Hand : La Tunisie sacrée championne de la Coupe du président de l'IHF    GOUVERNANCE | Une nouvelle organisation panafricaine destinée à renforcer le rôle du DAF en Afrique    Ephéméride : il y a sept ans, la Constitution est votée...    Libye: Visite du ministre algérien des Affaires étrangères pour apporter son soutien à la tenue des élections libyennes    UADH suspendu de la cotation en Bourse et peine à trouver un partenaire stratégique    Démission de 7 membres du conseil municipal d'Ain Sobh Nadhour    Par Jawhar Chatty : Ibn Khaldoun, KS et RG    Tunisie: Haykel Mekki: Rached Ghannouchi est un danger qui menace tous les tunisiens    Covid-19 | Mahdia : 3 décès, 128 nouvelles contaminations et 135 cas de guérison    Le Front Polisario menace d'une "escalade militaire"    Les rythmes métissés d'Alune Wade    Un grand challenge en temps de pandémie    Conformément à l'Accord de Paris, la Tunisie est en plein chantier de révision de sa politique climatique    La Tunisie fait partie des pays les plus affectés par le coronavirus en Afrique    Tunisie-Violence à l'ARP : Abir Moussi agressée par Seifeddine Makhlouf [Vidéo]    Chedly Ayari n'est plus    Le secrétariat général de l'ARP adresse une correspondance à la présidence de la République pour lui notifier les résultats du vote de confiance    La cérémonie du serment aura-t-elle lieu ? qu'en décidera Kais Saied    UAPS – Référendum arabe : Ali Maaloul et Wahbi Khazri nominés    Wifak Bank lance ses nouvelles solutions digitales, WIFAK Pay & WIFAK Pay Pro    Change devises en dinar tunisien : Cours du 27 Janvier 2021    BANQUES MODERNES: Les Fintech envahissent le monde et bientôt la Tunisie    Pour le 3e jour consécutif, les cours suspendus dans des établissements scolaires à Nabeul    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 27 Janvier 2021 à 11H00    Le Centre des études sur le Moyen-Orient de l'Université de Harvard s'engage pour six ans supplémentaires en Tunisie    Maghzaoui : l'adoption du remaniement n'a pas été une surprise    Tribune: «Il n'y a pas de volonté politique de réformer un système fiscal grossièrement injuste»    Amour, Gloire et Karama la série revient en force au Bardo    Perspectives: Le moment de la mise à niveau des entreprises    Ligue 1 – Matches avancés de la 10e journée: L'EST survole l'OB, le CSS revient de loin !    Météo | Vents forts et pluies éparses en fin de journée    LIGUE 1 — 10E JOURNEE | CA-USM : sortir de l'ombre    JSK: Ne plus traîner en chemin    CONDOLEANCES: Mohamed BEN FRAJ CHEDLY    Théâtre| « Martyr » de Fadhel Jaïbi: Explosion nihiliste dans une structure morte    18e édition du Festival des cinémas d'Afrique du pays d'Apt (Fcapa) — Table ronde «Circulation immatérielle des films»: L'expérience collective du grand écran avant tout    Démarrage du cycle euro-tunisien destiné aux professionnels de la culture    Tunisie [Audio +Photos]: Déclarations après match Espérance Sportive de Tunis contre Olympique de Béja    Tunisie [Vidéo]: Des conducteurs de taxis manifestent pour réclamer des licences à Béja    Bloqués en Malaisie, des Algériens menacent de saisir l'ONU    Le premier ministre italien présente sa démission    Commémoration du 40e jour de son décès : Abdelwahab Bouhdiba, le sociologue émérite    Programme TV du mardi 26 janvier    Contrepoint | Culture... et interrogations    Covid-19 : Joe Biden durcit les règles d'entrée aux Etats-Unis    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CA – Les prémices d'un retour en grâce : La paix intérieure
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 07 - 2019

Si certains joueurs ont déjà fait taire les sarcasmes liés à leur recrutement antérieur, le technicien clubiste est, quant à lui, en passe de mettre au pas certaines stars capricieuses, et ce, en les réintégrant quand leur ego sera revenu à des proportions normales.
Si actuellement, c'est l'Espérance Sportive de Tunis qui truste les trophées en tous genres, sur les terrains nationaux et internationaux, l'hégémonie absolue des « Sang et Or » n'est pas près de s'estomper, sachant que le club de Bab Souika place toujours le curseur au bon endroit à chaque inter-saison, là où son rival historique, le Club Africain, a souvent failli.
Ce même CA, justement, est encore empêtré dans les « affaires », un cercle vicieux qui a freiné ses ardeurs, la saison dernière.
Maintenant, un homme averti en vaut deux et le président du CA semble avoir retenu la leçon de certains errements passés et autres choix inconsistants et improductifs. Il n'est certes pas question de fermer les vannes, mais de « prioriser », solder, se projeter et agir avec doigté et diligence afin de ne plus se disperser, ni de s'exposer au retour de boomerang.
Et en vue d'éclairer notre lanterne sur la situation clubiste, nous avons sondé l'ex-gloire du CA, Khaled Touati, fin connaisseur des arcanes du club de Bab Jedid: « Nous voici à l'aube d'une nouvelle saison, mais cette fois sera-t-elle vraiment favorable à un retour gagnant du CA ?
Je pense qu'il y a des raisons d'espérer une meilleure implication d'ensemble de tous les acteurs, tenants et aboutissants du CA ».
« L'argent est un moyen et non une fin en soi »
«Les clubs de football aujourd'hui sont comme les joueurs, ils connaissent des périodes de gloire, en étant au top de leur niveau, et puis d'une saison à l'autre, ils coulent, rament, remontent à la surface ou bien sont noyés par une concurrence de plus en plus exigeante. En ce sens, si le joueur a besoin de motivation, d'ambition et d'entraînement pour y arriver, le club, lui, se nourrit principalement d'un tout autre carburant : l'argent !
Ce faisant, le cas du CA est assez atypique. En dépit des sommations de la Fifa, des impayés et même des huissiers qui s'annoncent, l'exécutif tente de maintenir le club à flot.
Seulement, l'argent est un moyen et non une fin en soi.
En plus d'en avoir, il faut surtout savoir bien l'utiliser, et malheureusement pour le CA, ce sont deux choses qui semblaient encore peu maîtrisées, les saisons passées.
Nous avons, en effet, eu affaire à des responsables qui voulaient renforcer le groupe sans pour autant être prêts à investir pour recruter du lourd. Or, en dépit du passif que le CA traine comme un boulet, grippant ses ambitions à termes, dès lors qu'il affiche de nouvelles ambitions, il doit de suite frapper un ou deux grands coups pour marquer les esprits et montrer le sérieux du projet en cours. Or, l'on note à cet effet que depuis quelque temps, c'est bien ça le problème du CA, des choix toujours plus paradoxaux au fil des saisons, entre des rêves d'un grand avenir et des recrues qui sentent la résiliation et la petite retraite ! Comment voulez-vous toucher les étoiles avec des joueurs qui sont en train d'atterrir ?
Là, je parle de la saison passée, bien entendu.
En clair, si l'on revient en arrière, je dirais que le tableau fut à l'image de ce contingent de joueurs qui ont certes l'expérience, mais qui ont déjà émoussé tous leurs rêves de grandeur avec d'autres clubs, et qui semblent vouloir se payer une retraite tranquille au CA ! Plus de talent, plus de jeunesse, plus de fougue, plus de risque, plus d'argent et plus de passion, voilà bien des choses qui manquent et qui semblent loin de revenir au Club Africain ! Le CA, c'est de la démesure et c'est justement cela qui plaît à tous ses supporters.
Dans la victoire, l'ambiance est magique, mais cette énergie dérape parfois quand ça bloque sur le terrain.
Volet terrain d'ailleurs, je note cependant que, sous la férule de Lassaâd Dridi, certains joueurs semblent retrouver la confiance.
D'autres ont même fait taire les sarcasmes liés à leur recrutement antérieur.
Dridi est aussi en passe de mettre au pas certaines stars capricieuses, et ce, en les réintégrant quand leur ego sera revenu à des proportions normales. Sa philosophie, comme entrevue quand il veillait sur les destinées de l'USM, est claire. Tout repose sur l'exigence. Et cette exigence a déjà conquis une partie des fans présents à Hammam-Bourguiba. Bref, il assume ses responsabilités, alors que la mentalité d'aujourd'hui, c'est de se défausser sur les autres » !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.