Vu de l'étranger : Kaïs Saïed a-t-il réussi son passage en force ?    CONDOLEANCES    Kaïs Saïed charge le MAE d'expliquer aux dirigeants étrangers des développements en Tunisie    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 28 Juillet 2021 à 11H00    Tunisie – météo : Vague de chaleur avec 5° de plus dans certaines régions    Tunisie: Vaccination exceptionnelle des étudiants poursuivant leurs études à l'étranger    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Le FMI craint l'impact de la "fracture vaccinale" sur la reprise économique dans les pays émergents    Instructions judiciaires contre Ennahdha, Qalb Tounes, l'IVD et l'Inlucc    Amical : Le PSG arrache le nul contre Séville    Mohamed Ali Ragoubi, porte-parole de la Fédération Nationale des Urbanistes Tunisiens, à La Presse : «Créer un ministère de la Ville pour s'attaquer à l'anarchie dans l'espace urbain»    Houssine Dimassi, économiste et ancien ministre : « Le Président a la légitimité de négocier avec les partenaires internationaux »    Covid-19 : Chiffres totaux de vaccination    L'Organisation tunisienne pour informer le consommateur apporte son soutien absolu à Kaïs Saïed    Mohamed Kerrou: Kais Saied ou la revanche légitime de l'Etat et de la société    Tunisie – Ennahdha s'accroche et fait des concessions    Tribune | Le peuple veut vous dire merci, Monsieur le Président    Ligue des champions : l'Espérance de Tunis sanctionnée de quatre matchs à huis clos    Officiel: Varane rejoint Manchester United    Noureddine Bhiri : Les célébrations du 25 juillet nous rappellent le soir du 13 janvier 2011    Naoufel Saïed fustige l'appel au soutien des puissances étrangères    Biat : Hausse du PNB de plus de 6%    Impôts : Les sociétés pourraient déposer leurs déclarations au plus tard, le 30 juillet    JO Tokyo 2020 | Volley : la Tunisie battue par les Etats-Unis    JO Tokyo 2020 | Judo : Nihel Landolsi éliminée en 1/16e des moins de 57kg    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de la Belgique    Bilan covid-19 : le bilan quotidien passe soudainement de 178 à 59 décès    Tunisie: Le ministère de la Défense met en garde contre l'usurpation de son identité    Bilan Covid-19 : 3960 nouveaux cas et 59 décès    Jendouba [PHOTOS] : Plusieurs maisons décimées par des incendies à Ghardimaou    Le champion olympique Tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui ne disputera pas la finale du 800 m NL    Les patrons soutiennent Kaïs Saïed    Tunisie – Coronavirus: Examen des moyens permettant d'accélérer la vaccination    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    Festival Hammamet 2021 : La pièce "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita bientôt en ligne    Le Baryton tunisien Haythem Hadhiri en concert dans la ville italienne de Bologne, les 26 et 27 juillet    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    Sommet de la francophonie 2021 : Appel à candidatures pour la "Scène jeunes talents de la francophonie"    Mono-drame "Pour les hommes uniquement" de Najwa Miled prévu au FIH 2021    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    "Under The Fig Trees" d'Erige Sehiri parmi six films sélectionnés à Final Cut in Venice 2021    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Décès de l'acteur Kamel Eddine Ghanmi    A l'occasion de la Journée Nelson Mandela, la Tunisie appelle à la solidarité internationale    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    L'ancien Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj change de nationalité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon
Publié dans La Presse de Tunisie le 19 - 06 - 2021

Le statut privilégié réservé à la Tunisie offrira aux secteurs public et privé la possibilité de bien s'exposer et s'exporter sur des marchés internationaux.
La Tunisie, invitée d'honneur au salon Pollutec 2021, du 12 au 15 octobre prochain à Lyon, en France. Un évènement leader des solutions environnementales et énergétiques, où un espace de 160 m2 au total lui sera réservé, au secteur public, mais aussi aux investisseurs privés. C'est ce qu'a annoncé, mardi après- midi, le ministre des Affaires locales et de l'Environnement par intérim, Kamel Doukh, lors d'une conférence de presse tenue au Centre de formation et d'appui à la décentralisation (CFAD) à Tunis.
Dans son mot d'ouverture, le ministre estime qu'il s'agit d'un rendez-vous international incontournable des solutions technologiques aux problèmes liés à l'économie bas carbone, l'industrie, la gestion des ressources en eau, la biodiversité, le bio déchets et la transition énergétique. Et d'ajouter que le choix porté sur notre pays, comme hôte d'honneur à la prochaine édition Pollutec, n'est guère arbitraire, eu égard à ses efforts écologiques déployés notamment dans la gestion des ressources hydriques, le traitement et la valorisation des déchets. Soit toute une politique d'Etat multisectorielle qui s'inscrit dans la perspective de concrétisation des Objectifs du développement durable (ODD) d'ici 2030.
Contacts « B to B », opportunités d'affaires
Le ministre a ainsi cité, à titre d'exemple, la stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques, celle relative au bas carbone 2050, l'économie verte, la gestion intégrée et durable des déchets et la biodiversité 2030. « Un engagement manifeste dans les secteurs de l'environnement et du développement durable », résume-t-il. La protection de l'environnement est perçue ici, comme une question transversale. Certes, ce statut privilégié réservé à la Tunisie offrira aux secteurs public et privé la possibilité de bien s'exposer et s'exporter sur des marchés internationaux. En fait, l'Agence nationale de gestion des déchets (Anged), l'Anme, la Sonede, la Steg, l'Onas vont présenter leur savoir-faire, sous un stand de 90 m2 bien aménagé, à l'Expo- Lyon. La même superficie sera aussi destinée au secteur privé, à travers un pavillon géré par le Centre de promotion des exportations (CEPEX). Des Startup seront également au rendez-vous.
En marge de Pollutec 2021, des rencontres d'affaires « B to B », où il serait opportun d'établir des liens et des contacts avec des investisseurs français et étrangers opérant dans les secteurs liés à l'environnement. D'autres opportunités d'investissement seront dénichées, à même de favoriser de nouveaux partenariats en matière d'économie circulaire, d'énergies alternatives et de transition énergétique. Outre son mode présentiel, Pollutec se déroulera également en format virtuel. A cette occasion, une conférence en ligne aura lieu, permettant ainsi aux exposants tunisiens de passer en revue les projets susceptibles de relever autant de défis. L'accent sera mis, ici, sur le traitement tertiaire des eaux urbaines et la création des stations de dépollution industrielle. La rénovation et l'entretien du réseau d'assainissement sont aussi une priorité. En ce concerne l'exploitation du réseau et des stations d'épuration, la Tunisie projette d'y accroître la participation des privés. Autre défi, apporter des solutions locales à la gestion des déchets dont plus de 3 millions de tonnes feront l'objet d'appels d'offres pour être délégués aux privés sous forme de concessions. La gestion des déchets industriels est aussi un souci majeur dont le pays compte lancer une stratégie de traitement, nécessitant à la fois des moyens techniques, financiers et technologiques. Le volet efficacité énergétique et énergies renouvelables semble de mise, voire une nécessité pour la relance économique.
Impacts positifs
D'autres sujets seront, par là même, abordés. Il s'agit, entre autres, de l'agriculture durable et de l'écotourisme, deux secteurs prometteurs. La participation de la Tunisie au salon Pollutec- Lyon, en qualité d'invité d'honneur, aurait, sans doute, des impacts positifs, en termes d'offres d'investissement et d'emplois. Cela, comme le disait le ministre, en conclusion, reflète bel et bien le caractère amical qui lie nos deux pays et le niveau de coopération atteint entre eux en matière d'environnement et de développement durable. A ce niveau, la dernière visite, en Tunisie, du Premier ministre français a été, alors, jugée aussi fructueuse, compte tenu des conventions multisectorielles cosignées, en guise d'aide et d'appui à notre économie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.