Aujourd'hui, le 37ème anniversaire du massacre de Sabra et Chatila    Présidentielle, résultats préliminaires à Sfax 2    La pharmacie centrale importe des médicaments similaires à ceux fabriqués en Tunisie    Tunisie- Résultats préliminaires de l'élection présidentielle dans la circonscription de la Manouba    Un fils de Mehdi Barsaoui désigné parmi les 20 films de la rentrée par Hollywood Reporter    Présidentielle, Résultats préliminaires à Monastir    Arabie Saoudite attaquée, les prix du pétrole grimpent    Résultats préliminaires à Mahdia, Kais Saied en tête dans 5 délégations    A Sousse un huissier notaire pour consigner l'ouverture des urnes    Coupe du monde des clubs 2019 : l'Espérance de Tunis connait son adversaire    ISIE, Résultats partiels portant sur 48% des votes    GAFI en visite en Tunisie les 16 et 17 septembre    Déroulement du deuxième tour de la Présidentielle entre Kais Saïed et Nabil Karoui !    Tunisie- L'ISIE dévoile la date du deuxième tour de la présidentielle anticipée    Tunisie -Présidentielle 2019: Kais Saïed et Nabil Karoui occupent les 1re et 2e places après le comptage de 27% es PV    BOLBOL Un film de Khedija Lemkecher Avec : Fatma Ben Saidane – Fethi Akkari Chedly Arfaoui    Club Africain : un nouveau match amical programmé    L'ISIE confirme pour l'instant la victoire de Kais Saïed et Nabil Karoui au premier tour des présidentielles    La Ligue des Champions de l'UEFA revient ce mardi    13e championnat d'Afrique juniors de Natation : Khalil Ben Ajmia offre l'or à la Tunisie    En vidéo : MBC Cinq, la nouvelle chaîne dédiée aux pays du Maghreb    Jeune Afrique consacre deux articles à Kais Saïed    La Rentrée des classes se fera le mardi 17 Septembre – Rappel des fêtes et vacances scolaires pour la saison 2019 – 2020    Elections en Tunisie – La démocratie dans toute sa splendeur    Résultats préliminaires des élections présidentielles anticipées    CHAN-2020 – Tunisie : 25 joueurs se prépapent pour le match face à la Libye    Programme TV du dimanche 15 septembre    Les jeunes handballeuses tunisiennes remportent le Championnat d'Afrique des Nations à Niamey et se qualifient pour le Mondial de Roumanie    Programme TV du samedi 14 septembre    Samsung Electronics célèbre ses 50 ans à l'IFA 2019    Projet tuniso-allemand : Nouvelle académie de gestion automobile à Sousse    La Cinémathèque Tunisienne rend hommage à Youssef Ben Youssef du 17 au 20 septembre (Programme)    A TOUS LES FANS DE BEAUTE : FOREO ARRIVE EN TUNISIE    En photos : CEED Tunisie honore ses jeunes entrepreneurs diplômés    Un quart des migrants arrivant en Italie sera accueilli en Allemagne    SIAMAP 2019: 14ème salon de l'agriculture, du machinisme agricole et de la pêche du 24 au 29 septembre    SAVE THE DATE – "Rêvons la Medina"    Festival National du Théâtre Tunisien: Première édition hommage à l'homme de théâtre Moncef Soussi    Présidentielle 2019 : Démarrage des votes pour les Tunisiens à l'étranger    Partenariat stratégique entre MERZ Pharmaceuticals et le Groupe VERTU    Le siège de la RNTA violé par des gangs du marché parallèle munis de bâtons et d'armes blanches selon leur syndicat de base    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    EMEL MATHLOUTHI PUBLIE UNE NOUVELLE CHANSON + UNE NOUVELLE VIDEO    4 prix pour la Tunisie à la Mostra de Venise    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les scénarios possibles
Crise de l'enseignement secondaire
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 12 - 2018

Comment évoluera la situation dans le secteur de l'enseignement secondaire et quels seraient les scénarios possibles pour surmonter le boycott de la Fges? Devant cette impasse, les parents redoutent de plus en plus la menace d'une année blanche.
Les parents, essentiellement, commencent à perdre patience face à l'évolution de la crise entre le ministère de l'Education et la Fédération générale de l'enseignement secondaire (Fges). Ils y voient, déjà, une impasse. Ils se demandent comment les deux parties vont faire pour trouver une issue (si issue il y a).
Bien sûr, il est évident que chacun campe sur ses positions et il semble qu'aucun compromis ne soit possible. Propositions et contrepropositions sont sur la table mais aucune rencontre n'a pu, pour l'heure, désamorcer la crise.
Les divergences sont tellement profondes qu'il est devenu presque impossible de rapprocher les points de vue. A cela s'ajoute la «bataille» des déclarations médiatiques de part et d'autre. L'un accusant l'autre d'être derrière le blocage. Ni la médiation timide de l'Arp à travers la Commission de l'éducation ni la prise de position du BE de la Centrale syndicale opposée à l'action de la Fges n'ont pu avoir raison de l'intransigeance des deux parties.
Pendant ce temps, les espoirs qu'une solution soit trouvée dans l'immédiat pour ce premier trimestre s'évaporent. Ni le ministère ni la Fges ne veulent dévoiler leur botte secrète quant à la suite à donner aux événements.
De nombreux scénarios se profilent à l'horizon. Comme plusieurs élèves n'ont pas pu passer les devoirs de synthèse, l'administration pourrait prendre en considération, uniquement, les notes disponibles. Autrement dit, si un élève n'a que les notes des devoirs de contrôle ce sont celles-ci qui seraient prises en compte dans le calcul de la moyenne trimestrielle. Dans le cas où l'élève aurait obtenu les notes de contrôle et de synthèse, le calcul de la moyenne se ferait normalement. De toute évidence, ce «passage en force» de l'administration ne va pas plaire à la Fges qui tentera par tous les moyens de le faire avorter. Or, la question qui se pose ici est la suivante : les chefs d'établissements adhéreront-ils, tous, au processus ? On sait que certains de ces responsables ont pris fait et cause pour la Fges et ses consignes de respecter le boycott. D'ailleurs, selon le syndicat du secondaire, un grand nombre de directeurs et de censeurs auraient signé des pétitions réaffirmant leur soutien à leur base syndicale. D'autres, aussi, auraient menacé de présenter des «démissions collectives». C'est ce qui rend la tenue des conseils de classe improbable vu l'attitude des enseignants boycotteurs. Toujours est-il que le ministère pourrait passer outre cette étape et envisager d'envoyer les bulletins avec les différents résultats obtenus par les élèves.
Ce qui inquiète davantage, c'est le reste de l'année scolaire. Comment le ministère de l'Education va-t-il se comporter si le syndicat prône, de nouveau, le boycott des deux prochains trimestres ? Cette hypothèse est, sérieusement, envisagée dans le cadre de ce que la Fges qualifie d'escalade. Les troupes de ce syndicat sont très mobilisées pour aller dans cette voie. C'est ce qui nous amène à évoquer le spectre d'une année blanche. Et, justement, personne n'exclut cette triste éventualité. Il est vrai que le ministère n'a pas cessé de rassurer les parents quant à un déroulement normal de l'année scolaire. Toutefois, les parents restent sur le qui-vive d'autant qu'ils voient que l'autre structure syndicale du primaire affûte ses armes pour entrer en scène et exiger des «droits» tout en se positionnant aux côtés de la Fges. Quand on voit, aussi, ce qui se passe dans l'enseignement supérieur, on comprend mieux que c'est le secteur de l'enseignement qui est visé. Située, en outre, dans un contexte plus global, à savoir les différents mouvements de grève et de protestation, la crise actuelle du secondaire ne peut que se compliquer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.