Tunisie : 19 décès en un seul jour    Officiel : Baisse du taux d'intérêt directeur de la Banque Centrale de Tunisie de 50 points de base pour le ramener à 6,25%    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture mercredi dans le rouge    De gros risques de déstabilisation régionale    Le mouvement Amal surpris par les accusations de Macron    Macron promet « la médiation », Poutine dénonce des « pressions »    LA BH BANK lance son Centre de Développement des Compétences «BH Academy»    Coronavirus – Espérance de Tunis : deux premiers joueurs testés positifs    Le Chef du gouvernement rappelle à l'ordre ses ministres !    Tunisie: 91 nouvelles infections au coronavirus à Sousse    Une fenêtre ouverte sur le monde...    Tunisie: Le gouvernement de Mechichi a perdu le contrôle de la gestion de la crise du Covid-19, selon Ahmed Néjib Chebbi    Covid-19 | L'UGTT appelle le gouvernement à mobiliser les fonds nécessaires pour préserver la santé des élèves et du corps enseignant    30 ans, asymptomatique mais décédé du Covid    Les producteurs d'huile d'olive du nord-ouest formés aux normes COI pour évaluer leur production    Exposition "Un siècle de peinture en Tunisie" à la Galerie Alexandre Roubtzoff    L'UE demeure le premier partenaire commercial de la Tunisie    Roland Garros : On Jabeur qualifiée au deuxième tour    Tunisie: Nouveau décès lié au coronavirus dans une clinique privée à Sousse    Réunion du Comité de pilotage des projets du patrimoine culturel "Tounes Wejhetouna"    Vidéo – Buzz : Akon City: la ville futuriste rêvée du chanteur sénégalo-américain Akon en Afrique !    Quelle loi de Finances pour un temps de crise économique ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 30 Septembre à 11H00    Tunisie – Coronavirus: l'entraineur de l'EST Mouine Chaabani et son staff et l'entraineur du CA Lassaad Dridi contaminés    PBR Rating : en 2020, le déficit budgétaire se situerait entre 7% et 8%    Le bénéfice du Vaccin Antigrippe est plus important...    Orange Campus Africa, la nouvelle plateforme de formation en ligne africaine d'Orange    Le parc d'activité de Zarzis s'apprête à recruter 400 ingénieurs    L'ATFD organise un débat sur "pour une autre Tunisie possible"    ODC : un plan d'action pour préserver le pouvoir d'achat des citoyens    Thiago Alcantara testé positif au coronavirus    Boules et pétanque | Championnat national (10e journée) : Dhouib et El May confirment    Exposition collective à la galerie d'arts du nouveau centre culturel baptisé «Kdanse»à Sousse : Les retrouvailles...    « Kom Lel Moumathel », de Walid Ayadi à El Teatro : Le comédien, de la réalité à la scène    Samir Makhlouf, lauréat du Comar d'or 2020, à La Presse : «Je ne viens pas de la littérature, je viens de l'écriture»    Tunisie: Le Conseil de la magistrature appelle les magistrats à préserver l'indépendance et le prestige de la justice    6 ministres du gouvernement Fakhfakh ont déclaré leur patrimoine    Handball : Composition du nouveau staff technique de la sélection tunisienne    Tunisie : Entretien téléphonique entre le ministre des affaires étrangères et son homologue yéménite    Habiba Ezzahi Ben Romdhane: Le Covid-19 n'est pas une Pandémie, c'est une Syndémie    Covid-19 : La plupart des entreprises africaines ont subi un impact négatif de leur CA    Météo : Températures en légère hausse    L'auteur de l'attaque de Paris ''révolté'' contre les caricatures de Mahomet    Peut-on se trouver privés d'IPTV ?    Tunisie: Sauvetage 68 migrants subsahariens au large de Ben Guerdane    Tunisie: Le secrétaire d'Etat américain à la Défense attendu demain mercredi à Tunis    Patrimoine : L'INP lance un appel à candidatures pour la formation internationale 2021    Le voyage en Tunisie est interdit aux ressortissants britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 08 - 2020

Jamel Madani met en scène une nouvelle pièce de théâtre dont la première aura lieu pendant les Journées théâtrales de Carthage. Nous avons assisté aux répétitions.
Voici une pièce de théâtre qui verra le jour en pleine discussion autour du statut de l'artiste qui, espérons-le, aboutira cette fois après des années de déni. La pièce est mise en scène par Jamel Madani et elle décrit justement la difficile question de la survie d'un artiste passionné par son art et qui se trouve pris au «piège» du confinement. Un artiste qui, du jour au lendemain, se trouve sans ressources. La pièce s'ouvre par un hommage au nouveau théâtre et avec une référence à «Ghasselet ennwader» puis les personnages de l'artiste (Ikram Azzouz) et de son épouse (Lobna Noomane), pris dans ce huis clos imposé par le Covid-19 émergent. Comment survivre et préserver sa dignité lorsqu'on est atteint par le virus de l'art ? Comment ne pas vendre son âme et ne pas se rabaisser aux petites «buzzeries» du quotidien ? Les deux acteurs principaux assurent dans ces rôles. Disons qu'entre Ikram Azouz et Lobna Noomane, les répliques coulent de source et qu'ils arrivent à transmettre au spectateur, avec humour et sournoiserie, cette situation kafkaïenne de la vie d'un artiste.
À l'origine écrite pour feu Noureddine Aziza à la fin de sa vie par Mohsen Ben Nefissa, cette pièce a été réécrite et actualisée par Jamel Madani avec Mohsen Ben Nefissa.
«Il est important de mettre en valeur la question du statut de l'artiste en Tunisie car le sujet est vital pour nous, mais il importe aussi de transmettre au public la sensation de cette précarité vécue par les artistes, dit Jamel Madani. Je dis bien transmettre une sensation parce que nous n'allons pas faire dans le discours comme si on était devant l'ARP où à la télévision; nous avons choisi un traitement léger ou il y a de l'humour. Nous ne voulons pas faire dans le misérabilisme ou la victimisation; le public est là pour se divertir, même si la situation est inquiétante tant que le statut de l'artiste n'a pas encore vu le jour».
Dans cette pièce, l'hommage est rendu aussi à Shakespeare à travers «Othello» que Jamel Madani considère comme une référence mais aussi à «Ghasselet ennwader».
La pièce «Ghasselet ennwader» a marqué toute une génération comme elle a marqué un paysage théâtral tunisien bien particulier, poursuit Jamel Madani. C'est aussi un hommage pour ceux qui ont lancé ce nouveau théâtre (Fadhel Jaziri, Fadhel Jaibi, Mohamed Idriss) qui ont créé la tradition des sociétés de production dans le théâtre, ce qui a permis à l'artiste de trouver sa voie et de respirer en quelque sorte. Ils ont aussi donné son indépendance à l'artiste qui peut créer et distribuer ses productions».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.