Tunisie – Moncef Marzouki sous le coup d'une enquête judiciaire    Tunisie – Najla Bouden se réunit avec les membres de son gouvernement    GB : Un député britannique poignardé à mort dans une église. La piste terroriste n'est pas écartée    Bilan - Covid-19 : 131 nouveaux cas et cinq décès le 14 octobre    Les membres du Grand Jury des JCC    Parlement européen : La plénière du 19 octobre se penchera sur la situation en Tunisie    PSG vs Angers : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Communiqué – Une autre voie possible : Informer et sensibiliser sur le choix d'une migration régulière    La championne olympique Raoua Tlili privée de son salaire !    Covid-19 : L'Allemagne retire la Tunisie de la liste des pays à haut risque    Tunisie: Si on ne sait pas où aller, on n'ira nulle part !    L'expertise Bosch au cœur des stations-services Shell    Journée internationale des femmes rurales : La question du transport des ouvrières agricoles reste pendante    Orange Summer Challenge 2021 : L'innovation au service du recyclage des déchets plastiques    Coupes d'Afrique des clubs : programme des matches de vendredi    Revue de la semaine du 8 au 15 octobre 2021: Premier conseil des ministres après la formation du gouvernement    Les préparatifs de la fête du Mawlid à Béja [vidéo]    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée        Un jour férié à l'occasion des fêtes du Mouled    Journée internationale des femmes rurales : Engagement à défendre les droits des filles partout en Tunisie    Kaïs Saïed commémore le 58ème anniversaire de la fête de l'évacuation à Bizerte    Foot – Premier League : ZIDANE, l'option des saoudiens de NEWCASTLE ?    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Moody's- Mounira Ayari: C'est la 10e rétrogradation depuis 2011, ne faites pas semblant d'être surpris    Tunis, un gigantesque cadavre pourrissant    Qualifs Mondial 2022 : le Brésil de NEYMAR déroule et l'Argentine de MESSI assure    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Notation : La Tunisie classée dans la case "obligation spéculative de très mauvaise qualité"    Entreprises publiques- L'Etat est un mauvais gestionnaire selon Moez Joudi    Noureddine Tabboubi dénonce les appels à l'ingérence étrangère    Ons Jabeur se qualifie à la demi-finale d'Indian Wells et accède au Top 10    Hichem Ajbouni- Le scénario libanais s'approche à grands pas    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    INLUCC : Les ministres du gouvernement Bouden déclarent leurs biens    Quarts de finale du Tournoi d'Indian Wells :Où regarder le match de Ons Jabeur du 14 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    L'argentin Hernan Crespo limogé du poste d'entraîneur de Sao Paulo    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Festival du film d'El Gouna : Le spectacle est maintenu malgré l'incendie    Secousse sismique à Gabès    Oscar 2022 : Le film Tunisien "Fartattou Dhehab" de Abdelhamid Bouchnak en lice pour le meilleur film international    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Nouvelle secousse sismique à Béjà    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



30 mille doses du vaccin Spoutnik V arrivent à Tunis : Mieux vaut tard que jamais !
Publié dans La Presse de Tunisie le 10 - 03 - 2021

Après plusieurs semaines de tractations, de flou, d'imprécision et même de tiraillements politiques et autres, les premières doses de vaccin contre le coronavirus ont, enfin, débarqué en Tunisie. 30 mille doses du vaccin russe Spoutnik V destinées à 15 mille personnes sont en effet arrivées, hier, à Tunis à bord d'un avion Air France.
C'est à l'aéroport Tunis-Carthage qu'un avion civil Air France a atterri, hier, chargé de ces quantités de vaccin qui seront destinées, toutes, au personnel médical. En présence du ministre de la Santé et différents autres responsables, les équipes relevant notamment de l'Institut Pasteur de Tunis ont pris en charge ces premières doses. La Tunisie met fin ainsi à une longue période de spéculation, de tiraillements et d'imprécision compte tenu de l'acquisition du vaccin contre le coronavirus, qui s'annonce nécessaire pour la relance de l'économie et de l'activité touristique et pour assurer un retour progressif à la vie normale.
Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, qui a supervisé l'arrivée de ces premières doses du vaccin russe sur le territoire tunisien, a affirmé que la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus sera lancée samedi prochain, insistant sur la fiabilité de tous les vaccins que va acquérir la Tunisie.
La veille, c'est la présidence de la République qui a fait l'annonce. « Après des efforts diplomatiques déployés en permanence, des milliers de doses de vaccin seront acquises au profit du peuple tunisien», a-t-on communiqué, promettant que durant les prochaines semaines, une deuxième quantité de 500 mille doses sera acquise également au profit de 250 mille personnes, a assuré la présidence de la République dans ce communiqué.
Cette acquisition des premières doses de vaccin, annoncée pour début janvier puis pour la mi-février, a beaucoup tardé pour des raisons jusque-là inexpliquées. En effet, la Tunisie est l'un des derniers pays à l'échelle mondiale à acquérir les premières doses de vaccin, sachant que des zones de conflit comme la Libye et la Syrie, ou d'autres sous occupation comme la bande de Gaza, ont déjà acquis le vaccin.
Pourtant, la stratégie nationale de vaccination contre le coronavirus était fin prête depuis plus d'un mois. Selon le ministère de la Santé, le processus de vaccination se basera sur trois principes, à savoir «l'équité, c'est-à-dire l'identification des groupes prioritaires selon des critères scientifiques», «la prise en charge des prix du vaccin par l'Etat, qui sera fourni gratuitement aux Tunisiens» et «la liberté de choisir de se faire vacciner ou non».
Les catégories prioritaires
Deux cents équipes de la santé assureront la campagne de vaccination. Chaque équipe sera formée de 12 cadres paramédicaux pour effectuer 120.000 vaccins par jour à partir de la semaine prochaine. L'ordre de priorité relatif à la campagne de vaccination se présente comme suit : le personnel de la santé et les personnes âgées de plus de 75 ans, les personnes âgées entre 60 et 75 ans, les personnes âgées entre 18 et 60 ans souffrant de maladies chroniques et les professionnels dans les services de base, les forces armées, les enseignants et les employés des sociétés de transport. Les personnes en contact avec les éléments à risque et finalement le reste de la population âgée de 18-60 ans.
Les campagnes de vaccination doivent impérativement être menées dans des centres spécialisés, toujours selon la stratégie nationale de vaccination. Sauf que selon Hechmi Louzir, directeur de l'Institut Pasteur de Tunis, des équipes médicales pourraient se déplacer pour vacciner certaines catégories vulnérables.
Le 30 janvier dernier, le ministère de la Santé avait accordé une autorisation de commercialisation exceptionnelle et provisoire pour une durée d'une année sur le marché tunisien au vaccin russe Spoutnik V. Cette autorisation a été accordée après évaluation du dossier présenté de la part du laboratoire par une équipe d'experts relevant du laboratoire national de contrôle des médicaments et du centre national de pharmacovigilance ainsi que des experts en virologie, en toxicologie, immunologie et des maladies transmissibles.
Quels effets secondaires ?
Selon une étude publiée le 2 février dans la revue médicale The Lancet, le vaccin russe est efficace à plus de 91%. Contrairement aux vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, ce vaccin n'utilise pas la technique de l'ARN messager. Il s'agit d'un vaccin à vecteur viral, c'est-à-dire qu'il utilise d'autres virus rendus inoffensifs et adaptés pour combattre la Covid-19. L'un des avantages du vaccin Spoutnik V, administré en deux doses, réside dans sa condition de conservation puisqu'il se conserve à 4 degrés.
S'agissant de ses effets secondaires, pour l'heure, peu de données sont disponibles. Toutefois, le laboratoire Gamaleya assure que son sérum a démontré un excellent profil de sécurité. «La plupart des effets indésirables (94 %) sont légers et comprennent des syndromes pseudo-grippaux, des réactions cutanées au point d'injection, des céphalées ou de l'asthénie», a-t-on expliqué.
A ce jour, 514.025 citoyens se sont inscrits sur la plateforme Evax, et se déclarent prêts à recevoir le vaccin contre la Covid-19. Un chiffre qui, pour plusieurs responsables dont le ministre de la Santé, reste en deçà des attentes.
La Tunisie, selon le ministre de la Santé, ambitionne de vacciner durant les prochains mois jusqu'à cinq millions de Tunisiens.
D'ailleurs, Hechmi Louzir a souligné que la Tunisie recevra 93.600 doses de vaccin Pfizer et environ 500 mille doses de vaccin AstraZenaca dans le cadre de l'initiative Covax ainsi que près de 30 mille doses de vaccin Spoutnik V. Evoquant le stockage des vaccins, Louzir a précisé que le ministère de la Santé a acquis cinq réfrigérateurs médicaux conçus pour la conservation et le stockage de tous types de vaccins anti-Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.