Situation de la Tunisie : Résolution du Parlement Européen    La nouvelle ministre de l'Equipement et de l'Habitat veut des logements abordables    UEFA C1 : Le BARÇA grâce à Piqué, Salzbourg domine Wolfsburg    Rached Ghannouchi appelle Kaïs Saïed à annuler le décret 117    Don d'une journée de travail au profit de l'Etat: La proposition de Taoufik Rajhi    L'équipe tunisienne de l'IHEC Carthage finaliste d'Enactus World Cup    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    CAB : Abdessalem Saidani démissionne de son poste    Tunis- Deux journées portes ouvertes pour le dépistage du cancer du sein    La Douane: Saisie de marchandises d'une valeur de 24 millions de dinars au mois de septembre    Amen Allah Messadi: La situation épidémique en Tunisie s'est améliorée    Refus de libération de Ameur Ayed    La scène artistique tunisienne perdre le scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom    Jerandi participe à une conférence internationale sur la Libye    L'hiver sera très chaud, y compris pour l'UGTT !    Espérance de Tunis: Khalil Chammam forfait 3 semaines    Sidi Bouzid : Coup d'envoi de la cueillette des olives    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    New Body Line : Un chiffre d'affaires en augmentation de 31,37% (30 09 2021)    FMI: Des entretiens sont prévus dans les prochains jours avec des membres du nouveau gouvernement tunisien    Vers une coopération entre le ministère de la Jeunesse et la Fédération du sport pour tous    La nomination du président de la Cour de cassation est du ressort du chef de l'Etat (Y. Bouzakher)    Zammour Trekking de retour pour une 4e édition du 4 au 8 novembre 2021 à Médenine    JCC- Des détenus produisent leur propre film court métrage    Sopra Banking Summit : 1er festival au service du monde financier de demain    FC Cologne: Elyes Skhiri absent des terrains entre 3 et 4 semaines    Naoufel Amira : La CNAM est un danger pour le système sanitaire !    Abdel Wahab Hani dénonce le communiqué du Ministère des Affaires Sociales quant à la situation de la députée Hajer Bouhlel    Ligue 1 : programme de la deuxième journée    BT : Légère hausse du PNB    Tunisie – Météo: Des pluies attendues et légère hausse des températures    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    Coupe arabe de la FIFA : l'arbitrage tunisien absent    Kairouan: Le ministre du Tourisme appelle à renforcer davantage le tourisme religieux et spirituel    La légende de Carthage en superstar à la Fashion Fair de Stockholm    Tunisie – Allemagne : Niels Annen reçu par Othman Jerandi    Ministère des Affaires sociales : Kaïs Saïed a ordonné la prise en charge de Hajer Bouhlel    La région de Raqqada à Kairouan peut constituer un site touristique important (ministre)    Tunisie – Des Etats arabes dont la Tunisie vont signer les accords d'Abraham avec Israël    Monde- Daily brief du 19 octobre 2021: Etats-Unis: Une femme victime d'un viol dans un train, aucun passager n'intervient    Cycle de films Villes Tunisiennes et découvertes du 19 au 28 octobre 2021 par la Cinémathèque Tunisienne    La Cour des comptes épluche les aides exceptionnelles du ministère des Affaires sociales    PSG vs RB Leipzig : Où regarder le match de la champion's league du 19 octobre 2021?    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Espérance se rachète… timidement
Coupe du monde des clubs
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 12 - 2018

Nadi Al-Aïn vient de réconforter le cœur de tous les Arabes en accédant à la finale de la Coupe du monde des clubs. Et l'Espérance vient quand même de limiter les dégâts en remportant une cinquième place, toujours bonne à prendre.
En tant que Tunisiens et Arabes, la Coupe du monde des clubs ne doit pas nous intéresser uniquement par la participation de l'Espérance Sportive de Tunis. Nadi Al-Aïn, le deuxième club, représentant le football arabe dans cette joute, mérite qu'on parle de lui tout autant que l'Espérance, voire beaucoup plus, dans la mesure où il nous a, à la fois, épatés et amplement honorés en atteignant, de la plus belle des manières, la finale de ce Mondial des clubs.
En effet, contre toute attente, le club émirati a déjà écrit en lettres d'or son nom dans les annales de la Coupe du monde des clubs en devenant le deuxième club arabe à atteindre la finale après le Raja Casablanca en 2013.
Au fait, ce ne fut pas une surprise si Al-Aïn a réussi à balayer de son chemin l'immense ambassadeur d'Amérique latine : le club argentin de River Plate qui vient juste de remporter la «Copa Libertadores» aux dépens de son frère ennemi, l'autre géant argentin Boca Juniors, au terme d'un duel musclé et historique joué au stade Santiago Bernabeu à Madrid.
C'est que Nadi Al-Aïn a eu le mérite d'étriller l'Espérance (3-0) après avoir furieusement renversé la table devant les Néo-Zélandais de Team Wellington aux tirs au but dans leur premier match au cours duquel ils avaient été distancés de trois buts à la mi-temps.
Tout le monde s'attendait à ce que les «Aïnaouis» allaient finalement s'effondrer devant les Argentins qui étaient rompus aux matches de très haut niveau. Leur accession en finale relevait du miracle pour certains. Détrompons-nous car ceux qui ont vu les deux matches disputés par Al-Aïn face à Team Wellington et à l'Espérance ont certainement constaté que l'équipe émiratie avait tout d'un grand challenger qui impose fortement le respect.
Al-Aïn : quelle application !
Après le match d'avant-hier contre River Plate, Al-Aïn a confirmé ses ambitions en jouant d'égal à égal face à l'ogre argentin qu'on croyait assuré d'atteindre la finale.
Mais le Goliath argentin s'est heurté à un David émirati qui lui a damé le pion aux tirs au but (5-4) après un match pleinement disputé (2-2) qui n'a pu divulguer le nom du finaliste au terme des cent vingt minutes de jeu chargées de suspense à couper le souffle.
Après avoir éliminé le champion d'Afrique et celui d'Amérique latine, Al-Aïn se trouve à un pas, remporter la Coupe du monde. Oui la Coupe du monde, pourquoi pas?
Quand une équipe possède un entraîneur de la trempe du Croate Zoran Mamic et des joueurs de la carrure du Japonais Tsukasa Shiotani, du Brésilien Caio Lucas, du Suédois Marcus Berg, de l'Egyptien Husseïn Shahat, et surtout du grand gardien émirati Khaled Eissa, ainsi que d'autres valeureux joueurs émiratis, elle sera sûrement un casse-dents pour l'autre finaliste de la joute, même s'il s'agit du Real Madrid.
Nadi Al-Aïn n'est pas un ensemble constitué d'individualités sans cohésion. Loin de là. D'ailleurs, ce qui fait la force de frappe de cette équipe qui fait déjà la fierté de tous les Arabes, c'est sa formidable application tactique et sa technique collective qui égale, sans l'ombre d'un doute, celle des grands clubs qui ne jouent que pour la consécration finale.
En plus de tout cela, la force de caractère et la confiance en soi que toute l'équipe émiratie possède laissent pantois. Ce qu'a fait Al-Aïn jusque-là est devenu un exemple à suivre pour tous les clubs arabes.
L'Espérance se rachète timidement
Quant à l'Espérance qui n'a plus à rougir désormais de sa défaite contre le grand Nadi Al-Aïn, nettement supérieur à elle à tous les niveaux, elle s'est rachetée, quoique timidement, en arrachant la cinquième place devant les Mexicains de De Portivo Guadalajara. Ce fut à l'issue d'un match médiocre terminé sur un score de parité (1-1) au bout duquel la chance a finalement souri aux «Sang et Or» grâce aux penalties (6-5). Ce fut sans grand mérite, puisque l'adversaire occupe la onzième place au championnat de son pays et que ses derniers résultats sont en gros décevants localement.
Quand même, cette cinquième place équivaut à un joli pactole de quatre millions et demi de dinars (1,5 million de dollars). On ne crache pas dessus ! Et ainsi les «Sang et Or» auront sauvé la face. Ils auront tout de même à procéder à une sérieuse évaluation de cette participation en vue de redorer, à l'avenir, le blason du football tunisien et africain. Celui des pays arabes étant magistralement honoré par Nadi Al-Aïn qui mérite un grand bravo !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.