Accords de normalisation avec Israël | Youssef Cherif: « L'espionnage moderne, par le biais des outils technologiques, va connaître un essor dans la région »    Tunisie : La consommation de la bière souffre du COVID-19 et de la saison touristique maigre    Budget de l'Etat 2021: La masse salariale en hausse de 5,7%    Covid-19 | Grand Tunis : Couvre-feu maintenu jusqu'au 6 novembre    Discours apaisant de l'UE, Londres marque son "intérêt"    Plan de relance aux USA    Au moins 25 sécuritaires afghanes tués    Le Barça cartonne, la Lazio dompte Dortmund    Augmentation des ressources d'emprunt de 91,5%, par rapport à la LF initiale    Le Couvre-feu reconduit dans le Grand Tunis à partir de demain vendredi    Tunisie: Réunion du bureau du parlement cet après-midi    L'AFD annonce la signature de deux accords de soutien financier aux réformes prioritaires en Tunisie    Tunisie : Vers un renforcement de la coopération entre la Tunisie et le HCDH en matière de droits de l'Homme    Tunisie: Exportation de 3.000 tonnes de fruits vers la Libye au cours des 20 jours d'octobre    Désormais, une tarification fixée par l'Etat pour les cliniques privées    Projet du budget de l'Etat 2021 : 315 millions de dinars consacrés aux programmes d'emploi    Vidéo buzz : MBC The Voice Senior : Un tunisien de 71 ans impressionne le jury    Saïed ou l'antisystème politique classique    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Octobre 2020 à 11H00    Europa League (Poules / 1ère journée): les matches de ce jeudi    Projet d'amendement du décret-loi 116 : Le secteur médiatique au cœur du jeu politique !    Tunisie : Net repli des échanges extérieurs aux prix constant jusqu'au mois de Septembre    Ahmed Ben Salah: L'homme du devoir (Photos)    Coronavirus : 388 tests rapides ont été réalisés à Jendouba    Régularisation de la situation des ouvriers de chantiers : Un accord inclusif et équitable    L'humidité pourrait réduire la contamination par aérosol    Classement Fifa : la Tunisie conserve sa 26e place mondiale et la deuxième africaine    L'inquiétude s'installe au CAB : L'incertitude au quotidien    CONDOLEANCES : Mabrouka BEN NASR    UBCI : Un PNB de 177,648 millions de dinars (30 09 2020)    BH Assurance : Un chiffre d'affaires en hausse de 5% (30 09 2020)    La Fédération générale de la culture exprime son refus de la réduction du budget du ministère des affaires culturelles pour l'année 2021    Le CS Sfaxien reprendra aujourd'hui jeudi les entrainements    AfroBasket-2021 (qualifications) : 18 joueurs convoqués pour un stage de préparation    L'IFT garde le fil en ligne sur sa page facebook    Météo : Températures en légère hausse    Visite d'adieu de l'ambassadeur d'Autriche à Tunis chez Jenandi    Les Ciments de Bizerte reprennenLes Ciments de Bizerte reprennent les exportations par voie maritime    Tunisie : Il est possible de prolonger le couvre feu à une condition, selon Hechmi Louzir    La Foire internationale du livre Tunis n'aura pas lieu en mois de novembre prochain    Des militaires libyens des camps au conflit s'accordent sur l'ouverture des routes et la reprise des vols entre les villes    Gilles Kepel : «La loi contre le séparatisme doit traiter les causes et non les seules conséquences»    L'espace d'art B7L9 abrite l'exposition "Culture Solidaire", des œuvres créées durant le confinement    Diffusion et débat live autour du film "Lettres du contient" sur la page Fb de l'association l'Art Rue    Conférence de presse digitale de L' « Open Art Week 2020 » : La création explorée autrement    «La voie normale» d'Erige Sehiri : Sortie française    USA : Les micros de Donald Trump et Joe Biden seront plus souvent coupés lors du prochain débat    Israël et les EAU signent un accord d'exemption de visa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le président de la République multiplie les messages et les mises en garde : « La Tunisie a un seul Président et une seule diplomatie »
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 09 - 2020

Toujours frontal dans ses critiques, le locataire de Carthage affirme que les orientations et les choix de l'Etat n'ont pas été respectés. Il va encore plus loin pour dévoiler de graves révélations. « Plusieurs initiatives ont été avortées », lâche-t-il, ce qui expliquerait peut-être le « limogeage », dans un laps de temps bien court, des deux ambassadeurs accrédités à l'ONU, à New York. « On ne cherche pas la légitimité en dehors de nos frontières, mais à l'intérieur du pays », insiste le Président de la République.
Servir, protéger et défendre la nation sont les maîtres-mots du discours prononcé par le Président de la République Kaïs Saïed à l'occasion de la clôture de la 38e conférence annuelle des chefs des délégations diplomatiques permanentes et consulaires, organisée au Palais de Carthage mardi 22 septembre. A l'adresse des amateurs de la diplomatie populaire, qui ne font plus l'unanimité même au sein de leur parti, le Chef de l'Etat martèle que la Tunisie a un seul président et une seule diplomatie.
Messages codés à l'égard des politiques
Le Président de la République multiplie les messages et les mises en garde à l'égard de ceux qui cherchent à servir leurs intérêts par le biais de certaines nominations plutôt que ceux de la nation. A cet effet, il a mis en exergue dans son discours le rôle des chefs de missions diplomatiques, permanentes et consulaires dans la mise en place d'une diplomatie active, efficace qui garantirait le soutien des efforts nationaux pour réaliser les intérêts suprêmes et servir des causes justes, dont la cause palestinienne en premier lieu.
Des messages forts que certains politiques doivent saisir au premier degré, mais qui ne datent pas d'aujourd'hui. Le Président de la République n'a eu de cesse de souligner dans ses discours que le pays a un seul président. Toutefois, et en dépit de l'article 77 de la Constitution qui stipule que « le Président de la République dispose des prérogatives portant sur la définition des politiques générales dans les domaines de la défense, des relations étrangères», le président de l'ARP, Rached Ghannouchi, continue, semble-t-il, à s'immiscer dans le dossier de la politique étrangère de notre pays, se moquant comme d'une guigne des avertissements de Saied.
Toujours frontal dans ses critiques, le locataire de Carthage a fait savoir que les orientations et les choix de l'Etat n'ont pas été respectés. Il va encore plus loin pour dévoiler de graves révélations : « Plusieurs initiatives ont été avortées», lâche-t-il, ce qui expliquerait peut-être le «limogeage», dans un laps de temps bien court, des deux ambassadeurs accrédités à l'ONU à New York. « On ne cherche pas la légitimité en dehors de nos frontières, mais à l'intérieur du pays », ajoute le Président de la République comme pour marquer sa déception et son écœurement vis-à-vis de certains diplomates qui ont failli à leur noble mission et n'ont pas pris en compte les intérêts suprêmes de la Tunisie. Une déception qui l'emmène à concentrer certains passages de son discours sur la nécessité de s'attacher à «l'indépendance de nos décisions» et à «la souveraineté du pays» ainsi qu'à la «légalité internationale».
La souveraineté nationale avant toute chose
Le principe de «non-ingérence», l'une des constantes de la politique étrangère de la Tunisie depuis l'indépendance, refait surface dans le discours de Kaïs Saïed. «Non à la politique des axes et d'alignement». Le message en direction de certains partis politiques est on ne peut plus clair, notamment ceux qui s'alignent sur l'axe Turquie-Qatar dans la crise libyenne. Il faut respecter le principe de souveraineté et être à l'écoute des doléances de la majorité, assène encore le Président de la République. Encore un message chiffré à la classe politique qui rappelle que « la légalité doit s'associer à la légitimité populaire».
Saïed a expliqué qu'aujourd'hui, l'humanité a besoin d'une nouvelle réflexion, d'une nouvelle ère sur le plan relationnel entre les peuples et les nations ou chaque être a droit à la vie et à la dignité, rejoignant ainsi les objectifs de développement durables (ODD) à l'horizon 2030 adoptés aux Nations unies en 2015 pour un avenir meilleur et plus durable pour tous. Il a estimé que les concepts de partenariat, de sécurité, de paix et de développement solidaire font partie des principes fondamentaux de la politique étrangère de notre pays, que nous nous sommes engagés à consolider davantage en matière de coopération bilatérale et multilatérale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.