Atterrissage d'urgence d'un avion koweïtien ayant heurté un bloc de neige dans l'air    Tunisie: Pas encore de répercussion de la baisse des prix au niveau des détails, selon Slim Saadallah    Afghanistan- Le groupe terroriste Daech revendique une attaque meurtrière contre le ministère de la Communication    Tunisie-Découverte d'un corps décapité près du mont Orbata    Tunisie- Suspension de la grève des fournisseurs de bouteilles de gaz    Tunisie: Saisie de 7,5 kg de résine de cannabis à Kasserine    Météo: Prévisions pour lundi 22 avril 2019    Tunisie – Basma Khalfaoui : « Je vais me présenter aux prochaines élections » !    Ligue 1: Programme de la 21è journée    Tunisie – AUDIO : Abir Moussi : Nous ne ferons aucune alliance et gouvernerons sans les « frères »    Ligue 1 : L'EST proche du titre après son succès à Monastir    Wahbi Khazri brille encore avec Saint-Etienne    Ligue 1-J20: Résultats de ce dimanche et classement    Abdelfattah al-Sissi remportera-t-il son référendum lui permettant de diriger l'Egypte jusqu'en 2030 ?    Libye : Une nuit de raids aériens et de terreur sur Tripoli    La Chambre syndicale nationale des distributeurs de bouteilles de gaz domestique observera une grève les 22, 23 et 24 Avril    Tunisie: Léger mouvement dans le corps des gouverneurs    Taux de fécondité : La Tunisie classée dernière en Afrique avec 2.147 enfants par femme    Programme des matchs de ce dimanche et retransmission TV    Europe: Le programme de ce dimanche 21 avril    Trois églises et trois hôtels de luxe ciblés par des attaques terroristes au Sri Lanka lors de la « messe de Pâques » : Bilan provisoire 156 morts et plus de 300 blessés    Arrestation à l'aéroport de Tunis-Carthage d'un citoyen malien pour escroquerie, faux et usage de faux    La Tunisie à l'ère de l'agriculture BIO : Des exportations en hausses dont les agriculteurs tunisiens pourraient en bénéficier davantage    BCE s'entretient avec une forte délégation du Congrès américain conduite par le Sénateur Lindsey Graham, président du Comité judiciaire    Arrivée à l'aéroport international d'Enfidha des premiers contingents de touristes britanniques venus des plus grandes villes du royaume    En photo…Outia de Ramla et Alaa Chebbi, que pensez-vous du look de Sonia Dahmani ?    L'Académie diplomatique tunisienne sera construite avec un DON de la République de Chine estimé à 72 millions de dinars    En vidéo : SODEXO TUNISIE désigné Meilleur service Client 2019    Les examens du troisième trimestre de la 6ème année de l'enseignement de base seront conformes aux standards des examens nationaux    Béji Caïd Essebsi – Rached Ghannouchi : Entre craintes et concertations !    En photos : Les plus beaux looks de la cérémonie de clôture de Gabès Film Festival    Programme des matchs du weekend et des rencontres à transmettre directement à la télé    Sami Fehri dévoile le salaire de Faycel Lahdhiri    Météo du Weekend, orages et pluies isolés attendus dimanche    La Tunisie, l'Algérie et l'Egypte examinent la question libyenne à Tunis    La famille du berger égorgé à la montagne bloque la route entre Gabes et Gafsa    La Tunisie à Toulouse du 19 au 24 Avril : une 4ème édition des Journées culturelles et économiques !    Claudia Cardinale très entourée à Djerba – Elle jouera dans le film de Ridha Behi « L'île du pardon »    Les combats en Libye au cœur d'une rencontre entre Essebsi et Ghannouchi    Les enfants sur les Traces des Carthaginois à la découverte du Quartier Didon dimanche 21 avril    Film Avengers Engame dès le 25 avril 2019 au Cinéma en Tunisie (Trailer et Synopsis)    TOPNET et Be Wireless Solutions signent un accord de partenariat pour le développement de solutions IoT    Tunisie – Alerte Météo : Vents forts à très forts, sur les régions côtières et le sud, de vendredi à dimanche    Salon International du Livre de Sousse, 6ème édition du 19 au 28 Avril 2019    « Hors Lits Tunisie » se déroulera en 2019 à Mahdia, Sfax, Sidi Bouzid, Siliana et Tunis    Coupe du Monde de football 2022 au Qatar : les inquiétudes européennes !    Les entreprises des réseaux sociaux sanctionnées par l'Union Européenne    L'opération sécuritaire menée minutieusement au Kef confirme l'inexistence de terroristes dans la région ratissée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les professeurs remettront-ils les notes ?
Enseignement-Blocage administratif
Publié dans La Presse de Tunisie le 09 - 03 - 2018

Les élèves se sont mobilisés. Dans certains établissements (Jendouba, par exemple), ils ont boycotté les cours pour protester contre la non-remise des notes.
Enfin ! Le ministère de l'Education commence à bouger. Il a fixé un dernier délai pour la remise des notes par les professeurs à l'administration. Le lundi 12 mars sera le délai final pour rendre les bordereaux des notes ou les autres supports numériques. Le mercredi 14 débuteraient les conseils de classe à l'issue desquels les bulletins seraient envoyés aux parents le plus tôt possible. Mais la Fédération générale de l'enseignement secondaire (Fges) ne l'entend pas de cette oreille.
Entêtement
Ce syndicat s'en tient, toujours, à ses mots d'ordre : rassemblement devant le ministère le 22 mars, grève générale le 28 du même mois et boycott administratif sur les notes des élèves. Ceci sans parler d'autres menaces d'escalade « des méthodes de lutte ». le S.g adjoint de la Fges a écarté l'idée de la remise des notes à la date fixée par les autorités de tutelle. Car, selon lui, cette décision est du ressort de la Commission administrative sectorielle de l'enseignement secondaire. C'est elle qui a décrété cette mesure.
Pour certains syndicalistes, ce « passage en force » du ministère de l'Education (qui est justement dans son rôle) ne pourra se faire avant que les revendications des enseignants ne soient satisfaites. Ainsi, on voit que du côté des militants syndicalistes, la tendance est au durcissement des actions. Parallèlement, le S.g de l'Ugtt souffle le chaud et le froid. Il vient, en effet, d'affirmer qu'il n'y aurait pas d'année blanche. Toutefois, il serait bon de trouver une solution au plus vite aux demandes sociales des enseignants.
Ces positions semblent inconciliables. Elles montrent, néanmoins, qu'il existe des différends entre la Fges et la hiérarchie à propos de la démarche et des mesures excessives brandies toutes en même temps à l'encontre de la partie gouvernementale. Cette énième confrontation est fort préjudiciable au secteur de l'éducation puisqu'elle n'a pas manqué de susciter une vive réprobation des parents, des élèves et de la société civile. D'ailleurs, une association de protection des élèves a envisagé d'attaquer en justice la Fges. Des juristes vont plus loin en estimant que la rétention des notes est illégale car elle constitue une entrave contre les données personnelles.
Le poids de l'Ugtt
De leur côté, les élèves se sont mobilisés. Dans certains établissements (Jendouba, par exemple), ils ont boycotté les cours pour protester contre la non-remise des notes. C'est ainsi qu'une atmosphère lourde règne dans les différentes institutions scolaires entre les professeurs et leurs élèves, d'un côté, et entre les professeurs et les parents, de l'autre.
La cause est simple : tout tourne autour des notes et des moyennes. Aujourd'hui, la tension est à son comble. Il devient urgent de trouver l'issue favorable. Le S.g de l'Ugtt a beau rassurer tout le monde. Mais les parties concernées veulent des actes concrets. Il n'est plus possible de continuer sur la même lancée. La Fges ne peut plus poursuivre dans cette voie en jouant sur les nerfs des élèves et des parents.
Même les enseignants sont dans la gêne la plus totale. Ils ne peuvent plus gérer une situation qui les dépasse et qui a fini par avoir raison de leur patience face à une pression constante des parents et des élèves. A cela est venue s'ajouter la note du ministère de l'Education qui exige d'eux de rendre les notes, au plus tard, lundi prochain pour permettre la tenue des conseils de classe dès le mercredi suivant.
Les menaces qui planent au-dessus de la tête de près d'un million d'élèves n'ont pas leur raison d'être. Le bon sens veut que les parties impliquées dans cette action prennent conscience de la gravité de la situation et trouvent la solution qui s'impose sans trop tarder. Les protestations des syndicats même si elles sont «légitimes» doivent avoir des limites. Chacun doit connaître les lignes rouges qu'il ne faut pas franchir.
La réunion du 11 mars du Bureau exécutif de la Centrale syndicale aurait à débattre, entre autres, de cette impasse dans le secteur de l'enseignement. Le S.g de l'Ugtt pourra-t-il imposer son point de vue et pousser le S.g de la Fges à assouplir sa position ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.