Vu de l'étranger : Kaïs Saïed a-t-il réussi son passage en force ?    CONDOLEANCES    Kaïs Saïed charge le MAE d'expliquer aux dirigeants étrangers des développements en Tunisie    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 28 Juillet 2021 à 11H00    Tunisie – météo : Vague de chaleur avec 5° de plus dans certaines régions    Tunisie: Vaccination exceptionnelle des étudiants poursuivant leurs études à l'étranger    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Le FMI craint l'impact de la "fracture vaccinale" sur la reprise économique dans les pays émergents    Instructions judiciaires contre Ennahdha, Qalb Tounes, l'IVD et l'Inlucc    Amical : Le PSG arrache le nul contre Séville    Mohamed Ali Ragoubi, porte-parole de la Fédération Nationale des Urbanistes Tunisiens, à La Presse : «Créer un ministère de la Ville pour s'attaquer à l'anarchie dans l'espace urbain»    Houssine Dimassi, économiste et ancien ministre : « Le Président a la légitimité de négocier avec les partenaires internationaux »    Covid-19 : Chiffres totaux de vaccination    L'Organisation tunisienne pour informer le consommateur apporte son soutien absolu à Kaïs Saïed    Mohamed Kerrou: Kais Saied ou la revanche légitime de l'Etat et de la société    Tunisie – Ennahdha s'accroche et fait des concessions    Tribune | Le peuple veut vous dire merci, Monsieur le Président    Ligue des champions : l'Espérance de Tunis sanctionnée de quatre matchs à huis clos    Officiel: Varane rejoint Manchester United    Noureddine Bhiri : Les célébrations du 25 juillet nous rappellent le soir du 13 janvier 2011    Naoufel Saïed fustige l'appel au soutien des puissances étrangères    Biat : Hausse du PNB de plus de 6%    Impôts : Les sociétés pourraient déposer leurs déclarations au plus tard, le 30 juillet    JO Tokyo 2020 | Volley : la Tunisie battue par les Etats-Unis    JO Tokyo 2020 | Judo : Nihel Landolsi éliminée en 1/16e des moins de 57kg    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de la Belgique    Bilan covid-19 : le bilan quotidien passe soudainement de 178 à 59 décès    Tunisie: Le ministère de la Défense met en garde contre l'usurpation de son identité    Bilan Covid-19 : 3960 nouveaux cas et 59 décès    Jendouba [PHOTOS] : Plusieurs maisons décimées par des incendies à Ghardimaou    Le champion olympique Tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui ne disputera pas la finale du 800 m NL    Les patrons soutiennent Kaïs Saïed    Tunisie – Coronavirus: Examen des moyens permettant d'accélérer la vaccination    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    Festival Hammamet 2021 : La pièce "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita bientôt en ligne    Le Baryton tunisien Haythem Hadhiri en concert dans la ville italienne de Bologne, les 26 et 27 juillet    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    Sommet de la francophonie 2021 : Appel à candidatures pour la "Scène jeunes talents de la francophonie"    Mono-drame "Pour les hommes uniquement" de Najwa Miled prévu au FIH 2021    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    "Under The Fig Trees" d'Erige Sehiri parmi six films sélectionnés à Final Cut in Venice 2021    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Décès de l'acteur Kamel Eddine Ghanmi    A l'occasion de la Journée Nelson Mandela, la Tunisie appelle à la solidarité internationale    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    L'ancien Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj change de nationalité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 06 - 2021

Chaque année, Pollutec, le salon leader des solutions environnementales et énergétiques, porte un intérêt particulier à un pays ou une région du monde pour mettre en avant ses projets, les opportunités de collaboration économique et technologique et ses problématiques spécifiques. Cette année la Tunisie a été choisie en tant qu'invitée d'honneur 2021.
Son Excellence M. André Parant, ambassadeur de France en Tunisie, a précisé que la participation de la Tunisie au prochain salon Pollutec, qui se tiendra du 12 au 15 octobre prochain à Lyon, est un honneur. En effet, Pollutec est le plus important salon consacré aux questions d'environnement au niveau mondial. La Tunisie en sera cette année l'invité d'honneur, ce qui constitue, bien entendu, une reconnaissance touchant à l'environnement et de la qualité de son expertise publique et privée dans ce domaine.
Deux mois plus tard, en décembre, Tunis hébergera le 1er «Forum Afrique-France de la transition écologique». Organisé par Business France et l'Ademe, l'Agence française en charge de la transition écologique, cet événement rassemblera, outre les spécialistes tunisiens du secteur, ceux de six autres pays africains (Algérie, Egypte, Sénégal, Côte d'Ivoire, Cameroun et Libye). Ce sera, là encore, dans le prolongement de Pollutec, l'occasion de mettre en valeur l'expertise tunisienne et de positionner la Tunisie en tant que hub de compétences et de partenariats pour le développement durable en Méditerranée.
Option pour les énergies renouvelables
L'ambassadeur a ajouté également que le choix de la Tunisie comme invité d'honneur de l'édition 2021 ne doit rien au hasard. «Nous rappelons que la Tunisie a pris des engagements forts au titre de l'Accord de Paris sur le climat, avec notamment l'ambition d'intégrer 30% d'énergies renouvelables dans son mix électrique à l'horizon 2030», a souligné l'orateur.
Par ailleurs, les autorités tunisiennes ont également engagé une politique ambitieuse pour répondre aux enjeux considérables de la transition écologique dans des secteurs qui ont un impact direct sur la vie des citoyens, comme l'eau, l'assainissement, ou encore la gestion des déchets.
La France est pleinement engagée en soutien à cette politique, dans une démarche partenariale qui mobilise l'ensemble des services de l'ambassade et des opérateurs français en Tunisie (Service économique, Service de Coopération, Business France, AFD, IRD), mais aussi les entreprises françaises. Plusieurs accords importants ont été signés dans le domaine du recyclage des cartes électroniques à Mégrine (Greenbig), du dessalement à Djerba (avec Aquassay et l'AFD) et dans le domaine de la recherche.
D'ores et déjà, un certain nombre de projets est en cours de réalisation et qui bénéficient d'un soutien pour permettre à la Tunisie de développer sa politique environnementale. C'est ainsi que l'AFD est le premier partenaire de la Tunisie en matière d'alimentation en eau potable en milieu rural. Depuis 1998, ce sont 93 M€ que l'AFD ont engagé au bénéfice de la Sonede, et qui ont contribué à faire passer la desserte en eau potable en milieu rural de 75% à 94% aujourd'hui.
L'AFD est aussi un partenaire de référence de l'ONAS, avec 248 M€ d'engagements cumulés, en faveur de projets d'assainissement dans 900 quartiers populaires dont ont bénéficié près d'un million de personnes.
Télégestion de l'éclairage
En termes de transition énergétique, les dons octroyés dans le cadre de mécanismes Fasep ont permis de financer plusieurs projets pilotes. Quant au champ photovoltaïque flottant sur le lac de Tunis, il sera mis œuvre au bénéfice de la Steg. La solution de télégestion de l'éclairage public en cours de déploiement à Ras Jebel a, quant à elle, pour objectif la réduction de la consommation d'énergie de plus de 75%.
Dans le domaine des énergies renouvelables, les entreprises françaises (qu'il s'agisse de PME ou de grandes entreprises) ont été particulièrement nombreuses à participer aux appels d'offres de la Tunisie. A ce jour, 5 sociétés françaises ont été retenues pour produire 170 MW, ce qui contribuera à l'atteinte des objectifs fixés par les autorités tunisiennes et se traduira par le recrutement d'ingénieurs et de techniciens tunisiens.
M. Parant a révélé que parmi les 1.400 entreprises françaises implantées en Tunisie, un certain nombre interviennent dans les domaines de la gestion des déchets, de l'assainissement et de la gestion de l'eau, ou contribuent à l'amélioration de l'impact environnemental de secteurs industriels tels que le textile, l'électronique, la mécanique ou le numérique.
Cette dynamique de développement économique durable public-privé, plus respectueuse de notre patrimoine commun et des générations futures, est essentielle, dans la mesure où elle contribue à l'insertion de la Tunisie dans les nouvelles chaînes de valeur industrielles vers l'Europe ou l'Afrique, avec une montée en compétences pour répondre aux exigences de maîtrise d'impact des donneurs d'ordre et des partenaires commerciaux de la Tunisie. Elle renforce aussi l'attractivité de l'offre touristique vis-à-vis de publics de plus en plus sensibles aux questions environnementales.
Revenant sur la participation de la Tunisie en tant qu'invité d'honneur à l'occasion du salon Pollutec, l'orateur a indiqué que celle-ci lui permettra de mieux se positionner auprès des investisseurs, des entreprises et des partenaires techniques français capables de l'accompagner dans la mise en place de ses projets de transition écologique. Elle permettra aussi aux entreprises tunisiennes d'exposer et de mettre en valeur leur savoir-faire, et de les aider dans la recherche de potentiels partenaires et clients.
De son côté, le ministre des Affaires locales et de l'Environnement a souligné que «la participation de la Tunisie, en tant qu'invité l'honneur sur l'édition 2021 au salon Pollutec à Lyon–France, une des plus grandes manifestations environnementales en Europe et dans le monde, aura des impacts positifs. Cet événement est considéré comme une opportunité exceptionnelle pour bénéficier d'une bonne visibilité, et de permettre aux participants tunisiens de rencontrer des entreprises souhaitant se développer en Tunisie, identifier des partenaires parmi les nombreux acteurs publics et privés participant à Pollutec».
Grâce à cette participation au salon, la Tunisie va acquérir un savoir-faire et drainer un maximum d'investisseurs de différentes nationalités qui œuvrent dans le domaine de la protection de l'environnement, la transition énergétique et l'économie circulaire ainsi que la gestion des déchets. A la faveur de ce salon, notre pays pourra bénéficier des innovations et des nouvelles alternatives techniques et technologiques pour les secteurs économiques notamment en matière d'énergies renouvelables, optimisations des ressources naturelles, l'économie circulaire, la transition énergétique...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.