Le comité de défense de Hamadi Jebali monte au créneau    Convoqué par un groupe de 26 avocats Brahim Bouderbala crie au complot    Semaine boursière : Le Tunindex en hausse en dépit d'un volume transactionnel modeste    Attaque à Oslo : notre journaliste raconte    Ligue 1 Pro : Officiel. Le CSS jouera la coupe de la CAF    Kram : arrestation de huit femmes soupçonnées d'appartenance à un groupe terroriste    Covid-19 : un décès à Bizerte    Tribune | Hommage à l'Armée nationale à l'occasion de son 66e anniversaire (II)    Menaces sérieuses contre le président Kaïs Saïed : Qui veut semer le chaos dans le pays ?    Diplômés en technologie, ingénierie et mathématiques : La Tunisie, 2e pays au monde par le nombre    Bizerte : Saisie de 1,15 t de farine subventionnée    Pourquoi | Le bac, et après ?    Youssef Zied Elhechmi, Professeur agrégé en Médecine Intensive Réanimation et co-fondateur de la start-up HOPE HORIZON, à La Presse : «La solution d'ordonnance médicale SmartCare sera gratuite pour les patients, les médecins et les pharmaciens...»    Commentaire | Une étincelle dans la grisaille    «Possibles», revue trimestrielle de littérature : «Le train m'emporte vers toi, mais déjà tu n'es plus là...» !    Exposition «Khémaïs Khayati, la passion de la photo» à la Cinémathèque Tunisienne : Du cœur avec beaucoup d'argentique    L'UGTT commémore le 55ème anniversaire du décès de Ahmed Tlili [Vidéo]    Classement CAF: Le Top 10 des meilleurs championnats africains    ESS – CA : pas de huis clos, mais avec 5000 tickets de plus pour le public étoilé    Météo de ce samedi    Sousse: Prix au marché municipal de Msaken [Vidéo]    Le titulaire de la meilleure moyenne à Gabès: Je contribuerai au développement de mon pays [Vidéo]    Rached Ghannouchi solidaire avec Hammadi Jebali    JORT: Mourad Saïdane, nouveau directeur général de la sûreté nationale    Huawei Tunisie obtient le ICT Industry and talent development Award    L'EST prend option sur le titre : Le flegme «sang et or»    Point de vue | Limite incontrôlable !    CSS : Objectif à moitié atteint    Ferid Belhadj :le groupe " la Banque mondiale "vient en rescousse à la Tunisie    France : La grève générale frappe là où ça fait mal    Tunisie : Exclusif : L'Open Banking pour stimuler la concurrence. Croisons les doigts.    Monde-Daily brief du 24 juin 2022: L'UE valide la candidature de l'Ukraine, les forces de Kiev ont reçu l'ordre de se retirer de Severodonetsk    Le Ministère des technologies de la communication annonce la clôture du projet des zones blanches    Gaz russe : l'Allemagne aura froid cet hiver plus d'autres catastrophes alerte le gouvernement    Festival Hammamet 2022: L'affiche rend hommage à Maurice Béjart    Tunisie-Ligue 1 (Play-Off): programme Tv de la dernière journée    Pourquoi | A quoi sert la digitalisation?    Ons Jabeur rassure son public    Ouverture des travaux du Tunisia Investment Forum    Festival International de Hammamet de retour du 13 juillet au 19 août 2022 : Une édition prometteuse en vue !    Décès de l'artiste peintre Meherzia Ghadhab    Près de 150 migrants secourus au large de la Tunisie    Fondation Arts & Culture by UIB mécène la 35ème édition du Festival international de Musique Symphonique d'El Jem    Le Maroc va envoyer des travailleurs en Israël    FMI : ''La Tunisie doit remédier de toute urgence aux déséquilibres de ses finances publiques''    African Lion 2022 - La Défense nationale dément la participation d'Israël    Vive indignation à la suite de l'interdiction du film « Lightyear »    Moncef Ben Moussa nommé directeur général par intérim du musée national d'art moderne et contemporain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



INCENDIES DANS PLUSIEURS REGIONS: Des actes malveillants et inconscients à l'origine des drames
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 08 - 2021

Les incendies ont ravagé des milliers d'hectares forestiers et agricoles au cours de cet été. Cela représente une perte en végétation et en production céréalière.
Ces incendies malintentionnés ont concerné plusieurs gouvernorats, dont ceux de Jendouba, du Kef, de Béja et de Kairouan. Les agents de la Protection civile ont accouru pour maîtriser ces incendies sans succès. Des incendies ont été déclarés également en Algérie et ont détruit des milliers d'hectares forestiers. A l'origine de ces incendies et d'après les enquêtes effectuées, des actes criminels perpétués par certains individus, dont certains ont été arrêtés. La Tunisie a, en tout cas, mobilisé tout son matériel et son parc roulant ainsi que les agents de la Protection civile pour venir à bout de ces incendies. Mais de grands dégâts ont été enregistrés dans les champs forestiers et agricoles. Les agriculteurs ont perdu des sommes faramineuses pour l'achat des intrants, ainsi que des semences et des engrais pour voir leur récolte, en fin de saison, ravagée par les flammes. Une telle situation est inacceptable et plusieurs agriculteurs ont demandé aux pouvoirs publics de créer un corps de force de l'ordre contre le terrorisme agricole qui ne cesse de s'amplifier et de se développer dans nos régions.
De grandes pertes économiques
Ces actes terroristes vont jusqu'à l'assassinat des agriculteurs et des éleveurs pour s'emparer de leur production et de leurs troupeaux. Pour revenir aux incendies, il faut dire que parfois, certains citoyens inconscients n'hésitent pas à allumer un feu près d'un champ de blé ou d'un espace forestier sans se rendre compte qu'un tel acte peut causer une braise qui se transforme rapidement en incendie. D'autres citoyens ne s'empêchent pas non plus de jeter un mégot ou une allumette près d'un champ forestier ou agricole. Ces incendies causent aussi des dommages corporels aux habitants proches des forêts et des superficies agricoles. A cause des incendies, la Tunisie a perdu depuis l'Indépendance des milliers d'hectares de végétation et de champs forestiers. A chaque fois que la température augmente pendant la saison estivale, on compte des dizaines d'incendies dans plusieurs zones agricoles et forestières. Ces zones sont devenues un vrai danger pour les habitants qui essayent de fuir leurs habitations en constatant un incendie. D'autres s'abritent dans des écoles et institutions sociales sous l'égide des autorités régionales. Des arbres de grande valeur, comme les chênes et les pins qui se trouvent à Aïn Draham, nécessitent une vingtaine d'années pour se développer et, soudain, en un clin d'œil, ils se transforment en cendres à cause d'un acte irréfléchi ou malintentionné commis par un individu de passage. Une stratégie de lutte contre les incendies devrait être mise en place sous l'égide des autorités régionales et locales. Cette stratégie repose, en premier lieu, sur l'anticipation préventive, en mobilisant, à cet effet, les moyens et les équipements nécessaires, en plus des ressources humaines constituées d'agents de Protection civile et des gardes forestiers qui doivent occuper la première ligne. Ainsi, à chaque début d'incendie, les gardes forestiers lancent une alerte afin d'informer les agents de la protection civile, bien équipés et de les appeler à agir tant que l'incendie est à ses débuts. La sensibilisation et l'information demeurent également importantes pour notre jeunesse qui doit fournir des efforts dans un cadre associatif, en vue de participer à la maîtrise des incendies et de les empêcher. Pour rendre à la Tunisie sa verdure et son rayonnement, du travail reste à faire pour la plantation de la végétation et des arbustes, tout en faisant face aux actes malveillants de certains individus. La vigilance du système d'alerte doit être fonctionnelle aussi bien au cours de la haute saison que de la saison hivernale, et ce, dans le but de réduire les incendies et de rappeler à l'ordre les contrevenants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.