Tunisie | Covid-19 : 76 décès et 2859 nouvelles contaminations recensés en 24 heures    Tunisie – Vandalisme et pillages dans plusieurs régions de Bizerte    Hand – Mondial 2021 : La Tunisie rate la relance face au Brésil    Samia Abbou admise à l'hôpital militaire    Régression à 30 mille tonnes des exportations tunisiennes de fruits en 2020    Annonce mi-février 2021 des résultats de l'appel à candidatures pour le programme national des villes intelligentes    Avoirs spoliés en Suisse : La société civile appellent le président Saïd à demander une prorogation des mesures de gel    Réouverture des mosquées : Appel au strict respect du protocole sanitaire    Tunisie – Les dispositions du confinement dirigé qui entre en vigueur demain    Tunisie: les nouveaux ministres du gouvernement Mechichi    Tunisie – IMAGES : Les casseurs arrêtés cette nuit sont en majorité des mineurs    Football : Programme TV de ce dimanche 17 janvier 2021    Barça – Athletic Bilbao : sur quelle chaîne voir le match ?    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    Vers cinq millions de morts du Covid-19 en mars?    Inter vs Juventus : Où regarder le match en liens streaming    A l'épreuve de la violence et de l'extrémisme    Focus Business: Quand les usuriers apparaissent !    Mondial de Handball : La Tunisie rencontre le Brésil aujourd'hui    Commerce de cigarettes: le commerce parallèle brille de mille feux    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Gouvernement Mechichi : Youssef Ben Brahim, ministre de la Culture (Biographie)    Samia Abbou admise à l'hôpital    Gouvernement Mechichi : Ridha Ben Mosbah, ministre de l'Industrie (Biographie)    Ouided Bouchamaoui: Trois exigences d'avenir    Afrique : Nomination de Sami Gargouri à la tête de BSIC banque – branche du Sénégal    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    Du côté du prétoire    Les astuces oubliées de l'auto-approvisionnement alimentaire    Faut-il en rire ou en pleurer ?    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Compétitions interclubs de la CAF 2020/2021: Période d'enregistrement additionnel ouverte jusqu'au 31 janvier    Ma revanche sur le... coronavirus    Le coach du PSG, Pochettino infecté par le Covid-19    La Tunisie ouvrira, jeudi prochain, à Alger, contre la Libye    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Biographie de Youssef Ben Brahim, pressenti au poste de ministre de la Culture    Par Henda Haouala : Les JCC 2020, Cherchez la logique !    Youssef Fennira, pressenti super ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, et plus...    Le marché Boursier clôture vendredi sur une note quasi-stable (+0,09%)    «Fi Aal mIyeh al maliha» (Dans les eaux salées), autobiographie littéraire de Rafika Bhouri : La femme qui aimait la révolution !    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Edition spéciale du festival audiovisuel «Intercal»: Place à la musique expérimentale et à l'art digital
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 11 - 2020

Nuri, musicien électronique et percussionniste tunisien installé à Copenhague, jouait pour la première fois en Tunisie son nouvel album «Irun», paru il y a quelques jours à peine sur le label franco-tunisien Shouka.
Les membres de l'association Echos Electrik, qui est derrière des événements, tels que No Logo Festival et E-Fest, le Festival des cultures numériques, avaient été les premiers à inaugurer les «Toits sonores» à l'Institut français de Tunisie (IFT) avec leur concept expérimental «Intercal». Ils remettaient ça, vendredi, dans le cadre du «Novembre Numérique» avec une édition spéciale du festival audiovisuel «Intercal» en live sur la page facebook de l'IFT.
L'événement virtuel débutait avec une table ronde ayant pour thème. «Les pratiques musicales et artistiques à l'ère du numérique» : On y voyait l'intervention de Afif Riahi, directeur artistique de l'association Echos Electrik, et porteur, durant 10 ans, du projet E-Fest, dédié au développement des cultures numériques en Tunisie. Omar Aloulou, compositeur tunisien de musique de film et de musique électronique, Anas Ghrab, musicien, musicologue et ancien directeur du Centre des musiques arabes et méditerranéennes (Ennejma Ezzahra), Zied Meddeb Hamrouni (alias Shinigami San), musicien électronique tunisien, l'un des pionniers du genre dans le pays, également fondateur du collectif de Bass music, World Full Of Bass, et Férid Sanaâ, artiste visuel œuvrant principalement dans les domaines de la scénographie, des nouveaux médias et des arts numériques.
La suite était consacrée aux différentes performances sonores et audiovisuelles proposées par les artistes Anas Ghrab et Férid Sanâa (Randomization Control) , Zied Meddeb Hamrouni (Shinigami San), Nuri et Mogli. Au programme, également, une rencontre spéciale avec Omar Aloulou à la découverte de son univers.
Anas Ghrab et Férid Sanâa se produisaient lors d'une performance audiovisuelle inédite, un dialogue qui mettait à l'honneur l'interaction entre le son, le mouvement et la lumière. Ainsi, des éléments sonores générés en temps réel par Anas Ghrab, traduits en images et en lumière par Férid Sanâa.
A la croisée du son, de l'image et de l'affect, Shinigami San explore, dans ce live, les liens existants entre le visuel et le sonore via une approche contemplative, qui tente, à travers une dilution de la perception temporelle, de révéler des points de jonction, parfois apparents, parfois discrets…
A partir de 21h00, l'espace a été cédé à Nuri, musicien électronique et percussionniste tunisien installé à Copenhague, qui jouait pour la première fois en Tunisie son nouvel album «Irun», paru il y a quelques jours à peine sur le label franco-tunisien Shouka. Accompagné aux visuels par Mogli, artiste pionnier de la scène underground tunisienne, à l'origine du design graphique de ce nouvel album, ainsi que du clip d'un de ses morceaux. Cet album, au titre palindrome, combine des enregistrements de terrain d'une variété de traditions populaires africaines à des beats électroniques, une ôde polyrythmique faisant écho aux techniques des musiques de transe d'Afrique du Nord.
Pour clôturer le tout, Omar Aloulou nous parlait, lors d'une interview musicale, de son premier album «Olenine», paru en février dernier, une adaptation musicale du roman «Les Cosaques» de Léon Tolstoï. Se mêlaient à cette interview la diffusion du clip de «Erochka», et de deux morceaux du même opus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.