Le CSS dément le décès de Moncef Khemakhem    Tunisie : Nominations au sein du cabinet du ministre des Finances Ali Kooli    Youssef Chahed: « La Tunisie dispose de tous les moyens pour évincer le Coronavirus »    Tunisie : Moncef Khemakhem se porte bien    France-Coronavirus : Vers la fin de la troisième vague    L'UGTT dément sa participation aux négociations avec le FMI    BNA : PNB en hausse de 15,1% au 1er trimestre    Les Etats-Unis disposés à appuyer la Tunisie dans ses prochaines négociations avec le FMI et la BM    Industrie de l'armement : «Nous ambitionnons d'acquérir de l'expertise dans l'industrie maritime», déclare brahim Bartagi    En chiffres - Avancement de la campagne de vaccination    Ligue 2 : L'ES Hammam-Sousse retrouve l'élite    Monde: Daily brief du 22 avril 2021    Aucune demande de levée de l'immunité au député Rached Khiari n'a été déposée    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture jeudi dans le vert    Tunisie: Rached Khiari appelle des médias étrangers à la rescousse [vidéo]    Tunisie: Rached Khiari dévoile de quoi il a été accusé    Vaccin Coronavirus: Plus de 265 mille personnes vaccinées en 40 jours    l'Union tunisienne des propriétaires d'établissements privés d'enseignement et de formation déplore la généralisation de la suspension des cours du 17 au 30 avril 2021    L'UTIPEF mobilise 284 millions de dinars pour l'entretien de nombre d'établissements scolaires publics    Earth Day 2021 Doodle: Découvrez le Google Doodle spécial Journée de la Terre    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Avril 2021 à 11H00    Un vieux problème qui touche le sport le plus populaire : Jeûne et football, l'éternel dilemme !    Mohamed Fadhel Kraïem : La Tunisie est un pays en pénurie d'eau    DECES : Professeur Moncef Gargouri    Pas d'inquiétude pour les Tunisiens au Tchad    Perturbations sur la plateforme Evax : l'ANSI met en garde contre les fake news    L'ANSI met en garde contre les fake news concernant la plateforme Evax    Projet Tarabot/Documentary Challenge : Appel à candidature "Soutna – Génération solidaire"    Tunisie-Ministère des Finances: Rééchelonnement des dettes des entreprises touchées par le Coronavirus    News | Moncef Khemakhem pris d'un malaise    «El Foundou» de Saoussen Jomni : Récit d'un désigné coupable    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie-météo: Météo: Températures en baisse et pluies éparses attendues    BM : les prix des produits de base devraient se stabiliser à la faveur de la reprise économique mondiale    Les répercussions de la crise du Covid-19 se poursuivent chez Tunisair : les chiffres du premier trimestre 2021    Tunisie- Affaire Rached Khiari: L'Ambassade Américaine sort de son silence!    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Foot-Europe: le programme du jour    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Parcours des sélections africaines dans les phases finales
Publié dans La Presse de Tunisie le 12 - 06 - 2018

La sélection tunisienne a été le premier pays africain à remporter une victoire lors d'une phase finale, en battant le Mexique (3-1). Les Lions de l'Atlas ont été, pour leur part, la première sélection africaine à se qualifier au second tour après avoir battu le Portugal (3-1) et fait match nul avec la Pologne et l'Angleterre (0-0).
Le continent africain sera représenté, lors de la phase finale de la Coupe du monde 2018 organisée en Russie, par cinq sélections, à savoir la Tunisie, l'Egypte, le Maroc, le Sénégal et le Nigeria dont l'objectif est de réaliser un meilleur parcours africain que celui réussi dans les précédentes éditions.
Absente lors de la première édition organisée en 1930 en Uruguay, l'Afrique n'a fait son apparition au Mondial que lors de l'édition suivante tenue en Italie en 1934, grâce à l'Egypte qui a été le premier pays arabe et africain à se qualifier à une phase finale. Les Pharaons ont été éliminés par la Hongrie (2-4), dans une compétition à élimination directe.
Après une longue traversée du désert qui a duré 36 ans, le continent africain signe son retour lors du Mondial 1970 au Mexique à travers la sélection du Maroc qui, malgré son élimination au premier tour, a réussi à arracher le premier match nul africain dans l'histoire du Mondial, face à la Bulgarie (1-1).
Lors de l'édition suivante organisée à l'ex-RDA, l'Afrique a été représentée par l'ex-Zaire (RD Congo actuellement). Les résultats n'étaient pas à la hauteur puisque l'équipe a terminé avec 0 point, 0 but marqué et 14 buts encaissés, après avoir concédé trois défaites face à la Yougoslavie (0-9), le Brésil (0-3) et l'Ecosse (0-2).
Au Mondial 1978 en Argentine, la sélection tunisienne a été le premier pays africain à remporter une victoire lors d'une phase finale, en battant le Mexique (3-1). La Tunisie a réussi à totaliser 4 points après une victoire face au Mexique (3-1), un nul avec l'Allemagne (0-0) et une défaite devant la Pologne (0-1) sans se qualifier au second tour.
Lors de l'édition suivante en Espagne, l'Afrique a été représentée pour la première fois par deux équipes : l'Algérie et le Cameroun qui faisaient leur baptême du feu avec la compétition mondiale. Le onze algérien a créé la surprise en remportant deux victoires devant l'Allemagne (2-1) et le Chili (3-2) et concédé la défaite devant l'Autriche (0-2) sans pour autant se qualifier au tour suivant. Même chose pour le Cameroun qui a remporté trois matchs nuls face au Pérou (0-0), la Pologne (0-0) et l'Italie (1-1).
En 1986 au Mexique, l'Algérie et le Maroc ont été de nouveau du rendez-vous. Les Lions de l'Atlas ont été la première sélection africaine à se qualifier au second tour après avoir battu le Portugal (3-1) et fait match nul avec la Pologne et l'Angleterre (0-0). Mais l'aventure des Marocains s'est arrêtée en huitièmes de finale après avoir été éliminés par l'Allemagne (0-1). Quant à l'Algérie, elle est sortie du premier tour avec un nul (1-1) avec l'Irlande du Nord et deux défaites face au Brésil (0-1) et l'Espagne (0-3).
Au Mondial 1990 en Italie, l'Egypte retrouve l'élite mondiale, mais elle est éliminée au premier tour après deux matches nuls avec les Pays-Bas (1-1) et l'Irlande (0-0) et une défaite devant l'Angleterre (0-1). Contrairement au Cameroun qui s'est qualifié au second tour après deux victoires devant l'Argentine, tenant du titre (0-1) et la Roumanie (2-1) et une défaite devant l'Union Soviétique (0-4), avant d'assurer son passage historique en quarts de finale aux dépens de la Colombie (2-1) où il a été éliminé par l'Angleterre dans le temps additionnel (3-2).
Lors de l'édition 1994 aux Etats Unis, les trois places pour la première fois réservées à l'Afrique sont occupées par le Nigeria, le Cameroun et le Maroc. Contrairement aux Lions Indomptables (1 nul et 2 défaites) et aux Lions de l'Atlas (3 défaites), les Super Eagles se sont qualifiés au second tour où ils ont été éliminés par l'Italie (1-2).
En France 1998, le quota réservé à l'Afrique est porté à 5 places décrochées cette édition-là par la Tunisie, le Cameroun, le Nigeria, le Maroc et l'Afrique du Sud. Les Aigles de Carthage entraînés par Henri Kaserczak sortent du premier tour après un nul avec la Roumanie et deux défaites devant l'Angleterre (0-2) et la Colombie (0-1). Les Bafana Bafana, dont c'est la première participation, ont trouvé le même sort (2 nuls et 1 défaite) tout comme les Lions Indomptables (2 nuls et 1 défaite) et les Lions de l'Atlas (1 victoire, 1 nul, 1 défaite). Le Nigeria, (2 victoires, 1 défaite) passe au second tour avant d'être éliminé par le Danemark (4-1).
Pendant le Mondial 2002 co-organisé par le Japon et la Corée du Sud, cinq sélections africaines étaient au rendez-vous : Tunisie, Nigeria, Sénégal, Afrique du Sud et Cameroun. Le Sénégal crée la surprise face au champion du monde francais (1-0), et fait match nul avec l'Uruguay (3-3) et le Danemark (1-1) et se qualifie au second tour qui l'a vu éliminer la Suède (2-1) et passer en quarts de finale où l'aventure des Lions s'arrête en faveur de la Turquie (1-0 ap).
Excepté le Sénégal, la Tunisie (2 défaites et 1 match nul), l'Afrique du Sud (1 victoire, 1 nul et 1 défaite), le Cameroun (1 victoire, 1 nul et 1 défaite) et le Nigeria (1 nul et 2 défaites) sont éliminés.
Au Mondial 2006 en Allemagne, le Ghana fait sa première apparition aux côtés de la Tunisie, de l'Angola, du Togo et de la Côte d'Ivoire et enregistre la meilleure participation africaine à ce Mondial en se qualifiant, contrairement aux autres représentants africains, au second tour où il est battu par le Brésil (0-3).
En 2011, l'Afrique a bénéficié de six places au Mondial organisé pour la première fois sur le continent africain, en comptant le pays organisateur, l'Afrique du Sud. Ces pays sont l'Algérie, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Nigeria et le Cameroun. Le bilan est peu satisfaisant après l'élimination de l'Afrique du Sud (1 vitoire, 1 nul, 1 défaite), de l'Algérie (2 défaites, 1 nul), de la Côte d'Ivoire (1 nul, 1 victoire, 1 défaite), du Cameroun (3 défaites) et du Nigeria (1 nul et 2 défaites). Seul le Ghana a sauvé la face (1 victoire, un nul et 1 défaite), en parvenant à se qualifier aux quarts de finale avant d'être éliminé par l'Uruguay aux tirs au but.
Lors du tournoi brésilien en 2014, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Nigeria, le Ghana et l'Algérie étaient les cinq représentants du continent. Le onze algérien s'est qualifié pour le deuxième tour, mais il a été éliminé par l'Allemagne (1-2 ap), le Nigeria a également assuré son passage au second tour où il fut éliminé par la France (0-2). De leur côté, le Cameroun, la Côte d'Ivoire et le Ghana se sont contentés d'un premier tour avant de quitter la compétition.
Au Mondial russe, les cinq représentants africains se retrouvent face à de nouveaux défis avec l'objectif d'aller plus loin dans la compétition et de réaliser un meilleur parcours que les précédents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.