Tunisie – L'inflation grimpe à 9.1%… Comme partout dans le monde    Analyse : La Tunisie parmi les pays exposés au risque d'insoutenabilité de la dette    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Le CA en force et qualifié devant le Zamalek    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Programme des quarts de finale    UEFA CL : Les résultats complets de la soirée de mercredi    Redmi A1+ : un smartphone des plus abordables de la marque Xiaomi    Kaïs Saïed, conseil supérieur des armées, André Parant… Les 5 infos de la journée    Le Groupe BNA signe des conventions de partenariat avec le SPOT    Football | La CAF suspend l'entraîneur tunisien Rafik M'hamdi    USA : Un mensonge d'Etat, Biden relance "le mur de la honte"    Tunisie : Création d'un tribunal pour la résolution des conflits sportifs    Crise énergétique et énergies renouvelables : la Tunisie rate encore une transition    Signature d'un accord de partenariat entre Mattel et Huawei    Rached Ghannouchi ou l'arnaque politique de la Tunisie    Béja: Négociations entre le ministère de l'Education et la fédération générale de l'éducation de base (Vidéo)    Ukraine : il n'aurait pas 6000 mais 9000 têtes nucléaires, le patron de la CIA avertit    Les journalistes organiseront un rassemblement à la place de La Kasbah    La Tunisie accueille le forum Africain du LIONS CLUBS International    La nouvelle Première ministre britannique: ''Je suis très sioniste''    Coronavirus – Vaccination : Plus de 69 mille personnes ont reçu quatre doses    OPPO dévoile les trois matchs les plus inspirants de la UEFA, tels que votés des fans    L'ambassadeur de France: Je suis optimiste pour l'avenir de la Tunisie    Soutien aux femmes d'Iran : des artistes se coupent les cheveux en direct sur instagram    Mali, Burkina Faso… : Poutine pactise avec Goïta, l'Occident a un problème de plus    Vidéo : Un rappeur russe de 27 ans se suicide pour échapper à la mobilisation en Ukraine    Crash d'un avion militaire au Mali: le bilan s'alourdit    Leila Hadded : Les parrainages se vendent à 10 dinars    L'Ugtt face à l'approche d'un imminent accord avec le FMI : Pas de chèque en blanc pour le gouvernement    Candidatez pour la 5ème saison d'Orange Fab, accélérateur corporate de start-up d'Orange Tunisie    Recette : Recette assida zgougou de maman    Kasserine : Deuxième taux d'analphabétisme le plus élevé sur le plan national    Pourquoi | Profiter du changement climatique    Bientôt à la Galerie Kalysté : Hamda Dniden raconte Sidi Bou Saïd    «The Transformation of Silence» de Héla Ammar et Souad Mani à la Chapelle de Saint-Monique à Carthage : Mémoires, archives et traces    37e édition du festival international du film francophone de Namur : Du réel à l'abstrait    Tennis- Open Jasmin Monastir : Résultats des rencontres disputées mardi 04 octobre 2022    Olfa Hamdi appelle au report des élections (Live)    WTA Open des Jasmins : Ons Jabeur qualifiée en 8e de finale, les moments forts (vidéo)    Saisie de 1900 kilos de pâte dissimulés dans une étable pour l'élevage des moutons    Danses lascives et tenues dénudées : le festival de la Fête du Mouled s'excuse    Tunisie: La production nationale de médicaments couvre 75% des besoins    1er forum Afrique-France de la transition écologique et énergétique | Des enjeux et des solutions    Météo en Tunisie : Des pluies attendues l'après-midi sur le centre, le sud et le nord ouest    L'UBCI Partenaire Officiel de l'extended sessions de Jazz à Carthage    JCC 2022 : Des films restaurés et inédits de la fin des années 60 dans le focus Palestine    L'Union islamique des avocats accuse la Faculté de Sciences juridiques de "propager" l'homosexualité    Zarzis | Affluence des africains subsahariens : La situation risque de dégénérer    L'insupportable arrogance des Occidentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Etats-Unis – Virus | Le remdesivir, une piste pour lutter contre l'épidémie
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 05 - 2020

Les Instituts de santé américains (NIH) ont annoncé que cet antiviral expérimental aidait les malades hospitalisés à se rétablir 31% plus vite, selon les résultats préliminaires d'un grand essai clinique contre placebo incluant un millier de patients.
Quatre mois après le début de l'épidémie de Covid-19, le gouvernement américain a allumé, hier, une lueur d'espoir en rapportant qu'un médicament autrefois développé contre Ebola semblait avoir prise sur le nouveau coronavirus, et accélérait de plusieurs jours le rétablissement des cas les plus graves.
Les Instituts de santé américains (NIH) ont annoncé que le médicament antiviral expérimental remdesivir du laboratoire Gilead aidait les malades hospitalisés à se rétablir 31% plus vite, selon les résultats préliminaires d'un grand essai clinique contre placebo incluant un millier de patients.
« Les données montrent que le remdesivir a un effet clair, significatif et positif pour réduire le temps de rétablissement » des malades, a déclaré Anthony Fauci, directeur de l'Institut des maladies infectieuses qui a dirigé l'essai, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche.
« C'est une preuve de concept très importante, car cela prouve que nous pouvons bloquer le virus », a dit le haut responsable scientifique, prudemment optimiste, mais qui affirme que le remdesivir peut désormais devenir un traitement standard contre les formes graves de la maladie.
Vétéran de la lutte contre le sida, Anthony Fauci, 79 ans, a fait le parallèle avec le milieu des années 1980 et les premiers résultats « modestes » de l'AZT, une molécule qui ouvrit la voie aux formidables traitements actuels contre le VIH.
C'est à ce jour la percée thérapeutique la plus solide contre le coronavirus. Aucun traitement n'a jusqu'à présent prouvé son efficacité, et aucun vaccin n'existe.
Comparés aux malades ayant reçu un placebo, les patients traités avec le remdesivir, un médicament expérimental qui n'a jamais été approuvé contre aucune maladie, se sont rétablis en 11 jours (temps médian) au lieu de 15 jours, a détaillé un communiqué des NIH.
Le rétablissement est défini comme une sortie de l'hôpital ou un retour à des activités normales. La fiabilité statistique de ce résultat est très élevée.
En revanche, les résultats préliminaires ne montrent pas si le médicament permet de sauver des vies. La mortalité du groupe de patients traités par remdesivir était de 8%, contre 11,6% dans le groupe témoin; une différence trop faible pour exclure que ce soit le fruit du hasard.

L'essai a inclus 1.063 patients hospitalisés avec une forme avancée du Covid et des problèmes pulmonaires, sur 47 sites aux Etats-Unis et 21 autres en Europe et en Asie.
En présence de Donald Trump, Anthony Fauci a expliqué que les premiers résultats étaient si nets que la décision a été prise de les rendre publics, afin que les malades traités par placebo puissent désormais avoir accès au remdesivir.
« Quand il y a des preuves nettes qu'un médicament fonctionne, nous avons une obligation éthique d'informer immédiatement les membres du groupe placebo », a-t-il dit.
« Je peux vous garantir qu'avec plus de gens, d'entreprises et de chercheurs, cela va encore s'améliorer », a-t-il dit.
« C'est très positif », a résumé Donald Trump.
Essai chinois non concluant
Le laboratoire américain Gilead avait devancé cette annonce par un bref communiqué, hier, matin évoquant des « données positives« .
Cet essai, lancé le 21 février, était l'un des plus attendus, avec l'essai européen Discovery dont on attend encore les résultats.
Ni les patients, ni les médecins ne savaient si la solution injectée quotidiennement par intraveineuse pendant 10 jours était le remdesivir ou le placebo, qui ne contenait que des ingrédients inactifs.
L'annonce de Washington relativise l'importance de résultats non concluants d'une plus petite étude (237 patients), menée dans dix hôpitaux de Wuhan en Chine et publiée, hier, par la revue médicale The Lancet.
Dans l'essai chinois, les malades traités avec le remdesivir n'ont pas fait mieux que ceux traités par placebo.
Mais la taille de l'essai, interrompu faute de malades car l'épidémie s'est arrêtée à Wuhan, limite l'interprétation des résultats.
L'Américain Anthony Fauci a jugé l'étude chinoise « non adéquate ».
Le remdesivir s'insère dans le matériel génétique du coronavirus et le court-circuite pour l'empêcher de se répliquer.
De multiples essais sont en cours dans le monde pour tester le remdesivir, d'autres antiviraux ou encore l'hydroxychloroquine, un médicament contre le paludisme.
Les hôpitaux expérimentent depuis le début de la pandémie ces médicaments, mais il est difficile d'en déterminer l'efficacité réelle en l'absence d'essais rigoureux, suivant des protocoles comparables, idéalement contre un placebo.
Pour trouver une thérapie efficace, il faut aussi s'intéresser au dosage.
Gilead a à ce sujet rendu publics, hier, des résultats d'un essai clinique appelé SIMPLE, qui montrent que cinq jours de traitement seraient aussi efficaces que dix jours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.