Baromètre de popularité des 3 présidents – Vague 4 : Elyes Fakhfakh perd en popularité    Levée de la restriction de circulation entre les régions le 4 juin et ouverture des frontières dès le 27 juin 2020    Tunisie – Sousse : Suspicion de deux cas de covid+ parmi les étudiants qui ont été testé ce lundi    Gad Elmaleh raconte son expérience de malade du Covid-19    Une grande opportunité se présente à la Tunisie selon Chaoukat    Tunisie – Le ministre du transport semble vouloir la peau du transporteur aérien national    La France aux cotes de la Tunisie face aux conséquences du COVID-19    La Tunisie a alloué 1,8% de son PIB à la lutte contre le coronavirus    Par Amine Ben Gamra : Le dilemme du phosphate en Tunisie    Fekret Sami Fehri arrêté faute de moyens, Zaiem explique    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 1er juin à 11H00    Va-t-on maintenir ou pas la subvention des produits de base ?    Evénement “على نجاحك أحكيلي-My IT Success story” par la JCI les Berges du Lac    Tunisie [Vidéo]: Poursuite de l'opération de désinfection des mosquées à Béja    Rugby Africa se résout à annuler la saison de 2020 pour préserver la santé des athlètes et de leurs proches    Imed Ben Halima annonce le démarrage effectif du sit-in du Bardo après la levée du confinement total    Nouveaux vols de rapatriement de Tunisiens: 17 vols programmés du 5 au 15 juin 2020    Affaire EST-WAC : Les Marocains ont très mal géré le dossier, selon Tarek Alaïmi    Coronavirus | Nabeul : Nouveau cas de contamination importée    Coronavirus : recommandation pour les guéris du covid19 : repos, repos et encore plus de repos    Tribune | L'islam, un choix divin    MEMOIRE : Samia TURKI    Le fonds d'investissement technologique Orange Ventures lance pour la 1ère fois un challenge pour financer des entrepreneurs de l'écosystème start-up en Afrique et au M.O.    Des objets précieux censés faire partie de notre Patrimoine historique feront l'objet d'une vente aux enchères à Paris    Tunisie [Audio]: Officiel, report des festivals de Carthage et Hammamet    Indiscrétions d'Elyssa : Cha9a9a pour la friperie    Présence militaire américaine en Tunisie : Le vrai et le faux    Kairouan : Plusieurs villages assoiffés    3 000 nouveaux cas en Iran en 24 heures    Majdi Boudhina espère une''véritable'' audition de Rached Ghannouchi    La JSK en pleine tourmente | Mohamed Memni : «La reprise sera dure pour plusieurs clubs ! »    Trump dans un bunker pour fuire les manifestants    Historique, SpaceX 1ère société privée à lancer des astronautes dans l'espace (vidéos)    EST | Mercato : Okputo pressenti !    Risques financiers    Ce que l'on sait de la voiture du chef du poste de police incendiée à Moknine    Ligue 1 : Programme de la 17ème journée    Haltérophilie | Stage en Azerbaidjan : Espoirs fondés sur Karem Ben Hnia    Le PDG de L'ONPF: la majorité des prestations fournies par l'ONPF sont numérisées.    Etats-Unis : Les protestations contre la mort de George Floyd ont balayé 30 villes, 25 d'entre eux ont annoncé des couvre-feux.    Saïd Naciri, président du club marocain : «Nous ne nous sommes pas retirés !»    Les confinés au jour le jour    Entre abstraction et figuration    Une mère c'est celle qui ouvre son cœur avant ses bras !    La prolongation de 6 mois de l'Etat d'urgence en Tunisie confirme l'existence de risques majeurs qui guettent le pays    MEMOIRE: Halima FENNICHE    Al Joumhouri contre toute ingérence étrangère en Libye    La Tunisie n'a pas à choisir dans l'absurdité de la guerre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sous le signe de la créativité
Arts plastiques
Publié dans La Presse de Tunisie le 01 - 11 - 2016

Des dispositifs et des installations-vidéos interactives originales exposés à la galerie Elbirou à Sousse
La galerie Elbirou de Sousse abrite actuellement une exposition collective titrée «trèfle» comportant des dispositifs et des installations-vidéos originales interactives réalisés par trois artistes diplômées toutes de l'Isbas et préparant un master de recherche en arts plastiques.
Le vernissage de cette exposition a eu lieu le samedi 29 octobre en présence de Mohamed Zine El Abidine, ministre des Affaires culturelles qui a effectué ce jour-là une visite de travail à Sousse où il s'est enquis de la marche du projet de réalisation du nouveau théâtre de plein air à Sousse-Jawhara. Il a visité plusieurs espaces culturels entre autres la galerie «Elbirou», où il a donné le coup d'envoi du programme «Sousse, cité des arts 2016-2017» et a tenu une rencontre avec les artistes et les hommes de culture de la région.
Lors de l'exposition «Trèfle» on a pu découvrir l'œuvre de Sirine Touibi qui a réalisé une installation vidéo expérimentale titrée : «Souvenir...» où elle fait recours à la nouvelle technique dite «mapping» qui est une animation visuelle projetée sur des structures en relief.
«Mon installation est une projection d'images-vidéos se rapportant à mes souvenirs d'enfance. Sur des cadres fixés sur le mur à partir d'un vidéo-projecteur et selon la technique dite «mapping», chaque cadre fait le contour non d'une image , mais d'une vidéo-projection expérimentale qui représente un croisement entre les images gravées dans ma mémoire et celles que j'ai imaginées. D'autres images projetées suggèrent tantôt le passé et tantôt le présent», affirme-t-elle.
Jihène B. Chikha, elle, a réalisé une installation interactive comportant six boules en aluminium liées à une carte de programmation dite «arduino» permettant le déclenchement aléatoire de la lumière au contact de la main sur l'une des six boules , lesquelles ont une référence à l'écriture Braille (alphabet en relief).
«Entre un langage abstrait et un signe décodé, je me trouve dans une écriture sous forme de caractères programmés. Une suite d'inversement de l'ordre conventionnel de Braille — qui est un système se basant sur le toucher — afin qu'il devienne un élément de langage abstrait pour l'actant», explique-t-elle.
Enfin, on découvre l'œuvre de Manel Romdhani qui, elle, a réalisé une vidéo-sculpture d'un buste de femme titrée «in-time» comportant des loupes et des yeux permettant de visualiser plusieurs vidéos expérimentales traitant le thème de la recherche de soi.
«A travers cette vidéo-sculpture, j'ai essayé de mettre en question la notion du sens à l'aide des "machines émettrices". Par métaphore ou imitation, ces machines génératrices du non- sens peuvent nous renvoyer à notre propre condition, à l'absurdité de l'existence, à la répétition sans fin, à notre finitude...», affirme-t-elle.
Il est à noter que ces trois jeunes plasticiennes ont été guidées et encadrées — pour la réalisation et la conception de ces installations et ces dispositifs — par Wissem El Abed, enseignant à l'Isba, détenant le doctorat en arts plastiques de l'université de la Sorbonne (Paris 1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.