Covid-19 : 65 décès et 2091 contaminations recensés le 15 juin 2021    Tunisie-ISSHST : La perturbation des examens continue pour la deuxième semaine consécutive    Bourse de Tunis : Le marché continue de perdre du terrain    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Kais Saied reçoit un doctorat honoris causa à Rome    L'Italie accorde un prêt de 200 millions d'euros à la Tunisie    Tunisie – AUDIO – IMAGES : Le scandale du comportement exemplaire de la SONEDE en matière de rationalisation de la consommation de l'eau    Bilan Covid-19 : 65 décès et 2091 nouveaux cas en 24h    Siliana : 60 hectares de blé ravagés par les flammes    Lancement du programme d'aide aux micro-entrepreneurs ''SOUTIEN TPE COVID-19''    Hand – CAN Dames : La Tunisie éliminée en demi-finale    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Conférence internationale du travail : Le plaidoyer de Majoul pour un plan international de soutien aux PME    Rencontres d'affaires virtuelles France-Tunisie, le 24 juin 2021 : Les entrepreneurs au cœur de la relance    La question de la migration au cœur de la rencontre Saïed Mattarella    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    DECES : Khadija Farah    Réunion du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de l'Information : Adoption de la proposition de la Tunisie d'élaborer une stratégie médiatique arabe commune    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    ARP : Korchid annonce le calendrier des élections des instances constitutionnelles    Tunisie: Rached Ghannouchi s'entretient avec les présidents des blocs parlementaires    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    Tribune | Protéger nos futures générations    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Euro: les matches de ce mercredi    Tunisie: Daily brief du 16 juin 2021    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Objectif : stimuler l'esprit d'initiative
3e édition du Programme «Souk Attanmia»
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 07 - 2017

Soucieux d'améliorer encore et toujours l'accompagnement des entrepreneurs tunisiens, le Partenariat «Souk Attanmia» dans sa troisième édition a mis en œuvre, du 3 mai au 30 juin, un programme de renforcement des capacités destiné aux acteurs du secteur public et de la société civile opérant dans le domaine de l'entrepreneuriat en Tunisie. A cet effet, 42 ateliers de formation ont été organisés sur tout le territoire tunisien au profit de 250 jeunes entrepreneurs et de 200 représentants de structures publiques et de la société civile opérant dans le domaine de l'entrepreneuriat. Le but consiste à stimuler l'esprit d'initiative et renforcer l'écosystème entrepreneurial en Tunisie.
Ce cycle de formation entend décupler les synergies entre les institutions publiques et les organisations de la société civile, afin d'améliorer la qualité des prestations offertes aux entrepreneurs tunisiens. «Cette formation organisée par «Souk Attanmia» répond aux orientations de la Stratégie 2016–2025 de la Banque africaine de développement pour l'emploi des jeunes en Afrique (Seja), qui vise à créer 25 millions d'emplois et à produire un impact sur 50 millions de jeunes au cours de la prochaine décennie à travers tout le continent», s'est réjoui Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour l'Afrique du Nord. Et d'ajouter : «Promouvoir l'initiative privée et créer des emplois productifs pour les jeunes aidera à améliorer leurs conditions de vie et stimulera la croissance de la Tunisie et sa transformation économique».
Afin de mieux répondre aux attentes et besoins des publics cibles et d'éviter toute redondance dans les actions déjà menées par ailleurs, le contenu de la formation «Souk Attanmia» a été conçu après une évaluation desdits besoins, dans une approche participative qui a impliqué les acteurs concernés.
63 % des bénéficiaires appartiennent au secteur public
Le cycle de formation combine 10 modules déclinant plusieurs thématiques. Une série d'ateliers régionaux et d'apprentissage à distance (e-learning) a permis ainsi aux bénéficiaires d'acquérir les compétences techniques et non techniques (soft-skills) requises dans le monde de l'entreprise. C'est la nouveauté de cette 3e édition du programme, qui cherche toujours à renforcer son impact.
Après un appel à candidatures national qui a enregistré plus de 400 demandes, 200 candidats ont été retenus pour suivre la première phase de formation : 24 ateliers régionaux de 3 jours chacun ont été organisés dans les différentes régions du pays, du 3 au 26 mai 2017. Sur ces 200 bénéficiaires issus des 24 gouvernorats de Tunisie, 63 % sont issus du secteur public et 37 % de la société civile. Marquée par une forte participation féminine (49 %) et de jeunes — 27-37 ans — (48 %), cette première phase leur a permis d'apprendre à concevoir un programme d'entrepreneuriat efficace ; à identifier un entrepreneur prometteur et les meilleures idées de projets ; ainsi qu'à optimiser la relation nouée avec l'entrepreneur (aspects soft skills et communication).
Durant leurs trois jours de formation, les participants ont aussi eu l'occasion d'échanger entre eux et d'élargir leur réseau, ainsi que d'ouvrir des pistes de collaboration et de synergie avec les institutions publiques comme avec les acteurs de la société civile. 92% des participants interrogés ont ainsi déclaré que cela leur avait permis de nouer des relations et des échanges intéressants et fructueux avec d'autres participants. «Cette formation m'a permis de mieux connaître les missions de chaque participant et leurs domaines d'intervention, témoigne Awatef Miraoui, du ministère de l'Emploi de la Formation professionnelle. J'ai eu l'occasion de me créer un vis-à-vis dans chaque administration, ce qui va énormément m'aider dans la collecte d'informations, soit lors de l'élaboration des business plans, soit pour orienter les jeunes porteurs de projet vers les organismes pertinents pour que leurs besoins soient traités plus efficacement».
Ce programme de formation, qui va se poursuivre, incluera de nouveaux modules en mode e-learning, tenant compte ainsi des contraintes professionnelles des participants. Une troisième et dernière phase du programme consistera en une formation d'excellence sous la forme d'un "Boot Camp", qui réunira les 60 meilleurs « champions », ceux qui auront le mieux réussi et obtenu les meilleurs résultats durant les deux phases précédentes.
Les jeunes entrepreneurs tunisiens dotés d'un vrai savoir-faire
Dans la foulée des acteurs du secteur public et de la société civile, un autre cycle de formation de 60 heures, sur le modèle du programme « Build your Business » (BYB), a été offert aux 251 candidats présélectionnés sur les 601 qui étaient en lice pour le deuxième tour du processus de sélection de la 3e édition «Souk Attanmia». L'objectif consiste à renforcer leurs compétences, notamment en management, pour les aider à mieux gérer leurs projets et préparer et finaliser leurs plans d'affaires. Cette formation a duré quatre semaines, du 19 mai au 11 juin 2017, déclinée en 18 ateliers répartis sur tout le territoire, de manière à ne pénaliser aucun des candidats en termes de proximité géographique. Education For Employment (EFE), qui a assuré la formation grâce au soutien financier du Middle east partnership initiative (Mepi) en avait développé le contenu avec Microsoft, en partenariat avec l'International Youth Foundation, et l'a adapté aux besoins du programme «Souk Attanmia» sur la base des enseignements tirés de la 2e édition. Ce cycle compte 14 modules, enseignés durant 12 jours par des experts d'EFE Tunisie.
«Notre objectif est de délivrer un programme de formation qui soit pratique et interactif, et d'offrir aux jeunes candidats sélectionnés pour cette troisième édition «Souk Attanmia» un savoir-faire entrepreneurial et les compétences nécessaires pour concrétiser leurs projets d'entreprise», souligne Lamia Chaffai Sghaïer, directrice générale d'EFE-Tunisie.
Conduire une analyse de marché pertinente, financer son projet et maîtriser son budget, créer son entreprise et développer son équipe, anticiper et planifier l'avenir sont quelques-uns des modules dispensés. «La formation m'a été très bénéfique pour mon parcours de chef d'entreprise. J'ai pu échanger avec mon formateur et les autres candidats de mon groupe pour peaufiner mon idée, valider mon Business model et finaliser l'étude technique de mon projet», témoigne Aymen Talbi. Ce jeune candidat «Souk Attanmia» de 28 ans, qui a suivi la formation à Kasserine, a pour projet de créer une plateforme de services innovants dédiés au secteur des transports, intitulée InstaDrive. Parmi les 251 candidats formés, figurent 201 jeunes de moins de 35 ans (80%), 170 chômeurs (67,77%) et 107 femmes (42,63).
Après cette formation, les candidats ayant soumis leurs plans d'affaires respectifs seront évalués par un comité réunissant les partenaires de «Souk Attanmia», en toute transparence, selon des critères de compétitivité, de qualité, tels que définis par le programme «Souk Attanmia». Les finalistes qui auront obtenu les meilleurs scores à l'évaluation post-formation seront invités à participer à un "Boot Camp" de trois jours, qui marquera le démarrage officiel de la phase de coaching intensif. Ils bénéficieront également d'un accompagnement et d'une assistance sur mesure durant la phase de levée de fonds pour leur projet. Ceux qui auront les premiers finalisé entièrement leur schéma de financement seront déclarés officiellement lauréats de la 3e édition «Souk Attanmia». Ils seront alors récompensés par un appui financier sous forme de don, combiné à un nouveau programme d'accompagnement pour faciliter la création et le développement de leur entreprise.
A propos de «Souk Attanmia»
Lancé en juillet 2012, «Souk Attanmia» est un partenariat rassemblant des institutions de développement, des secteurs public et privé et de la société civile tunisienne, pour lutter contre le chômage en Tunisie. «Souk Attanmia» a pour objectif de créer de nouvelles opportunités pour les entrepreneurs mal desservis, en les aidant à créer leurs propres projets. Pour ce faire, le partenariat offre un soutien intégré, qui combine financements (sous forme de dons) et services d'accompagnement afin de leur permettre de faire face aux contraintes financières et au déficit de capacités que rencontrent les entrepreneurs tunisiens. Au vu du succès des précédentes éditions, le Partenariat a lancé sa 3e édition de «Souk Attanmia» en mars 2017.
Plusieurs partenaires sont engagés dans ce partenariat. Il s'agit de l'Ambassade du Royaume-Uni en Tunisie, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque de financement des petites et moyennes entreprises (Bfpme), la Banque tunisienne de solidarité (BTS), le Centre des jeunes dirigeants d'entreprise (CJD), la Confédération des entreprises citoyennes de la Tunisie (Conect), le gouvernement du Danemark, le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique, Education for employment Tunisie (EFE), l'Association des Tunisiens des grandes écoles (Atuge), Microsoft Tunisie, Mediterranean school of business (MSB), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), Tunisie place de marché (TPM), l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (Apii) et l'Agence de promotion des investissements agricoles (Apia).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.