Riadh Zghal: Le processus démocratique est-il irréversible ?    Ligue 1 : 8 clubs ont déjà changé d'entraîneur    Juventus : le Tunisien Hamza Rafia, blessé, indisponible 20 jours    Ferid Belhaj : Dix ans après le "printemps arabe", la région MENA doit ouvrir la voie aux entrepreneurs    New Body Line : Un chiffre d'affaires en augmentation de 64,12% (4ème Tr. 2020)    Le marché Boursier clôture vendredi sur une note quasi-stable    Grève de la faim à l'ARP | Détérioration de l'état de santé des députés du bloc démocratique    COVID-19 : L'efficacité maximale du vaccin ne peut être démontrée que six mois après son injection    Tunisie: L'ANSI met averti les visiteurs de sites pornographiques    Tunisie – DERNIERE MINUTE : Annonce du remaniement cet après midi vers 18H00    Football : Programme TV de ce vendredi 15 janvier 2021    Tunisie: Mike Pompeo: Nous souhaitons préserver les acquis de ces dix dernières années    Startup Act commence à porter ses fruits: La machine est lancée !    Point de vue: Un championnat atypique !    Handball — Mondial d'Egypte — Ce soir(20h30), Tunisie –Pologne: Prêts pour le combat    La poésie en questions: Qui sont les Muses ?    Crise politique: Le péché originel    Latifa Lakhdhar: Une révolution et son contraire    Tunisie : Les lauréats du Prix Lina Ben Mhenni pour la liberté d'expression 2020    Potentiel minier de la Tunisie: Une exploitation en dents de scie    Bénéficiez de remises durant le confinement avec Tunisie Telecom    A quand la sortie du tunnel ?    Coronavirus : 63 décès et 2327 contaminations en 24 heures    Dix ans après: La corruption à tous les étages    Tunisie-Ministère de la Santé: Nouvelle liste des laboratoires autorisés à réaliser les tests RT-PCR    Tunisie-Rached Ghannouchi : Les motions de censure à mon égard sont tout ce qu'il y a de plus normal    Météo | Pluies éparses et baisse des températures    La FTDES appelle à suspendre le paiement de la dette    Lassâad Dridi entame sa nouvelle aventure    Les mots en politique    INVESTITURE DE JOE BIDEN: Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront lors de la cérémonie    Comment le coronavirus a bouleversé nos habitudes ?    Succession de Merkel: Les appétits s'aiguisent en Allemagne    Pour ne plus pédaler dans la semoule ! (2/2)    La success-story du médecin devenu artiste de renom    Abdelaziz Jemail, un éclaireur magnifique    L'ambassadeur de la Tunisie en Belgique: "Plus nous avons des relations avec nos amis, mieux nous nous porterons"    Financièrement, le Barça au bord du gouffre !    Confinement : mini-concerts virtuels de l'OST ce soir et demain à 21h00    Wadii El Jari en sauveur : Pourquoi pas avant ?    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    L'inscription du couscous et de la pêche à la charfiya sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco célébrée à la Cité de la culture    Vient de paraître — « Quelqu'un meurt au sud » de Kamel Hlali: L'art d'arracher le lecteur à la banalité gris-flanelle du quotidien    En vidéo : ‘' Adieu Maman'', Tahar Ben Meftah raconte son nouveu livre    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    Tunisie : Une secousse tellurique à Zaghouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme «DJ Academy for Girls » : Le DJing engagé
Publié dans La Presse de Tunisie le 01 - 12 - 2020

A travers son programme «DJ Academy for girls» et son réseau régional «Femena» pour la promotion des talents féminins dans les musiques électroniques, la Fabrique Art Studio lance la campagne médiatique «16 DJs of activism against gender based violence», en faisant appel aux talents féminins de l'Académie et leurs formatrices à participer activement aux 16 jours d'activisme, prévus du 25 novembre au 10 décembre 2020.
Au programme : des événements, des performances, des live sessions sur les chaînes radio, réalisés grâce au soutien des clubs partenaires engagés. «Tous unis pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes» est une campagne engagée en faveur de l'égalité des genres en réponse à l'appel international lancé annuellement par ONU Femmes et ses partenaires contre les violences faites aux femmes, déployant ainsi tous les efforts pour éradiquer ce fléau. Cette campagne vise à créer un noyau d'artistes DJ et un collectif «Generation of Equality». Ils s'engageront toutes et tous ensemble dans la lutte contre les discriminations basées sur le genre, avec l'élaboration d'un Manifesto, dressant ainsi un plan d'action pour les futures campagnes à l'échelle nationale et internationale.
Objectifs à atteindre
Les buts de l'initiative sont foncièrement engagés et consistent à sensibiliser, prévenir et éradiquer les nouvelles formes de violences qui se sont intensifiées avec la pandémie de la Covid-19 à travers les nouvelles pratiques artistiques. Cette initiative favorise la libération de la parole des femmes, des filles et des personnes non binaires, à travers de nouvelles formes artistiques. Le programme encourage, mobilise et soutient les artistes et talents féminins dans la lutte contre les violences basées sur le genre, il encourage également les modèles de masculinités positifs dans l'espace public et privé, et prévient les violences dans les établissements nocturnes, en décortiquant les stéréotypes de genre qui engendrent des comportements masculins toxiques. La création d'une prise de conscience et d'une compréhension commune reste de mise. Sans oublier la sensibilisation des jeunes dans les milieux alternatifs aux risques des violences basées sur le genre dans les lieux publics, privés et sur les plateformes digitales (exemptes: harcèlement sexuel, moral, intimidations, discriminations, inégalités…) et, enfin, promouvoir une scène de musique électronique et artistique, engagée contre les violences basées sur le genre. Il est impératif de reconnaître la nécessité d'une approche inclusive et créative, en mettant à la disposition des artistes et talents féminins les moyens et la plateforme nécessaires, contribuant ainsi à la mobilisation et à la sensibilisation du grand public. Y participer, c'est militer pour un combat universel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.