Qui est Sihem Boughdiri Nemsia, nouvelle ministre de l'Economie, des Finances et de l'Investissement    Tunisie – Erdogan se permet de s'ingérer ouvertement dans les affaires internes tunisiennes    La justice militaire suspend les mandats de recherche à l'encontre de Me Zagrouba et de quatre députés al Karama    Kais Saied limoge Ali Kooli et Mohamed Fadhel Kraiem    Association NOUR : Gouvernement de salut national et réformes politiques    La Bourse de Tunis entame la semaine sur une note quasi-stable    Report des festivals internationaux de Carthage et de Hammamet    "L'Homme qui a vendu sa peau" de Kaouther Ben Hania en première au festival EIFF 2021    Mauvaise nouvelle – Tunisie – Moody's : Rapport publié contre-courant    La Tunisie réceptionne un don chinois de 400 mille doses de vaccin Sinovac    Tunisie: 8 août journée portes ouvertes de vaccination    Tunisie – Covid-19 : La vaccination en milieu professionnel pour les plus de 40 ans démarre le 4 août    Le représentant de l'OMS à Tunis : « Les indicateurs de suivi de l'épidémie sont positifs en Tunisie, malgré la gravité de la situation »    Tunisie: Lettre ouverte d'artistes et intellectuels Tunisiens pour défendre la République    Tunisie-Tunisair: Des hauts responsables interdits de voyage    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    L'inquiétude des étrangers de ce qui se passe en Tunisie est légitime    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    La récolte céréalière à Siliana s'élève à 815 mille quintaux    Tunisie-Rentrée scolaire: La vaccination du corps éducatif au cœur d'une réunion ministérielle    Grand-Tunis : 300 DT par mois, le budget mensuel du ménage tunisien destiné au transport    Tunisie: Noureddine Taboubi reçoit une délégation du Courant démocrate    En réponse à l'appel de Kais Saied: La Fédération nationale du cuir et de la chaussure appelle les professionnels du secteur à baisser leurs prix    Dette extérieure tunisienne : Tous les risques sont là !    Ahmed El Kram : Le régime politique est démocratique mais pas efficient !    Jeux Olympiques : 3 lutteurs tunisiens éliminés ce lundi    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Août 2021 à 11H00    JO Tokyo: 2 athlètes italien et qatari se partagent la médaille d'or, une première historique (vidéo)    Jeux Olympiques : Quand verra-t-on Oussama Mellouli ?    Tunisie: Echaâb Yourid appelle Kais Saied à limoger Nadia Akacha pour cette raison    Mohamed Kerrou, universitaire, à La Presse : « La lutte contre la corruption, pierre angulaire de la reconstruction nationale »    Commerce : Les Grandes surfaces répondent favorablement à l'appel du chef de l'Etat    Tunisie – Météo: Baisse relative des températures, cette semaine    On nous écrit | Chut on tourne !    Le statut de l'artiste : Encore au cœur du débat    CSS : Sous la loupe de Solinas    Mourad Daoud - Tunisie: Coup de force, coup d'après?    JO Tokyo 2020 : Les kayakeurs Tunisiens échouent lors de la première journée des qualifications    JSK : Reprise en douceur    Médenine : Deux tentatives d'immigration illégale déjouées    Tunisie – VIDEO : Saïed : Ils sont en train de comploter et d'exploiter la misère des gens en les encourageant à la migration clandestine    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les sondages confortent l'avance de Clinton
Etats-Unis — Présidentielle
Publié dans La Presse de Tunisie le 23 - 10 - 2016

A 18 jours du scrutin, la moyenne des derniers sondages au niveau national donne à la démocrate une avance de six points
Hillary Clinton a accusé vendredi Donald Trump d'être une «menace» pour la démocratie, tandis que ce dernier devait révéler hier les premières mesures qu'il comptait prendre en cas de victoire, à 18 jours de l'élection présidentielle américaine. Mme Clinton a rappelé les paroles récentes du candidat républicain à la Maison-Blanche: «Il a refusé de dire qu'il respecterait le résultat de cette élection (...) En faisant cela, il menace notre démocratie», a-t-elle lancé.
Mme Clinton, à qui les sondages donnent une nette avance au plan national, faisait campagne dans l'Ohio, Etat industriel toujours très disputé, et dans lequel elle est désormais au coude à coude avec Donald Trump — qui était dans ce même Etat jeudi. Aucun républicain n'a gagné la Maison-Blanche sans l'Ohio, dans l'histoire récente.
«Ensemble nous devons soutenir la démocratie américaine», a insisté la candidate démocrate à la succession de Barack Obama. «Il se passe quelque chose de vraiment fantastique en ce moment; les gens se rassemblent (...) pour rejeter la haine et les divisions», a-t-elle poursuivi, en affichant sa volonté d'être la présidente de «tous les Américains». De son côté, Donald Trump a, lors de deux meetings, l'un en Caroline du Nord (est) et l'autre en Pennsylvanie (nord-est), décrit une Amérique en déclin, et promis qu'une fois élu, «nous recommencerons à faire des choses aux Etats-Unis» pour «rendre la nation à nouveau riche».
Hier, ont annoncé les responsables de sa campagne, M. Trump devait dévoiler son plan pour les cent premiers jours de sa présidence. Il compte le faire à Gettysburg, en Pennsylvanie, site d'une des plus terribles batailles de la Guerre civile et, ensuite, d'un grand discours d'Abraham Lincoln, peut-être le plus connu de tous les discours politiques de l'histoire américaine. «M. Trump parlera à tous les Américains de sa vision positive pour remettre l'économie sur pied et rendre le gouvernement au peuple et il présentera les mesures qu'il prendra dans ses 100 premiers jours», a expliqué le directeur de politique nationale de la campagne Trump, Stephen Miller.
La solitude de Trump
A deux semaines et demie de l'élection, tous les indicateurs semblent au vert pour Mme Clinton.
La moyenne des derniers sondages au niveau national donne à la démocrate une avance de six points (45,2% contre 39,2%). Et elle est en tête dans 10 des 13 Etats-clés du scrutin, notamment en Floride (sud-est), Pennsylvanie, Michigan (nord) et Caroline du Nord.
Donald Trump a choqué même son propre camp en refusant de s'engager à reconnaître le résultat de l'élection présidentielle lors du débat mercredi: un fait sans précédent dans les annales politiques américaines, qui lui avait déjà valu jeudi d'être accusé par le président Barack Obama de «saper notre démocratie».
Le camp Clinton espère désormais une victoire massive le 8 novembre, caressant aussi l'espoir de reprendre une partie du Congrès actuellement aux mains des républicains. Tous les poids lourds démocrates sont mobilisés sur le terrain pour cette dernière ligne droite.
Vendredi, Bill Clinton a entamé un voyage en bus de deux jours en Floride.
Barack Obama s'était déjà rendu jeudi dans cet Etat-clé du sud-est, et sera aujourd'hui dans le Nevada (ouest).
La Maison-Blanche a indiqué qu'il entendait multiplier les interventions pour prévenir tout risque d'apathie dans son camp. «Nombre d'éléments montrent que la plupart des Américains soutiennent les idées du camp démocrate. Le défi aujourd'hui est de s'assurer que ces électeurs s'expriment bien dans les urnes», a souligné son porte-parole Josh Earnest. Depuis plusieurs jours, Donald Trump dénonce une élection qui sera, selon lui, «truquée» — d'où son refus de s'engager à en reconnaître le résultat sauf s'il gagne. Il apparaît de plus en plus seul. En public, il ne peut plus guère compter que sur le soutien de son équipe resserrée, de sa famille et de l'ancien maire de New York (nord-est), Rudy Giuliani.
Même le gouverneur du New Jersey (nord-est), Chris Christie, pourtant chargé d'organiser sa transition si Donald Trump l'emporte, a semblé prendre ses distances ces derniers jours, refusant de répondre à une journaliste lui demandant s'il était fier de la campagne Trump.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.