'affaires vers la Libye    Tourisme: un secteur à l'agonie...    Pouvoir d'achat: La précarité gagne de plus en plus du terrain    Le sport, un secteur à la traîne !    Italie : Le Torino se sépare de son entraîneur Giampaolo    Change devises en dinar tunisien : Cours du 19 Janvier 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Janvier 2021 à 11H00    Foot-Europe: le programme du jour    Hand – Mondial 2021 : La Tunisie, la victoire et rien que la victoire !    Coronavirus: De nouvelles contaminations à Zaghouan    Tunisie: Rached Ghannouchi: "La Tunisie est votre maison, vous n'êtes pas locataires"    USA: Joe Biden serait-il capable d'offrir la citoyenneté à des millions d'immigrants?    La HAICA inflige des amendes de 5 mille dinars à El Hiwar Ettounsi, Attessia et Telvsa TV    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Quid de la culture    Le remaniement ministériel aura-t-il un impact sur le dialogue national initié par l'UGTT ?    EST – Mercato: Badri débarque, Khénissi s'en va !    Handball – Mondial d'Egypte – Ce soir (18H00) | Tunisie-Espagne: Y croire...    Météo | Ciel voilé et températures en légère hausse    L'INDUSTRIE 4.0 POUR STOPPER LA DESINDUSTRIALISATION DE LA TUNISIE    CONDOLEANCES    Mouldi Lahmar, Professeur de Sociologie, à la Presse: « Entre l'ancien régime et la révolution, un maillon obscur »    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    Les indiscrétions d'Elyssa    AI Africa Week : Quel(s) futur(s) pour l'intelligence artificielle ?    Libye: L'ONU confirme officiellement le Slovaque Jan Kubis comme Envoyé spécial    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Libye: Le Forum du dialogue politique vote sur le choix d'un mécanisme de sélection des candidats à l'autorité exécutive    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Bruits et chuchotements    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kamel Déguiche : Le règlement de l'affaire du CS Chebba passe par le recours des clubs à la FIFA
Publié dans Koora le 04 - 12 - 2020

Le ministre de la jeunesse, du sport et de l'intégration professionnelle, Kamel Déguiche a démenti les informations relayées évoquant un mutisme de son département en ce qui concerne l'affaire de la suspension d'activité du Croissant sportif de la Chebba et d'être de mêche avec la Fédération tunisienne de football.
Déquiche, qui s'exprimait jeudi soir sous la coupole de l'Assemblée des représentants du peuple, a assuré que le ministère travaille en silence et dans le respect de la loi, réitérant la position de son département qui considère "erroné" le traitement juridique par la FTF du dossier du CS Chebba.
Pour le ministre, dénonce une non application de la loi par la FTF dans l'affaire du CS Chebba, estimant que la solution réside dans le recours des clubs à la FIFA qui représente l'autorité suprême de la discipline.
D'un autre côté, Kamel Déguiche a indiqué qu'une version amendée de la loi sur les structures sportives devrait être promulguée début 2021 pour faire office de base juridique actualisée susceptible de favoriser le traitement des problématiques et de régir la relation entre le ministère et les structures sportives.
"La loi, dans sa version amendée, avancera des solutions à la question de financement des associations sportives", a fait savoir le ministre.
Dans ses réponses aux interrogations des députés, Déguiche a évoqué l'activité de la société de promotion du sport "Promosport" qui, a-t-il dit, a régressé, soulevant certaines problématiques d'ordre juridique en rapport avec les paris sportifs en Tunisie et estimant qu'en monopolisant cette activité, l'Etat favorisera un meilleur essor à ladite société.
Kamel Déquiche a, en outre, parlé du plan du ministère de la jeunesse , du sport et de l'intégration professionnelle pour soutenir le programme "sport pour tous" de manière à généraliser la pratique du sport aux différentes catégories sociales.
Et le ministre d'annoncer, sur un autre plan, la révision de la loi relative à la violence dans les stades, qui devrait permettre le recours aux moyens modernes de lutte contre ce phénomène.
Dans leurs interventions, les représentants du peuple ont souligné la nécessité d'accorder davantage d'attention à l'infrastructure sportive et de jeunesse (salles omnisports, piscines, stades, terrains de quartiers et maisons de jeunes), appelant notamment à la création d'un office national de maintenance des structures sportives et au recours à la loi sur le partenariat public-privé comme instrument pour l'exploitation de ces structures.
L'affaire de la suspension par la FTF de l'activité de c.s.chebba , a soulevé l'intérêt de plusieurs représentants, certains d'entre eux ont exprimé leur soutien au club . D'autres intervenants ont appelé à la nécessité d'appliquer la loi, loin de toute logique de pression.
Certains députés ont mis , l'accent sur la nécessité de diffuser les valeurs d'esprit sportif et de tolérance dans le milieu sportif.
Des intervenants ont également mis en garde contre l'exploitation politique de cette affaire.
Certains députés n'ont pas manqué d'évoquer les difficultés vécues par les associations sportives à différents plans et qui les freinent dans leur mission première d'encadrement des jeunes.
Les députés préconisent une révision de la loi relative aux structures sportives et une définition de la relation entre l'autorité de tutelle, les fédérations et les associations, tout en favorisant la gestion par les clubs de certains biens fonciers de manière à faciliter l'investissement, et générer de la richesse et des ressources financières permanentes.
D'autres intervenants ont soulevé la question des projets sportifs et de jeunesse resté en suspens. Plusieurs d'entre eux se sont interrogé sur le plan du ministère en matière de révision de la loi relative aux structures sportives, d'appui à la recherche scientifique dédiée au sport et de lutte contre la violence dans les stades.
Certains députés ont, dans ce sens, appelé à la réactivation du rôle de l'amicale des sportifs vu son apport social considérable.
A noter, par ailleurs, que le débat n'a pas manqué de se pencher sur la stratégie adoptée au niveau de la programmation des préparatifs de l'élite sportive tunisienne en prévision des jeunes olympiques de Tokyo 2021.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.