Les Jeux olympiques de Tokyo officiellement « ouverts »    Projet de loi sur la relance de l'économie : La BCT en alerte sur les graves conséquences de cette loi    Une semaine boursière en quasi-stagnation    Ooredoo lance eSIM, dernière évolution de la carte SIM, une première en Tunisie    La Tunisie rembourse un emprunt obligataire de 506 millions de dollars obtenu en 2014    Tunisie: 14 décès à Médenine pendant les jours de l'Aid Al Adha    Hichem Mechichi reçoit les deux médecins agressés de l'hôpital Yasminet    Vient de paraître | L'islam politique, de Youssef Hindi : Un mélange des genres    Ouverture demain samedi de 162 bureaux de poste pour le paiement des pensions versées par les caisses sociales    Radès : Le port infréquentable...    Accessibilité des plages pour les personnes à mobilité réduite: Tunisian Smart Cities intervient    Des députés déposent une demande d'accès au dossier médical de Ghannouchi    Kaïs Saïed : Les médias ont priorisé les peaux de moutons sur les efforts de la présidence !    FTF : la commission fédérale établit un nouveau classement des clubs professionnels    Concours tunisien des produits du terroir: producteurs médaillés, un parcours couronné de succès    La BH BANK en Première ligne du Front de Bataille Contre la Covid-19    Tunisie – France : Jean-Baptiste Lemoyne reçu par Othman Jerandi    La première tranche du Complexe des sports de la Manouba opérationnelle    Tunisie-Rentrée scolaire: Lassaad Yacoubi met en garde    Un google Doodle animé spécial J.O Tokyo 2020 avec un jeu interactif    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Juillet 2021 à 11H00    JO Tokyo 2020 (tir à l'arc) : Rihab Al Walid termine 59e et Mohamed Hammed 62e    Tunisie- Mofdi Mseddi salue les efforts de Kaïs Saïed pour sauver et protéger les tunisiens    Contrairement aux rumeurs, Elyes Fakhfakh n'a pas été acquitté    Mohamed Abbou : C'est la tyrannie de la majorité    L'Espérance parvient à un accord avec un nouvel entraineur    Mono-drame "Pour les hommes uniquement" de Najwa Miled prévu au FIH 2021    Habib Essid en bonne santé    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    Bilan Covid-19 : 2.309 nouveaux cas et 139 décès    Tunisie-France [VIDEO]: « La vaccination est la clé pour en finir avec l'épidémie »    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Espérance de Tunis : Mouine Chaabani remercié (officiel)    Ons Jabeur s'oppose à l'Espagnole Carla Suarez Navarro au 1er tour des JO Tokyo 2020    Les revendications du Mouvement du 25 juillet    "Under The Fig Trees" d'Erige Sehiri parmi six films sélectionnés à Final Cut in Venice 2021    L'UNESCO lance le cycle 2022-2023 du Registre international de la mémoire du monde    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Décès de l'acteur Kamel Eddine Ghanmi    Par Henda Haouala : Interview avec la tunisienne Nour Belkhiria, une étoile montante dans le cinéma canadien    Le film "Bonne mère" de Hafsia Herzi remporte le Prix d'ensemble de la sélection "Un certain Regard"    A l'occasion de la Journée Nelson Mandela, la Tunisie appelle à la solidarité internationale    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    Cinéma : Un film tunisien primé au Festival de Cannes    Nawel Ben Kraïem présente un nouveau spectacle au festival Off d'Avignon : A la recherche de ses identités    Inondations en Belgique : La Tunisie présente ses condoléances aux Belges et aux familles des victimes    L'ancien Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj change de nationalité    Le milliardaire Richard Branson revendique le titre du 1er touriste de l'espace! (vidéo)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Contrepoint | Entre l'important et le plus important...
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 05 - 2021

Les sujets de préoccupation pendant ce dernier mois de mai ? Etonnant peut-être, mais au regard des Tunisiens, pas tant les difficultés de l'économie, pas tant les victimes de la pandémie, quasiment banalisées celles-ci, « au profit » du drame de Gaza et d'un désormais réputé scandale de championnat.
Rien à redire, toujours, à propos des malheurs de la Palestine, de l'occupation israélienne et des crimes sionistes. Bientôt un siècle qu'ils perdurent et le rejet, la répulsion, l'horreur des peuples arabes restent les mêmes. Nos Etats ont faibli, trahi, choisi le déni, qu'importe. A une ou deux exceptions près nos peuples ne choisissent pas leurs Etats. La Tunisie fait un peu cas à part. L'Etat y est élu, mais il hésite parfois (souvent ?), généralement il se «rétracte» derrière un peuple qui ne concède jamais rien sur la question. Bourguiba prenait des initiatives, pointait Israël du doigt, exemple de Hammam-Echchatt, mais aussi bien Ben Ali que les Gouvernements de la révolution ont préféré s'en remettre à la constance de la rue. Pratiquement du même ordre ce qùe nous observons aujourd'hui. La contestation officielle garde prudence. On craint l'Amérique et l'Union européenne, soutiens inconditionnels d'Israël, au moment où on manque de vaccin et où l'on fonde tout espoir sur un prêt FMI. Les manifs redoublent en revanche. De citoyens et de partis politiques cette fois-ci. Le protocole sanitaire ne compte pas. Ne compte plus à l'heure où la contagion sévit. Où le corona tue. Priorité, fidélité, à la Palestine :la pandémie est comme relativisée, «romancée».
Un scandale de foot, oui, a agité l'opinion, opposé des publics, mobilisé des services d'ordre, alerté les médias. Aucune comparaison, bien sûr, avec le drame de Gaza. Mais le foot pèse lourd aux yeux des Tunisiens. On le constate depuis toujours mais on ne sait encore ni pourquoi ni comment. Le fait est que le résultat et le déroulement des compétitions ont souvent posé problème ici. Pire, suscité doutes, confronté des intérêts, provoqué compromissions et suspicions. L'affaire cette année est une dernière journée de championnat où plusieurs équipes étaient concernées par la relégation et où toutes les rencontres se sont conclues sur des scores douteux. L'accusation désigne un président de fédération et un «lobby de clubs complices». Et le risque est tel que le cas implique des millions de supporters, des régions entières et des clubs politiquement influents.
Pas tant l'économie, pas tant la pandémie, observe-t-on ci-haut. Il y a, sans doute, erreur sur les priorités. Notre attachement à la cause palestinienne nous honore, à coup sûr, et a certainement son utilité. Le football a aussi un grand rôle à jouer dans nos sociétés. Principalement d'éthique et de progrès. On y perd tout si on y laisse « mûrir » la corruption.
Reste le plus sage en toute crise de cet ordre. Favoriser ce qui urge pour le pays. Ne jamais confondre l'important et le plus important.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.