Ambition Africa : renforcer les liens économiques et commerciaux avec l'Afrique    Campagne électorale, levée de la compensation… Les 5 infos de la journée    Ooredoo tient son engagement auprès de l'unité d'oncologie pédiatrique de Salah Azaiez    Jasmin Open Monastir (WTA 250), 2e tournoi phare en Afrique marqué par la participation d'Ons Jabeur et le soutien de la marque KIA au Tennis    Tunisie – Tabboubi : Il faut un SMIG de plus de mille dinars pour prétendre lever les subventions    Olympique de Béja : Conférence de presse sur le départ de Kouki (Vidéo)    Mandat de dépôt contre le capitaine de la Garde nationale après avoir accepté un pot de vin    Béja: 20 tonnes de "zgougou" disponibles sur le marché [Vidéo]    MIME – ONUDI Tunisie : Lancement du projet « Employment4Youth »    L'insupportable arrogance des Occidentaux    Tlili Mnasri: L'ISIE est indépendante du pouvoir en place    Tunisie : Machrou Tounes ''n'est pas concerné'' par les législatives    Tunisie Telecom et Huawei : ensemble pour la création de l'avenir    Hyundai Tunisie remporte le label de "L'entreprise qui respecte les droits du consommateur"    Ukraine : Des canons français que même l'armée de Macron n'a pas, l'Allemagne suit    FTF : La date de démarrage de la Ligue 1 Pro est dévoilée !    « La Tunisie en avant » appelle à la création d'un bloc électoral    Run In Carthage a vécu sa 6ème édition après deux ans d'interruption due à la Covid : Comme on se retrouve !…    3ème appel à projets FAST :Deux programmes renforcer la création de liens entre les startups/TPE/PME et les Grandes entreprises    Néji Jmal démissionne d'Ennahdha    Tunisie : Le SNJT condamne l'agression contre les journalistes des " Quatre vérités "    Des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers, selon l'OTE    Al Massar ne participera pas aux prochaines législatives    Tunisie-Météo : Températures en légère hausse    Prix du vaccin contre la grippe saisonnière    Ouvrières agricoles-Le cri du cœur des oubliées de la précarité: Pensez à nous! [Vidéo]    Tunisie : Grave accident de la route    Deformation Theory of Discontinuous Groups: Le nouveau livre du professeur Ali Baklouti    Jean-Pierre Elkabbach reprend la plume    Création "Wahm" de Marwen Errouine avec Le Ballet de l'Opéra de Tunis    Commune de Zarzis : Qui sème le vent...    La Tunisie à la foire internationale du livre en Arabie Saoudite : Le privilège d'être un invité d'honneur !    Tribune | De l'histoire de l'Art à la pratique artistique contemporaine Tunisienne : La migration du statut de l'objet, d'un état de servitude à un acte de dénonciation    Expatriés | Laâyouni crève l'écran    Le CA entre ombres et lumières : Cherche l'éclaircie...    Affaire Brest – Belaili : Youcef Belaïli sort du silence !    Par Amine BEN GAMRA : Transformation digitale dans le secteur bancaire : où en est vraiment la Tunisie de ses ambitions ?    Express    «Dreaming » d'Emel Mathlouthi au Théâtre Municipal de Tunis : Retour sur scène    Burkina Faso : Des manifestants s'en prennent aux intérêts français dans le pays    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Foot-Europe: le programme du jour    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Express
Publié dans La Presse de Tunisie le 14 - 08 - 2022

Commission tunisienne des analyses financières: 1.538 dossiers traités
En 2021, la Commission tunisienne des analyses financières (Ctaf) a traité 1.538 dossiers en rapport avec les déclarations et les informations de soupçon, contre 1.086 en 2020 et 645 en 2019, annonce la commission dans son dernier rapport d'activité. Parmi ces dossiers, 630 se rapportent aux déclarations de soupçon et 908 aux informations de soupçon. La commission a produit 127 rapports d'investigation parallèles portant sur 296 personnes physiques et 67 personnes morales détentrices de 908 comptes bancaires, dont 87% sont libellés en dinars et 13% en devises. Selon le même rapport, parmi les 1.209 dossiers transmis l'an dernier, 85% portaient sur le blanchiment d'argent et les crimes sous-jacents qui y sont associés contre 64% en 2020 et 15% sur le financement du terrorisme contre 36% en 2020. Durant cette même période, les trois principales infractions sous-jacentes liées aux risques de blanchiment d'argent, avérés et transmis au Procureur de la République, sont la contrebande, à raison de 20%, la corruption et le trafic d'influence pour 19% et l'escroquerie et la fraude pour 11% du total des dossiers transmis en 2021. En outre, le rapport a noté l'émergence pour l'année 2021 des infractions contre l'environnement.
Le rapport a dévoilé en outre que, pour les déclarations sur opérations sur Billets de Banque Etrangers (BBE), la quasi-totalité des transactions porte sur la vente de BBE, passant de 79,91% en 2020 à 73,75% en 2021.
Pour ce qui est de la nationalité des opérateurs, les Tunisiens continuent de réaliser l'essentiel des opérations sur BBE, à raison de 75 % en 2021 contre 83% des opérations déclarées en 2020. Les opérateurs maghrébins ont accaparé 12% des opérations en 2021 contre seulement 5% en 2020. La part revenant aux ressortissants européens demeure plus ou moins stable autour de 8% à 9% entre les deux années.
Pour les devises utilisées, l'euro a été la devise la plus utilisée pour libeller les opérations déclarées. En 2021, sa part s'est située à 55% contre 62% une année auparavant. Vient ensuite, le dollar US avec 18% du total des transactions en 2021, contre 13% en 2020.
Fitch Ratings Des sociétés tunisiennes de leasing et de factoring notées
Selon un rapport publié récemment, par l'agence de notation internationale « Fitch Ratings », l'agence attribue des notations à l'échelle nationale à sept sociétés tunisiennes de leasing et à une société de factoring. « Les sociétés du leasing sont contrôlées par les banques qui agissent en tant qu'actionnaires majoritaires.
Les Institutions financières non bancaires (Ifnb) tunisiennes ont relativement de petites tailles, avec des capitaux propres variant entre l'équivalent de 10 millions de dollars US (pour BH Leasing ; BHL) et 60 millions de dollars US (pour Tunisie Leasing et Factoring ; TLF). Les grandes Ifnb ont généralement des managements expérimentés, des stratégies cohérentes et de meilleurs systèmes de gestion des risques », mentionne le rapport. Selon, « Fitch Ratings », l'existence de fonds propres conséquents est un facteur décisif pour limiter l'intensité des risques liés à la conjoncture. Cependant, l'exposition aux risques de change pour le secteur est très limitée. Les Ifnb tunisiennes sont exposées à des secteurs économiques à haut risque, précise le rapport de « Fitch ».
Les clients de ces institutions sont principalement des PME peu transparentes financièrement. Le taux des créances classées du secteur était élevé fin 2021 en se situant à 13%, tandis que la couverture des risques de ces créances par les provisions n'était pas adéquate puisqu'elle n'a pas dépassé 79%, estime-t-on. Le rapport prévoit, également, une aggravation de la situation en 2022, du fait que la hausse attendue des taux d'intérêt et l'inflation ce qui exerce plus de pression sur les PME. Ceci affectera la rentabilité du secteur au vu des coûts de refinancement plus soutenues.
Les IFNB tunisiennes notées comprennent BTK Leasing (BB(tun)/Stable) ; Attijari Leasing (A-(tun)/Stable); Arab Tunisian Lease (BBB+(tun)/Stable); BH Leasing (BBB-(tun)/Stable); Compagnie Internationale de Leasing (BBB(tun)/ Stable); Hannibal Leasing (B+(tun)/ Stable); Union de Factoring (BB+(tun)/ Stable), Tunisie Leasing et Factoring (BBB(tun)/ Stable). Les notations sont largement motivées par les soutiens apportés par les sociétés mères.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.