Noureddine Taboubi rend visite à Mme Radhia Nasraoui    Tunisie – Le retrait du courant démocratique révèle les manipulations de Habib Jemli    Tunisie : Jamila Ksiksi : ” Je présente mes excuses à Samira Chaouachi”    Drame de Amdoun, mandat de dépôt à l'encontre du propriétaire de l'agence de voyages    Domaines de l'Etat : récupération de 548 hectares à Béja.    Le Président du Parlement reçoit une délégation de l'UNFT conduite par sa présidente Radhia Jerbi    Tunisie: Circulaire du foyer des filles Ibn Jazzar à Sfax , réaction du ministère    Le Fonds TASDIR+ lance son opération baptisée « La Conquête des Marchés Extérieurs » avec son 4ème et dernier Appel à Candidatures    Teleperformance reconnu Meilleur Employeur d'AON en Tunisie pour l'année 2019    Le courant Démocratique a proposé 2 personnalités indépendantes au poste de ministre de l'Intérieur    Ouverture du premier centre guinéo-tunisien d'ophtalmologie à Conakry    Programme TV du vendredi 6 décembre    Tunisie – Universités et employabilité : L'IHEC ET l'ISG choix préférés des recruteurs    Téboursouk à l'honneur : Première labellisation attribuée à l'huile d'olive de la région    En vidéos : TOPNET inaugure son premier point de vente franchisé TOPNET SHOP au KEF    LC Afrique: le programme de ce vendredi    La rougeole a tué 140.000 personnes l'an dernier, selon l'OMS    Hommage : La tunisienne Tawhida Ben cheikh, première femme médecin dans le monde arabe    Attention à la nouvelle arnaque : Le billet de banque placé sous l'essuie-glace !    En vidéo : MG partenaire de la 5ème édition du Festival international des musiciens et artistes handicapés    Retour sur image : Le bloc du Parti Destourien Libre transforme la salle des plénières en dortoir    Coupe du Monde des Clubs Doha 2019 – Espérance ST : les 23 joueurs    Achaab explique les raisons de sa non-participation au prochain gouvernement    Le jeune Amir Zaïbi remporte le Championnat arabe d'échecs en Algérie et devient «Grand Maître international»    La fameuse bergère de Amdoun sera l'invitée de Fekret Sami Fehri, ce samedi    Tunisie : A partir de 2021, Tunisair exploitera en leasing, cinq avions de type “A 320 neo”    Communiqué du Comité national olympique tunisien : Le gala du Flambeau olympique 2019 reporté au 20 décembre    Ahmed Mejri participe avec plusieurs artistes musiciens saint-louisiens à un atelier de musique-fusion au Sénégal    Ligue 1 : Les arbitres de la 11ème journée    Arrestation du voleur des effets des victimes du BUS au moment où ces derniers étaient en train d'agoniser    Club Africain : Yassine Chammakhi va-t-il rester ?    Ligue des champions : L'Espérance de Tunis veut confirmer    Etats-Unis: Fusillade dans la base militaire de Pearl Harbor, deux morts    Success Sotry TN: Nour Bellalouna de Nabeul, artisane et entrepreneuse (Vidéo)    Tunisie: Kaïs Saïed supervise la cérémonie du 67ème anniversaire de l'assassinat de Farhat Hached    Algérie: Ouverture du premier procès pour corruption d'anciens hauts responsables    Guirra le nouveau film de Fadhel Jaziri dans les bacs dès le 4 décembre (B.A. et Synopsis)    Un stock de Kalachnikovs découvert par un plongeur au Monastir    COP 25 : l'Afrique revendique sa vulnérabilité climatique    Journées Architecturales de Carthage 2019: remise des prix    Le Ciné-Club de Tunis entame la saison culturelle 2019 – 2020 avec un 1er cycle de films et débats «Questionnements sur la sexualité»    Londres : VIDEO : Attaque terroriste au couteau : Plusieurs blessés… L'agresseur abattu par la police    Klay BBJ porte plainte, à son tour, contre Beya Zardi    Le film tunisien نورة تحلم (NOURA RÊVE) de Hinde Boujemaa en tournée dans plusieurs gouvernorats    Vidéo Buzz : Quand de jeunes tunisiens sauvent une baleine bloquée à la marina de Bizerte    Kef : Une secousse tellurique de magnitude 3.48° sur l'échelle de Richter enregistrée à Sakiet Sidi Youssef    Des associations tunisiennes dénoncent la légalisation de l'implantation de colonies en Cisjordanie    Albanie: Trois morts dans un tremblement de terre d'une puissance de 6,4 degrés sur richter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





456 hectares détruits par des incendies de forêts
Agriculture-Direction des forêts
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 07 - 2017


90% sont d'origine accidentelle
Environ 165 incendies se sont déclarés sur 456 hectares, depuis le début du mois de juin et jusqu'au 24 juillet. Les plus graves ont été enregistrés notamment à Kairouan, Sejnane (Bizerte) et Béja, a indiqué Habib Abid, directeur général des forêts au ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, dans un entretien accordé à l'Agence TAP.
« 2017 est une année assez difficile et à haut risque d'incendie en Tunisie, à cause des conditions climatiques très sévères caractérisées par beaucoup de pluies en hiver, un printemps sec, puis une forte température atteignant 47 degrés, en juin et juillet, et des coups de sirocco. D'ailleurs, beaucoup d'incendies se sont déclarés cette année, dans le Bassin méditerranéen au Portugal, Espagne, Italie, Algérie et Maroc », a affirmé le directeur général des forêts
M.Abid a toutefois fait remarquer que le nombre d'incendies a régressé de 50%, par rapport à l'année écoulée, estimant qu'à la même cadence, les superficies brûlées s'élèveront en moyenne à 1000 hectares, jusqu'à la fin du mois d'août, contre 1700 hectares en 2016 (320 incendies).
Et de rappeler que la période à haut risque d'incendies s'étale du mois de juillet au mois d'août, en raison des conditions climatiques, dont le dessèchement des plantes d'où une inflammabilité importante.
La moyenne enregistrée entre 1956 et 2016 est de 107 incendies par an, touchant 1300 hectares. Le plus grand nombre d'incendies a été constaté en 2014, soit 450 incendies ayant causé des dégâts sur 4700 hectares, notamment à Bizerte, Béja, Siliana et Zaghouan. En 2015, 300 incendies ont été enregistrés, ravageant 800 hectares, essentiellement à Jendouba, au Kef et à Siliana.
« 90% des incendies sont accidentels, il s'agit d'agriculteurs qui n'entretiennent pas leurs tracteurs ou leurs moissonneuses-batteuses, lors de la moisson ou encore d'actes inconsidérés émanant d'ouvriers qui préparent le thé ou jettent des mégots de cigarettes, lors des travaux agricoles ou encore, d'agriculteurs qui incendient les chaumes», a ajouté M.Abid, expliquant que les incendies peuvent également se déclencher accidentellement, dans le cas où des étincelles atteindraient les plantes, lorsque les femmes qui vivent dans les régions forestières, préparent le pain traditionnel, distillent du romarin ou encore font la collecte des grains de pin d'Alep.
«Concernant les 10% d'incendies volontaires, nous avons constaté, à partir de 2011, une multiplicité de départs de feu. Pas mal d'incendies sont prémédités, et ce, pour diverses raisons, soit quelqu'un met le feu à une partie de la forêt, pour occuper le terrain et l'exploiter dans des activités agricoles, soit des gens provoquent un incendie pour régénérer la forêt et l'exploiter en tant que pâturage. Dans d'autres cas, lorsqu'il y a une instabilité sociale, une population en colère peut déclencher un incendie».
Revenant sur les moyens de prévention et de lutte contre les incendies, Abid a assuré que son département et les structures concernées commencent à se préparer, à partir de l'hiver, à travers l'entretien de toute l'infrastructure forestière, à savoir les pistes forestières, les tranchées coupe-feux, les points d'eau (grands bassins d'eau permettant une extinction rapide des incendies) et les postes de vigie (162 postes qui travaillent 24/24h, pendant la période estivale, avec 3 gardiens équipés de postes radio).
Ces gardiens, a-t-il expliqué, informent soit la délégation, soit le gouvernorat, ou encore la direction des forêts ou la protection civile ou le centre national de protection civile de Radès, dès l'apparition d'une fumée, signifiant un départ de feu.
Les équipes forestières qui disposent de camions d'une capacité de 600 litres, se dirigent alors vers l'incendie pour l'éteindre, s'il s'agit de petits feux dont l'étendue est de 100 à 300 mètres carrés, sinon elles demandent des renforts (camions de plus grande capacité) à la Direction des forêts. En cas d'impossibilité de maîtriser les feux, elles font appel à la Protection civile pour intervenir et si jamais le feu prend de l'ampleur et se transforme en des incendies multiples, les militaires interviennent (armée de l'air ou de terre).
Le responsable a mis l'accent dans ce cadre sur la coordination existant entre la Direction générale des forêts et l'Office national de la protection civile, rappelant qu'au mois de mai, tous les gouvernorats préparent leurs plans d'action d'intervention et de lutte contre les incendies et les envoient à la Direction générale des forêts et à la Protection civile pour discuter, au cours d'une réunion conjointe, leur amélioration ou simplement pour les approuver.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.