Chahed et Atide : la suppression des financements publics sapera l'égalité des chances    Haykel Khadhraoui, nouveau DG par intérim de la BH Bank    L'Université SMU organise une cérémonie de signature avec une délégation américaine    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Un syndicat sécuritaire porte plainte contre la femme qui a filmé l'agent corrompu    Les maladies cardiovasculaires principales causes de décès enregistrés chaque année en Tunisie    Tunisie : L'examen de l'affaire de Abderrazak Kilani reporté    Sidi Bouzid: Plus de 334 infractions économiques enregistrées    « Amen Bank Subordonné 2022-1 »    Une pénurie d'œufs en vue    Pendant que Kaïs Saïed parle de souveraineté, Najla Bouden fait de la mendicité    Le CS Chebba rejette les décisions de la FTF    Foot Européen : La Premier League veut organiser un "All Star Game" !    Sport Automobile : La Tunisie organise le Rallye 205 Africa Raid    Match EST vs CSS : 17500 spectateurs autorisés à assister    Le style Bouden, la flambée des prix et la crise des médias : trois grands dossiers en couverture de Leaders Magazine    Le secteur du tourisme médical en Tunisie a généré en 2019 des revenus de l'ordre de 5.3 milliard de dinars    L'approvisionnement en lait et produits avicoles reprend son rythme normal    Ayachi Zammel : J'ai porté plainte contre le ministre de l'Intérieur    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    Tunis abrite un forum Régional sur l'organisation des travailleurs informels    Tennis : En présence d'Ons Jabeur, partenariat signé entre la Tunisie et l'ITF    La TRANSTU déplore des pertes financières estimées à 700 mille dinars    Le nouveau bâtonnier présent au procès de Abderrazek Kilani    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    USBG : La main sur le cœur    La vigilance éternelle    «Felouques», d'Ahlem Ghayaza et Pierre Gassin : Des textes et photos qui subliment encore plus les îles Kerkennah    MEMOIRE : Salah KABOUDI    EST : Le virage ouvert au public    Dialogues éphémères | Considérations sur une politique anti-apocalyptique    820 individus inculpés dans l'affaire du réseau d'envoi des jeunes vers les zones de conflit    Météo de ce vendredi    Une délégation de l'OIF en visite à Djerba    Deguiche : vers la création d'un tribunal arbitral sportif tunisien    Tunisie: Suppression de la fiche de police dans tous les aéroports    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    Déclaration trompeuse d'Ahmed Chaftar concernant le Premier ministre belge    France : La fin de Macron, après la même bourde que Chirac en 1997?    Un collectif d'associations organise une marche de soutien aux Iraniennes    USA : Une énième bévue de Biden et les bruits sur sa santé mentale repartent    Poutine : ''L'hégémonie de l'occident est en train de s'effondrer''    Kais Saied au pouvoir depuis 430 jours...Qu'a-t-il fait ? Se demande Mekki    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    À propos du livre de Saber Mansouri - Un printemps sans le peuple: Prélude à la déconstruction de «la révolution tunisienne»    «Mirath Music : l'exposition sonore itinérante » au Goethe-Institut de Tunis : Musique itinérante    37e édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) : Deux films tunisiens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Commission d'appel reporte son verdict à septembre : La gabegie s'installe de nouveau...
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 08 - 2022

Alors que le coup d'envoi de la nouvelle saison est fixé au 30 septembre, on devra attendre le 6 du même mois pour connaître le sort réservé aux évocations de l'ESHS, l'ESZ et l'ESM. Et ce n'est pas encore fini...
Sous la présidence de Wadie El Jary, on aura tout vu avec la FTF car, jamais par le passé, un président de l'instance fédérale ne s'est montré aussi polémique et problématique. Un caractère et une attitude qui ont éclaté au grand jour lors de l'affaire du CS Chebba. Au départ, c'était une rivalité d'ego entre lui et le président du Croissant Sportif Chebbien, Taoufik Mkacher, qui a dégénéré dans l'espace public pour prendre en d'ego tout un club, toute une région.
Cet été, c'est une autre affaire qui éclate au grand jour. Cette fois-ci, le président de la FTF n'apparaît pas au départ en première ligne. Des soupçons de matches truqués ont éclaté en juin dernier et mettent aujourd'hui en péril le coup d'envoi de la nouvelle saison, d'autant qu'il s'agit de matches barrages impliquant des clubs menacés par la relégation. Des menaces de relégation qui ont amené l'ESHS, l'ESZ et l'ESM à déposer des évocations et la FTF à porter l'affaire devant la justice en sollicitant le parquet.
Quelle formule pour le championnat ?
A ce jour, on ne sait pas encore quelle formule adoptera la Ligue 1, la saison prochaine. Avant même l'éclatement de l'affaire des matches barrages truqués, la FTF devait solliciter les clubs pour décider ou bien de maintenir la formule des play-off et play-out ou revenir au modèle classique avec des phases aller et retour.
Or, aujourd'hui, la situation s'est compliquée. Il faut d'abord savoir quelles équipes évolueront en Ligue 1 la saison prochaine ? Allons-nous passer à un championnat à 14 équipes ou allons-nous garder 16 clubs, mais avec quelle formule ?
Le hic est qu'il faut attendre la date du 5 septembre pour savoir si les soupçons de truquage sont fondés et si la justice culpabilisera un suspect ou pas ? Il n'est pas exclu non plus que le parquet reporte son jugement et là, la situation se compliquerait davantage car elle mettrait en péril la date du coup d'envoi de la nouvelle saison, fixée au 30 septembre.
Cela dit, on n'est pas sûr d'avoir un verdict de la Commission d'appel pour le 6 septembre prochain. Et si, au final, aucun club ne descend et on passerait dès lors à un championnat à 18 équipes ?
Cette dernière option est à prendre en considération. Cela arrangerait tout le monde en attendant une issue finale à l'affaire des matches de barrages truqués.
Une chose est sûre : la gabegie s'installe de nouveau dans le championnat de Tunisie. Un championnat dont la réputation a pris un sale coup à quelques mois du coup d'envoi de la Coupe du monde au Qatar qui connaîtra une sixième participation de l'équipe de Tunisie à une phase finale de la plus prestigieuse des compétitions footballistiques.
crédit photo : © Mokhtar HMIMA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.