Phosphates et environnent ,le revers de la médaille    Tunisie Telecom finalise le projet de couverture des zones blanches    Djerba sans sachets plastiques à usage unique depuis le 1er août 2022 : Est-ce la fin du cauchemar?    Balti et ses amis se produisent à l'avenue Habib Bourguiba à l'initiative de Orange Tunisie    Le comité de défense de Hamadi Jebali monte au créneau    Semaine boursière : Le Tunindex en hausse en dépit d'un volume transactionnel modeste    Attaque à Oslo : notre journaliste raconte    Ligue 1 Pro : Officiel. Le CSS jouera la coupe de la CAF    Kram : arrestation de huit femmes soupçonnées d'appartenance à un groupe terroriste    Covid-19 : un décès à Bizerte    Convoqué par un groupe de 26 avocats Brahim Bouderbala crie au complot    Menaces sérieuses contre le président Kaïs Saïed : Qui veut semer le chaos dans le pays ?    Diplômés en technologie, ingénierie et mathématiques : La Tunisie, 2e pays au monde par le nombre    Bizerte : Saisie de 1,15 t de farine subventionnée    Pourquoi | Le bac, et après ?    Youssef Zied Elhechmi, Professeur agrégé en Médecine Intensive Réanimation et co-fondateur de la start-up HOPE HORIZON, à La Presse : «La solution d'ordonnance médicale SmartCare sera gratuite pour les patients, les médecins et les pharmaciens...»    Commentaire | Une étincelle dans la grisaille    Tribune | Hommage à l'Armée nationale à l'occasion de son 66e anniversaire (II)    «Possibles», revue trimestrielle de littérature : «Le train m'emporte vers toi, mais déjà tu n'es plus là...» !    Exposition «Khémaïs Khayati, la passion de la photo» à la Cinémathèque Tunisienne : Du cœur avec beaucoup d'argentique    Classement CAF: Le Top 10 des meilleurs championnats africains    ESS – CA : pas de huis clos, mais avec 5000 tickets de plus pour le public étoilé    Météo de ce samedi    Sousse: Prix au marché municipal de Msaken [Vidéo]    Le titulaire de la meilleure moyenne à Gabès: Je contribuerai au développement de mon pays [Vidéo]    Rached Ghannouchi solidaire avec Hammadi Jebali    JORT: Mourad Saïdane, nouveau directeur général de la sûreté nationale    L'UGTT commémore le 55ème anniversaire du décès de Ahmed Tlili [Vidéo]    Huawei Tunisie obtient le ICT Industry and talent development Award    Point de vue | Limite incontrôlable !    CSS : Objectif à moitié atteint    L'EST prend option sur le titre : Le flegme «sang et or»    France : La grève générale frappe là où ça fait mal    Tunisie : Exclusif : L'Open Banking pour stimuler la concurrence. Croisons les doigts.    Monde-Daily brief du 24 juin 2022: L'UE valide la candidature de l'Ukraine, les forces de Kiev ont reçu l'ordre de se retirer de Severodonetsk    Gaz russe : l'Allemagne aura froid cet hiver plus d'autres catastrophes alerte le gouvernement    Le Ministère des technologies de la communication annonce la clôture du projet des zones blanches    Festival Hammamet 2022: L'affiche rend hommage à Maurice Béjart    Tunisie-Ligue 1 (Play-Off): programme Tv de la dernière journée    Ons Jabeur rassure son public    Festival International de Hammamet de retour du 13 juillet au 19 août 2022 : Une édition prometteuse en vue !    Décès de l'artiste peintre Meherzia Ghadhab    Près de 150 migrants secourus au large de la Tunisie    Fondation Arts & Culture by UIB mécène la 35ème édition du Festival international de Musique Symphonique d'El Jem    Le Maroc va envoyer des travailleurs en Israël    FMI : ''La Tunisie doit remédier de toute urgence aux déséquilibres de ses finances publiques''    African Lion 2022 - La Défense nationale dément la participation d'Israël    Vive indignation à la suite de l'interdiction du film « Lightyear »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



2es Assises internationales du journalisme de Tunis : La passion reste intacte
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 03 - 2022

La crise du coronavirus a par deux fois retardé la tenue des deuxièmes Assises internationales du journalisme de Tunis, dont la première édition a eu lieu en novembre 2018. Ce second rendez-vous avec des journalistes venus des deux rives de la Méditerranée et également d'Afrique s'est ouvert hier à la Cité de la culture sous le thème de « L'urgence du journalisme ».
Les Assises correspondent à trois jours — les 17, 18 et 19 mars — de débats, d'ateliers, de conférences sur des sujets liés à l'actualité du monde, tels l'environnement et la pandémie de Covid-19, mais aussi à des problématiques en rapport avec l'univers des médias, telles les infox, l'éducation aux médias, la déontologie et l'autorégulation... Des focus sur quatre pays sont prévus : le Liban, le Maroc, le Yémen et le Niger. En collaboration avec le réseau Cartooning for Peace, deux expositions sont proposées au public, la première intitulée « Dessinons la paix et la liberté » et la seconde : « Dessine-moi l'écologie ». Une exposition de photo « Yémen, la vie malgré tout », montre la vie quotidienne d'une population subissant une sombre guerre peu couverte par les médias du monde, et ce depuis 2015.
« En ce printemps 2022, la passion est intacte, mais elle ne peut masquer nos inquiétudes ! Par-delà la pandémie qui a durement touché nos sociétés, partout la liberté recule ! Liberté d'aller et venir. Liberté d'expression. Liberté de la presse. Liberté tout court, avec de plus en plus de journalistes menacés, emprisonnés au seul motif qu'ils/elles pratiquent leur métier avec exigence », écrit Jérôme Bouvier dans l'édito du bulletin-programme des Assises de Tunis, président de l'Association Journalisme et citoyenneté qui organisent la manifestation avec le soutien de l'Union européenne.
Le temps des pandémies
« Quel dialogue entre journalistes et scientifiques » a représenté le sujet du premier débat des Assises. Il a réuni Hechmi Louzir, directeur de l'Institut Pasteur, Ruba Anabtawi, journaliste palestinienne spécialisée dans l'environnement, et Nouha Belaid, fondatrice du Réseau arabe du journalisme scientifique.
En Tunisie, la crise sanitaire a confirmé l'absence de journalisme spécialisé dans la santé. La couverture médiatique ayant manqué de papiers de synthèses à propos des dernières découvertes sur la maladie ou encore d'articles sérieux sur les ressorts de l'évolution de la pandémie dans le pays. C'est ce qui fait dire à HechmiLouzir : « Il est important de donner des formations supplémentaires aux journalistes dans le bio, le vivant, la cellule...Je propose un partenariat entre l'Institut Pasteur et le Snjt pour initier des cursus scientifiques destinés aux journalistes. Nous avons certes de bons journalistes politiques ou sportifs mais pas encore de professionnels experts dans les sciences. Alors que s'ouvre aujourd'hui le temps des pandémies ».
Les compétences de base pour être un bon journaliste scientifique, selon Ruba Anabtawi, résident dans l'intérêt particulier pour cette filière, la curiosité, mais aussi la maîtrise de l'anglais, la langue des sciences et de l'accès aux recherches les plus récentes dans ce domaine des connaissances humaines.
« Il est important d'humaniser la matière proposée au public et de trouver, à travers des portraits et des investigations, la manière de rapprocher le sujet du vécu des gens. C'est ainsi que nous pouvons présenter au lecteur une matière attractive », ajoute la journaliste palestinienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.