Ministère du Transport et de la Logistique : Toutes les mesures prises en faveur des élèves, étudiants, voyageurs, et transporteurs entrant en vigueur à partir du 4 Juin    Arrivée d'une cargaison d'aide médicale pour la Tunisie en provenance de la Chine    Equipe nationale : 26 joueurs pour débuter le stage de préparation    Ligue 2 : l'Olympique de Béja en préparation pour les matches barrages face à l'EO Sidi Bouzid    Le PDL a promis de l'argent aux signataires de sa motion    La KfW met à la disposition du Gouvernement Tunisien un prêt à taux concessionnel s'élevant à 100 M€    Covid-19 : la BAD mobilise 180 M€ pour soutenir la Tunisie dans sa réponse à la crise sanitaire    L'ibuprofène, un traitement contre le Covid-19 ?    Où est passé l'argent? demande Nabil Karoui    Deux scénarios pour boucler la coupe de la Ligue Africaine et celle de la CAF    Aujourd'hui, verdict du TAS sur l'affaire EST-WAC    Aujourd'hui, la reprise avec un effectif de 37 joueurs    Où est passé la neutralité légendaire de la Tunisie?    Ça sent la privatisation et l'assainissement social    Reprise de la circulation entre les régions    Bravo ! Les respirateurs fabriqués par les étudiants produits en série    Précisions de l'INP sur les pièces du patrimoine tunisien en vente aux enchères à Paris    Report de la 56ème session pour 2021    Le ténor Italien Cristian Ricci dédie sa dernière vidéo filmée à Venise au peuple Tunisien (vidéos)    Faouzi Mahfoudh (Directeur de l'Institut National du Patrimoine)    Tunisie [Vidéo]: Une plénière de perte de temps et aucun député ne peut remplacer Rached Ghannouchi, Selon Seifeddine Makhlouf    Plateforme [email protected] d'AMEN BANK    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 3 juin à 11H00    ARP : Le débat continu sur le déroulement de la séance et son ordre du jour    La députée Olfa Terras s'élève contre «le populisme en appelant à placer l'intérêt de la Tunisie au-dessus des surenchères stériles et des antagonismes simulés»    Projet PRACTICE-JAWDA PAQ-DGSU de l'Université de Carthage 2020-2024    Arrestation du syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk : Deux versions et des contradictions    FARK : Professeur Mohamed Taher KHALFALLAH    Tunisie – Météo : Températures en légère hausse    COVID-19 | Coopération Tuniso-Coréenne face à la pandémie    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Reprise du secteur touristique : Le sauvetage est-il encore possible ?    Suppression puis réactivation de comptes d'« influenceurs » tunisiens : La mystérieuse affaire Facebook !    Tribune | Statut de l'artiste en Tunisie : Supprimons cette censure que l'on ne saurait voir !    Tarek Kahlaoui - L'opportunité diplomatique en Libye: Combler le vide de médiation crédible!    CSS | Reprise des entrainements ce vendredi : On rechausse les crampons !    Tunisie – VIDEO : Ghannouchi doit partir… Il sera, même, incapable de répondre aux accusations    Boutar rafle le Golden YouTube Creator Rewards    Reprise des activités de l'espace B7L9 : Un programme «phygital»    «Les Âmes fortes» de Jean Giono : L'œuvre qui met à nu l'âme humaine    Campagne #AfricaTogether contre la Covid-19 par la Croix-Rouge, Facebook et Plusieurs artistes    L'Ambassade de Suisse à Tunis recrute    Bizerte : Saidani demande de prendre en charge les travaux du stade 15 octobre    Parlement : Ouverture d'un débat autour de la diplomatie parlementaire, le refus de toute intervention étrangère en Libye et rejet d'une base logistique en Tunisie    Coronavirus | Gafsa : Premier cas de décès à Métlaoui    Tunisie: Après le tollé, Imed Khemiri annonce le rejet par Ennahdha de toute ingérence étrangère en Libye    Ghanouchi : La neutralité négative n'a pas de sens    Libye: L'ONU annonce l'acceptation de la reprise des pourparlers pour un cessez-le-feu par les parties en conflit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La France prolonge le confinement jusqu'au 15 avril
Publié dans La Presse de Tunisie le 27 - 03 - 2020

La vague du coronavirus « déferle » sur la France, où le système de santé se prépare à subir le choc de la pandémie, et le gouvernement a décidé vendredi de prolonger au moins jusqu'au 15 avril le confinement de la population.
« Au terme des dix premiers jours de confinement, il est clair que nous n'en sommes qu'au début de la vague épidémique », a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe. « Elle a submergé le Grand Est depuis plusieurs jours, elle arrive en Île-de-France », où se trouve Paris, « et dans les Hauts-de-France« , une région du Nord.
Pour tenter d'enrayer la propagation, il a annoncé la poursuite du confinement -entré en vigueur le 17 mars– de la population pendant au moins deux semaines supplémentaires, jusqu'au 15 avril, et « cette période pourra évidement être prolongée si la situation sanitaire l'exige », a-t-il prévenu.
L'épidémie a déjà fait près de deux mille morts rien que dans les hôpitaux, dont une adolescente de 16 ans, la plus jeune personne à avoir perdu la vie, et le système hospitalier français, déjà sous tension dans l'Est, se prépare à subir le choc de plein fouet, notamment dans la région de Paris, où vivent plus de dix millions de personnes.
« On pousse les murs partout pour accueillir le plus possible ces patients en réanimation, (mais) on n'est pas encore au plateau de la courbe de l'épidémie, il va falloir trouver des solutions », a averti vendredi matin le professeur Bruno Riou, le directeur médical de crise de l'AP-HP (hôpitaux de la région parisienne).
« Il va falloir tenir »
Face aux chiffres « vertigineux », selon le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France Aurélien Rousseau, dans certaines zones de cette région densément peuplée, « on est en train de passer à une médecine de guerre », affirme une infirmière, sous couvert de d'anonymat.
En train, à bord d'avions des forces armées, les autorités essayent d'amortir le choc et éviter la saturation en évacuant des dizaines malades de l'Est vers des régions moins touchées.
La vague qui arrive est « extrêmement élevée et elle soumet l'ensemble du système de soins, l'ensemble du système hospitalier, à une tension redoutable ».
« Il va falloir tenir », a-t-il lancé.
Le dernier bilan en date, vendredi soir était de 1.995 décès dans les hôpitaux, dont près de 300 en 24 heures. Le nombre de morts a été multiplié par quatre en une semaine.
Ces chiffres ne prennent pas en compte les malades morts chez eux ou en maison de retraite. Or la situation est particulièrement cruelle dans ces établissements, où le nombre exact des décès n'est pas connu, mais se chiffre à minima en dizaines.
Face au fléau, les autorités entendent faire strictement respecter les restrictions de déplacement et plus de 225.000 procès-verbaux ont déjà été dressés pour violation du confinement pour 3,7 millions de contrôles, a dit le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.
Confinés chez eux depuis plus d'une semaine, les Français s'inquiètent des conséquences sanitaires mais aussi sociales de la crise.
Selon un sondage Ifop réalisé du 21 au 23 mars dont les résultats sont parus vendredi dans Le Parisien, 87% ont peur de « voir l'économie française s'effondrer », 81% de « perdre des proches », 62% de « perdre (eux-mêmes) la vie », 57% de « perdre une part significative de (leurs) revenus » ou encore 40% de « venir à manquer de nourriture ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.