Sihem Ben Ghachem: La construction sociale de l'identité sexuée    Covid-19 | Certaines personnes possèdent des caractères héréditaires et immunitaires qui les protègent du virus    Tunisie – Mechichi aurait-il contourné l'autorité de Kaïs Saïed?    La Tunisie condamne « fermement » l'attaque de Nice    Attentat de Nice: la Tunisie ouvre une enquête sur la suspicion d'un crime terroriste hors des frontières du pays    Amical : Le Club Africain s'incline face à la JS El Omrane    Décès de Brahim Hajji, EX PDG DE LA BH BANK    Produits de la pêche : Un accord pour numériser la chaîne d'approvisionnement    Manouba : Bientôt réhabilitation du marché municipal    OFFICIEL – Le report du début de la saison 2020-2021 de Ligue 1    Attaque de Nice : L'assaillant serait d'origine tunisienne    France : Un député demande à Macron la suspension de tous flux migratoire    Tunisie-audio : Khaled Hayouni révèle la date de la mise en application des décisions du couvre-feu et de l'interdiction des déplacements entre les villes    L'assaillant de Nice serait tunisien, selon les médias français    Mohamed Larbi Bouguerra: Netanyahou, bientôt orphelin de Donald Tromp ?    Budget de l'Etat et financement intérieur : La réponse du ministre des finances au Gouverneur de la Banque Centrale    Au Grand Tunis : La circulation n'est pas interdite entre les gouvernorats de Manouba, Ariana, Ben Arous et Tunis, et ni soumise à autorisation    DE PARTOUT...DE PARTOUT...    El Kamour, jusqu'à quand ?    Libye: 782 nouvelles infections au coronavirus enregistrées    L'attaque de Nice.. Le bilan s'alourdit. Nouvelles données sur l'assaillant    France : Nouvelle attaque armée à Avignon    CONDOLEANCES    DECES : Raouf Ben Mohamed Dhaoui    Tunisie – Des mesures, oui... Pertinentes, on ne sait pas... A partir de quand, Dieu seul le sait !    CONDOLEANCES : Rafika AYED    L'EST recrute Farouk Ben Mustapha : Le jeu de la hiérarchie et de la concurrence ...    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis : «Pour la cotation en Bourse des entreprises publiques»    Le maire de Nice : Je confirme que tout laisse supposer à un attentat terroriste    Express    Menace de dissolution du bureau fédéral : Qui a tort, qui a raison ?    Eliminatoires CAN 2021 : Vers le report du match Tunisie-Tanzanie ?    Volleyball | Calendrier de la fin de la saison : A quand le feu vert?    COVID-19 : Les nouvelles restrictions décidées en Tunisie    Wissam Ziadi et Marouen Ben Rejeb, co-fondateurs de l'association méditerranéenne ART et Nature (AMAN) à La Presse : «Boubli» cible les jeunes au cœur de la ville    Liste de 21 applications mobiles dangereuses téléchargeables sur Play Store à supprimer    Météo | Températures maximales comprises entre 20 et 25 °C    Banque Nationale Agricole : Un PNB de 457 millions de dinars (fin septembre 2020)    Duel surprise Trump-Biden dans l'Etat de Géorgie    Route cinématographique en Tunisie sur les traces des films cultes, pour la promotion du tourisme durable    Une nébuleuse et des ruches    L'origami, l'art du pliage de papier    Une bataille entre l'ancien et le moderne qui en cache d'autres    L'art urbain tunisien visible sur la clôture de l'ambassade de la Tchéquie à Tunis    Projet de loi de finances 2021 | Simplification et unification des taxes pour les entreprises    AMVPPC : appel à projets pour la valorisation du patrimoine culturel par le numérique    Espace «Préface» à Sousse : Activités maintenues    Ooredoo unit ses forces et poursuit son soutien national pour lutter contre la propagation du Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mes odyssées en Méditerranée – Festivaletteratura : Tunis, "Une ville en livres"
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 09 - 2020

Tunis, protagoniste de «Une ville en livres» au «Festival littérature 2020» de Mantoue (Italie)
Le Festival littérature, ou Festival de la Littérature de Mantoue (Italie), est un événement culturel qui a lieu chaque année, depuis 1997, à Mantoue, la deuxième semaine de septembre. Le Festival dure 5 jours, du mercredi au dimanche. Au cours de l'événement, qui a fait connaître Mantoue comme «La Ville du Festival», vous pouvez assister à de nombreux événements, réunions, spectacles, concerts, lectures et petits déjeuners avec des auteurs…
La 24e édition de «Festivaletteratura» s'est tenue du 9 au 13 septembre 2020. Le choix des organisateurs pour 2020 a été celui d'organiser un festival à quatre pistes, à travers la proposition d'événements en direct dans la ville, l'ouverture d'une radio du festival, la publication d'un almanach, la création d'un contenu spécial pour le web : quatre «espaces» de rencontre et de participation, autonomes et interconnectés, capables de s'assurer que les auteurs, lecteurs et amis du festival seront toujours présents, malgré les restrictions de voyage…
Les rencontres auront lieu depuis les balcons et les fenêtres des maisons transformés en tribunes et loges, tandis que les écrivains et les artistes se produiront dans les cours des immeubles et dans les parkings, des scènes peut-être non conventionnelles, mais avec un effet scénique curieux… ils embarqueront à bord d'un «fourgon poétique», pour une tournée permanente pour atteindre des espaces et des lieux oubliés. Le Festival est fréquenté par des conteurs et des poètes de renommée internationale, les voix les plus intéressantes de la littérature émergente, et encore des essayistes, des musiciens, des artistes, des scientifiques, selon un sens large et curieux de la littérature, qui ne doit pas être nié à la connaissance des territoires et des langues loin des canons traditionnels. Une attention particulière est accordée aux enfants et aux adolescents: de nombreux spectacles, rencontres et ateliers sont conçus uniquement pour les adolescents ou les adultes.
De nombreux thèmes sont prévus, avec un regard toujours tourné vers le social et l'objectif de raconter le monde à travers la littérature: des frontières, à l'histoire récente, à l'environnement, à l'activisme, se proposant comme un «lieu de confrontation ouverte, sans barrières ou craintes révérencieuses». Les événements comme chaque année sont à la fois gratuits et payants.
Frontières, cultures, histoire, mais aussi poésie, théâtre et musique. Pas seulement les genres littéraires, mais les thèmes qui animent le débat politique actuel. Dans l'édition du Festival 2020 avec un très grand nombre d'invités de partout dans le monde, l'Afrique et son histoire, entre colonialisme et luttes intestines sont les protagonistes de ce rendez-vous, avec les écrivains africains et tunisiens qui parlent de la migration.
En effet, pour la première fois, la Ville de Tunis est la protagoniste virtuelle de «Une ville dans les livres» au Festival littérature 2020. Du mythe de Didon aux bandes dessinées du collectif Lab 619, l'histoire littéraire de Tunis se déroule sur deux millénaires ou plus, de la fondation de Carthage à la démocratie encore fragile, espoirs du Printemps arabe. «Une ville en livres» se déplace cette année du côté sud de la mer/mère Méditerranée pour nous parler d'une ville ancienne si proche de l'Italie, reflétant de nombreux événements passionnants, complexes et jamais pleinement connus qui ont affecté notre mer. Entre le XIXe et le XXe siècle, la Tunisie a aussi accueilli un grand nombre de migrants en provenance de l'Italie du sud qui échappaient à la misère. D'ailleurs, une partie de ce festival est dédiée aux écrivains tunisiens et étrangers comme Alfonso Campisi et Marcello Bivona qui s'occupent de ce phénomène migratoire nord/sud.
Tunis est donc la protagoniste de ce festival, et ses livres seront visibles grâce au site 2020. «festivaletteratura.it», où il y aura une bibliothèque temporaire de plus de 250 titres, ainsi que des séquences historiques, des fragments de théâtre, des images et des œuvres vidéo de certains des principaux mouvements artistiques contemporains, qui offriront un portrait loin d'être stéréotypé de cette pointe de l'Afrique tendant la main à l'Europe. Les itinéraires thématiques et les documents audio et vidéo directement disponibles en ligne seront transmis par les émissions de Radio Tunis, avec la participation des voix les plus intéressantes de la scène culturelle de Tunis d'aujourd'hui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.