WTA Cincinnati 2022 : Ons et Azarenka écartent facilement Xu et Zhaoxuan    WTA Cincinnati : Quand et où regarder Ons Jabeur en simples et doubles jeudi ?    Ligue 1 Pro : deux matches amicaux au menu de ce jeudi    Météo du jeudi 18 août 2022    Coupures d'électricité dans ces endroits suite aux fortes chaleurs    Le ministre de l'Intérieur effectue une visite d'inspection aux unités sécuritaires déployées à Tunis    Kaïs Saïed ratifie la nouvelle Constitution    Kaïs Saïed, Ons Jabeur, Najla Bouden… Les 5 infos de la journée    Bourse de Tunis : Le Tunindex confirme son trend haussier    Tunisie – Reprise des négociations sociales pour d'éventuelles majorations salariales    Tabarka : Un centre d'accueil pour les victimes de l'incendie    Ons Jabeur qualifiée aux huitièmes de finale du Tournoi de Cincinnati    Saïda Garrach : des magistrats convoqués par téléphone pour les poursuites judiciaires    Monde-Daily brief du 17 août 2022: Ukraine : Erdogan et Guterres rencontrent Zelensky demain    Samir Saïed : l'économie tunisienne traverse une situation très critique    Steg : la vague de chaleur cause des coupures d'électricité    Nomination d'un nouveau Chef de cabinet du conseil de l'ISIE    Tunisie: Une maladie hémorragique détectée chez les bovins    Tunisie : 6 décès et 353 blessés en 24h    Bilan quotidien Covid-19 : 199 cas et 2 décès au 15 août    Tunisie: Vers le lancement du Startup Act 2.0    Lotfi Abdelli : je ferme ma gueule, je vends mes affaires et je pars !    Express    Agence de notation japonaise «Rating and Investment» : La note souveraine tunisienne passe à «B» avec perspectives négatives    Une députée a été interdite de renouveler son passeport selon le Courant démocrate    «Club de chant» de Cyrine Gannoun au Festival International de Hammamet : Une œuvre attachante    MEMOIRE : Feu Slim Mehdoui    DECES : Salem BEN KHALIFA    Programme TV du mercredi 17 août    Le tout dernier téléphone de Huawei marqué par la plus longue durée de vie de la batterie – HUAWEI nova Y70 maintenant disponible en Tunisie    Voici les 10 chansons les plus "likées" sur TikTok    Météo en Tunisie : Forte vague de chaleur, l'INM lance un appel à vigilance    L'USBG se prépare pour la demi-finale : La grande mobilisation    ESS | Annoncé sur le départ ces derniers jours : Zied Boughattas reste à Sousse !    Tourisme en Tunisie : Le nombre des touriste visitant Nabeul augmente de 60% en juillet    Néjib Belhedi se prépare pour une traversée dans l'océan parmi les requins    Tentative de meurtre Salman Rushdie: La lecture de Gilles Kepel    Lotfi Abdelli annonce l'annulation de tous ses spectacles    Monde-daily brief du 16 août 2022: Vladimir Poutine accuse les Etats-Unis de faire traîner le conflit en Ukraine    La Tunisie, championne d'Afrique en termes d'espérance de vie    La Fondation Arts & Culture by UIB rend hommage à M. Mohamed Ennaceur    Média Canadien : ''Le Québec doit boycotter le Sommet de la Francophonie en Tunisie''    Chiffre du jour : 657 migrants clandestins secourus en un seul week-end    Goethe-Institut Tunis & Central Tunis accueilleront l'exposition The Event of a Thread    Festival de Siliana "Zama Nights" revient pour une 45ème édition (programme)    Le ministère de l'Intérieur annonce des sanctions contre des syndicalistes sécuritaires    Sfax: 42 migrants égyptiens évacués par l'armée de mer    Gaza : Une guerre politique qui arrache des larmes au musicien Roger Waters    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon
Publié dans La Presse de Tunisie le 19 - 06 - 2021

Le statut privilégié réservé à la Tunisie offrira aux secteurs public et privé la possibilité de bien s'exposer et s'exporter sur des marchés internationaux.
La Tunisie, invitée d'honneur au salon Pollutec 2021, du 12 au 15 octobre prochain à Lyon, en France. Un évènement leader des solutions environnementales et énergétiques, où un espace de 160 m2 au total lui sera réservé, au secteur public, mais aussi aux investisseurs privés. C'est ce qu'a annoncé, mardi après- midi, le ministre des Affaires locales et de l'Environnement par intérim, Kamel Doukh, lors d'une conférence de presse tenue au Centre de formation et d'appui à la décentralisation (CFAD) à Tunis.
Dans son mot d'ouverture, le ministre estime qu'il s'agit d'un rendez-vous international incontournable des solutions technologiques aux problèmes liés à l'économie bas carbone, l'industrie, la gestion des ressources en eau, la biodiversité, le bio déchets et la transition énergétique. Et d'ajouter que le choix porté sur notre pays, comme hôte d'honneur à la prochaine édition Pollutec, n'est guère arbitraire, eu égard à ses efforts écologiques déployés notamment dans la gestion des ressources hydriques, le traitement et la valorisation des déchets. Soit toute une politique d'Etat multisectorielle qui s'inscrit dans la perspective de concrétisation des Objectifs du développement durable (ODD) d'ici 2030.
Contacts « B to B », opportunités d'affaires
Le ministre a ainsi cité, à titre d'exemple, la stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques, celle relative au bas carbone 2050, l'économie verte, la gestion intégrée et durable des déchets et la biodiversité 2030. « Un engagement manifeste dans les secteurs de l'environnement et du développement durable », résume-t-il. La protection de l'environnement est perçue ici, comme une question transversale. Certes, ce statut privilégié réservé à la Tunisie offrira aux secteurs public et privé la possibilité de bien s'exposer et s'exporter sur des marchés internationaux. En fait, l'Agence nationale de gestion des déchets (Anged), l'Anme, la Sonede, la Steg, l'Onas vont présenter leur savoir-faire, sous un stand de 90 m2 bien aménagé, à l'Expo- Lyon. La même superficie sera aussi destinée au secteur privé, à travers un pavillon géré par le Centre de promotion des exportations (CEPEX). Des Startup seront également au rendez-vous.
En marge de Pollutec 2021, des rencontres d'affaires « B to B », où il serait opportun d'établir des liens et des contacts avec des investisseurs français et étrangers opérant dans les secteurs liés à l'environnement. D'autres opportunités d'investissement seront dénichées, à même de favoriser de nouveaux partenariats en matière d'économie circulaire, d'énergies alternatives et de transition énergétique. Outre son mode présentiel, Pollutec se déroulera également en format virtuel. A cette occasion, une conférence en ligne aura lieu, permettant ainsi aux exposants tunisiens de passer en revue les projets susceptibles de relever autant de défis. L'accent sera mis, ici, sur le traitement tertiaire des eaux urbaines et la création des stations de dépollution industrielle. La rénovation et l'entretien du réseau d'assainissement sont aussi une priorité. En ce concerne l'exploitation du réseau et des stations d'épuration, la Tunisie projette d'y accroître la participation des privés. Autre défi, apporter des solutions locales à la gestion des déchets dont plus de 3 millions de tonnes feront l'objet d'appels d'offres pour être délégués aux privés sous forme de concessions. La gestion des déchets industriels est aussi un souci majeur dont le pays compte lancer une stratégie de traitement, nécessitant à la fois des moyens techniques, financiers et technologiques. Le volet efficacité énergétique et énergies renouvelables semble de mise, voire une nécessité pour la relance économique.
Impacts positifs
D'autres sujets seront, par là même, abordés. Il s'agit, entre autres, de l'agriculture durable et de l'écotourisme, deux secteurs prometteurs. La participation de la Tunisie au salon Pollutec- Lyon, en qualité d'invité d'honneur, aurait, sans doute, des impacts positifs, en termes d'offres d'investissement et d'emplois. Cela, comme le disait le ministre, en conclusion, reflète bel et bien le caractère amical qui lie nos deux pays et le niveau de coopération atteint entre eux en matière d'environnement et de développement durable. A ce niveau, la dernière visite, en Tunisie, du Premier ministre français a été, alors, jugée aussi fructueuse, compte tenu des conventions multisectorielles cosignées, en guise d'aide et d'appui à notre économie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.