Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    La Tunisie célèbre la Journée de l'enfant africain    Le Parlement renouvelle huit des seize membres du Conseil de l'INPT    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Onze élèves passent le bac en prison    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    REMERCIEMENTS ET FARK : Souad MANOUBI    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Violences et abus policiers contre des jeunes à Sidi Hassine : La société civile monte au créneau    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Tunisie- Salaheddine Jourchi: Aucun dialogue n'est possible avant de dévoiler l'identité de celui qui tenté d'assassiner le président de la République [Audio]    Tunisie- Démarrage des épreuves du Baccalauréat à Sfax [vidéo]    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    Tamweeli Meetup Tour | TPE-PME dans les régions : L'alternative entrepreneuriale sous le covid-19    L'Assemblée approuve l'accord de prêt entre la SONEDE et le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe    Le Vieux port de Bizerte victime de la pollution de l'eau    Kaïs Saïed reçu par Luigi Di Maio à son arivée en Italie    Tunisie: Rached Ghannouchi s'entretient avec les présidents des blocs parlementaires    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    Epuisement démocratique    BTS Bank: Nejla Ben Abdallah Présidente du Conseil d'administration et Khalifa Sboui Directeur général    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Des élèves de l'école canadienne de Tunis organisent un événement de soutien à la cause palestinienne    Ayachi Zammel appelle à mobiliser l'armée pour faire respecter le protocole sanitaire à Kairouan    Tunisie: Daily brief du 16 juin 2021    Euro: les matches de ce mercredi    Coup d'envoi des épreuves du Bac    Lourdes peines contre ses dirigeants, la confrérie des frères musulmans décapitée en Egypte    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    L'EST met le cap sur Tabarka : Concentration maximale    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Solidarité à l'ère du coronavirus: Quand l'esprit de volontariat l'emporte
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 04 - 2020

« Tout le monde connaît l'utilité de l'utile, mais personne ne sait l'utilité de l'inutile », disait, depuis l'antiquité, Zhuangzi, penseur chinois. Ce cogito philosophique semble avoir beaucoup inspiré Karim Arfa, trentenaire, originaire de Siliana, l'incitant à être solidaire à sa manière. En cette période de pandémie, où l'homme a plus que jamais besoin de l'homme, ce jeune ambitieux, peintre de formation, est parti de ses propres moyens pour devenir un modèle de citoyen humaniste. Son esprit de volontariat l'emporte.
Il y a deux ans, en visitant une école dans l'une des zones reculées de Kesra à Siliana, une idée vint à la tête de Karim Ben Arfa : « Pourquoi ne pas recycler les déchets en fer rejetés et entassés en grande quantité en milieu scolaire. D'autant plus que ces ferrailles (chaises, bancs…) peuvent être revalorisées, puis réutilisées…», nous raconte-t-il.
Ainsi étaient ses premiers pas avant de donner corps à son initiative salutaire de monter son propre atelier des travaux publics, basé à El Mourouj, un des quartiers de Ben Arous dans le Grand Tunis. Qu'en est-il au juste ?
Dès la propagation du coronavirus, Karim n'a pas hésité à répondre présent pour aider son pays. Il a agi en membre actif de la société civile dans sa région. Tout se prépare dans son petit atelier, créé à peine deux ans. Tables, bancs ou chaises, toutes ces ferrailles triées et collectées dans les écoles et collèges sont bien entretenues et retapées à neuf. Pour lui, un tel travail vaut bien le coup : «D'où, je me suis décidé à redonner vie à ces anciens meubles scolaires, à même d'en profiter pour contribuer, un tant soit peu, à la lutte contre ce virus gravement contagieux ». Pour y arriver, chacun doit faire de son mieux. Bénévolement ! Et c'est ainsi que ce jeune homme, ne serait-ce qu'un parmi d'autres jeunes créateurs, avait donné l'exemple.
De l'appui et de l'encouragement
En cette crise sanitaire, où pareils gestes font la différence, Karim n'a pas manqué d'emboîter le pas à ses pairs généreux. Ceux qui n'ont pas lésiné sur les moyens pour faire preuve de génie et de citoyenneté. Lui et ses trois ouvriers ont pu transformer des meubles scolaires, aussi usés soient-ils, en des fontaines en couleurs vives et gaies installées à l'entrée de certaines communes, à savoir, Raoued, La Soukra à l'Ariana, mais aussi dans d'autres localités à Siliana, sa ville natale. Ces fontaines, mises en place en guise de dispositif de protection contre le coronavirus, sont équipées de papiers d'hygiène et de savon pour se laver les mains. A cela s'ajoutent des bennes à ordures mis à disposition du grand public. Tout est fabriqué à base de déchets en fer revalorisés. L'utilité de l'inutile, pour ainsi dire.
Pour Karim, cette activité de recyclage tire son efficacité de ce qu'elle apporte en termes d'emplois et de valeur ajoutée à la fois économique et écologique. Son œuvre de solidarité fut, ces derniers jours, un sujet d'actualité auprès de plusieurs médias locaux et internationaux. Soit une expérience novatrice qui a fait parler d'elle-même. Au point qu'elle a suscité l'intérêt du ministre de la Santé lors de sa récente visite au marché de gros à Bir El Kasâa, là où une de ces fontaines précitées a été posée. « Je me mets volontairement à la disposition de mon pays… », a-t-il écrit, fièrement, sur sa page facebook.
Par ailleurs, il n'a demandé à l'Etat que l'appui et la motivation. La même demande pour le reste de nos jeunes créateurs. Car la Tunisie post- corona ne serait plus celle d'avant, prévoient nos stratèges économiques. Cela dit, les crises cultivent l'impératif de compter sur soi et rejettent la mentalité d'assisté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.