Ligue des champions de l'UEFA : Voici les résultats de ce mardi 20 octobre 2020    Les agences de voyage désenchantées face à un Etat désemparé    La Tunisie a enregistré 1723 nouveaux cas de Coronavirus et 24 morts le 19 Octobre    Tunisie – Formation du nouveau bureau exécutif de la Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie    Tournoi d'Ostrava : Ons Jabeur passe en 8e de finale    PSG vs Manchester United : Où regarder le match de la ligue des champions du 20 octobre?    Le ministère de l'éducation lance, prochainement, un bouquet de chaînes satellitaires éducatives    Londres attend encore des concessions de l'UE    Les oléoducs et les occidentaux en Arabie Saoudite cibles de L'EI    Bras de fer engagé autour de résultats non-proclamés    Les entreprises du textile mutent vers des produits chimiques plus sûrs    Tunisie: 52 infections au coronavirus dépistées dans les centres de formation professionnelle    10 migrants repêchés au large de Gabès    A l'occasion de la célébration de la journée des Nations Unies, un symposium sur le thème : « le devoir de solidarité en temps de pandémie » le 23 octobre au Grand Hôtel-Tunis    Majdouline Cherni tacle Wadii Jary    Adnen Lassoued: «Le système national de la statistique doit entamer sa mutation digitale »    Formation professionnelle en alternance en Allemagne au profit des jeunes demandeurs d'emploi    Avec toutes nos dépenses, est-il encore envisageable de relancer l'économie ?    USA : Les micros de Donald Trump et Joe Biden seront plus souvent coupés lors du prochain débat    Tunisie : Premier hackathon interuniversitaire en biologie sur une plateforme africaine    Nouvelle composition du bureau de l'ARP    Découverte d'illustrations de piment sur un sol en mosaïque romaine à Borj El Amri    Répartition du budget du ministère de la Culture pour l'année 2020 (Tunelyz)    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Octobre 2020 à 11H00    Tunisie [Vidéo]: Des agriculteurs poursuivent leurs protestations à Béja    CONDOLEANCES : Fethi Nsir    Le réseau Internet haut-débit promis par la firme d'Elon Musk commence à prendre forme.    LFC 2020 : Hausse du budget de l'Etat de 9,5% et aggravation du déficit budgétaire à 13,4% du PIB    Tunisie : Mustapha Ben Ahmed agressé verbalement par Abdelattif Aloui    Israël et les EAU signent un accord d'exemption de visa    Tunisie : La députée Souhir Askri boycotte la séance plénière consacrée à la discussion de l'amendement du décret-loi 116    NEWS | Jamel Khcharem passe devant !    ESS | Mehdi Nafti s'est désisté après avoir signé le contrat : Les dessous d'un départ précipité...    Tunisie : Le syndicat national des journalistes appelle les journalistes à protester    Femme violentée, députée agressée, femme contre le terrorisme    Tunisie: Trois décès et 16 infections au coronavirus à Monastir    Kaïs Saïed en tête des intentions de vote pour la Présidentielle    La fête du Mouled sera célébrée jeudi 29 octobre 2020    Le CEPEX lance une étude sur la restructuration du FOPRODEX    Tunisie – Météo: Températures en légère hausse    Exercice naval tuniso-français au large des côtes françaises (Défense)    Dix chefs d'Etat et de gouvernement africains appellent les dirigeants du monde entier à accroître leurs investissements en faveur du FIDA    Oscars 2021: Le CNCI appelle les producteurs tunisiens à soumettre leurs films avant fin octobre    L'UNESCO appelle tous les professionnels de la culture à participer à une édition spéciale en ligne, ResiliArt    Mes odyssées en Méditerranée: Trapani-Tunis : les premières Loges maçonniques italiennes en Tunisie    le metteur en scène et comédien Naoufel Azara, à la presse: « Les idées simples changent le monde »    Cheikhs en confidences: Sfax en profondeur, un roman qui nous replonge dans l'atmosphère des années 50    La mystérieuse Dame de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Samir Makhlouf, lauréat du Comar d'or 2020, à La Presse : «Je ne viens pas de la littérature, je viens de l'écriture»
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 09 - 2020

Le Comar d'or cette année pour le roman de langue française a été décerné (au cours d'une cérémonie restreinte tenue le mardi 22 septembre 2020) à l'écrivain Samir Makhlouf. Artiste solitaire et peu bavard, l'auteur du roman primé «Merimus Infinitif», nous a accordé cet entretien.
Vous êtes architecte, plasticien, auteur de romans, quelle est la casquette qui vous sied le mieux ?
Je suis artiste tout simplement et c'est là que je me sens le mieux. Quel que soit le médium ou le support, il y a toujours au fond un désir de s'exprimer, une façon d'être et une façon particulière de poser des questions.
«Merminus Infinitif » qui vous a valu le Comar d'or est votre quatrième ouvrage, comment êtes-vous venu au roman ?
Depuis mon enfance, j'ai toujours aimé écrire et m'exprimer ainsi. Je ne viens pas de la littérature, en fait, je préfère dire que je viens de l'écriture en tant que pratique personnelle et instrument qui sert aussi à s'interroger. Les mots, les phrases, le sens du texte… tout cela constitue pour moi une matière que j'aime manipuler.
Le roman porte un titre étrange, est-ce que cela a un sens ?
Au fait, c'est un jeu de mots entre «terminus» et «mer». C'est une sorte de terminus qui se trouve en mer. C'est une explication qui se trouve très détaillée dans le livre… «Infinitif» signifie tout simplement qu'il n'a pas de fin. En fait, cela veut dire littéralement que c'est un terminus qui se trouve en mer et qui n'a pas de fin... Dans le roman, il s'agit d'un îlot aux Iles Kerkennah (Roumadiah) et c'est là que l'histoire s'achève. C'est l'histoire de 18 personnages dans un bus qui descend jusqu'au port. En parallèle, il y a un bateau de plaisance qui effectue une croisière en Méditerranée. A un moment donné, dès le début du roman, le bus et le bateau vont se «rencontrer» lors d'un accident. Il s'agit d'un roman décalé vers l'an 2050.
Il y avait une idée particulière à l'origine ?
Cette histoire n'est qu'un prétexte ! Ce qui m'intéresse au fait c'est de capter des moments particuliers, des émotions et des spatialités. C'est à travers ces éléments que j'invite le lecteur à s'installer dans un univers particulier.
Vous êtes plus connu comme artiste-peintre que romancier ... Quel est le rapport de vos textes avec vos peintures ?
Dans toutes mes expositions, mes tableaux sont accompagnés d'un texte. Le lien existe déjà depuis longtemps. Ma première exposition date de 1991. En fait, qu'il s'agisse de littérature ou de peinture ce ne sont que des satellites de ma réflexion profonde. Une réflexion sur le fonctionnement de l'univers que j'ai commencée depuis une quarantaine d'années. Il s'agit d'une recherche scientifique pour la construction d'une théorie à laquelle j'ai consacré plusieurs années de ma vie. Cela n'a rien à voir avec l'artistique. Je suis en train de finaliser cette théorie, d'ailleurs. J'ai déjà écrit un premier tome intitulé «L'univers, un autre angle de vue» et il y a un autre tome prévu. La peinture et la littérature sont une façon d'expérimenter des choses à l'intérieur de cette théorie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.