Hausse des tarifs de l'eau potable pour l'usage domestique et touristique    Coronavirus | Sfax : Nouveau cas de contamination chez un patient dialysé    DERNIERE MINUTE – Coronavirus – Royaume-Uni : 828 décès les dernières 24 heures    L'avion militaire qui doit ramener des équipements médicaux est arrivé ce matin à l'aéroport de Hong Kong    El Mekki : l'objectif de l'application de la quarantaine sanitaire globale, est l'ancrage de la distanciation sociale qui reste le seul moyen pour cerner la pandémie    Tunisie: Infection de 55 cadres médicaux et paramédicaux au coronavirus, selon le ministère de la Santé    Restez chez-vous…Al Wataniya vous fournira l'information sûre et fiable ce mercredi à partir de 18h00    Le Qatar réfute les allégations de corruption autour de la Coupe du monde    Tunisie: Deux timbres postaux à l'effigie de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi    Covid-19 – STAFIM Peugeot et Groupe Khechine : Don de 13 véhicules « 10 Pick Up et 3 Ambulances »    Coronavirus: Aucun nouveau cas à Sidi Bouzid    CA Bizertin : les joueurs impayés depuis 6 mois    Club Africain : malgré le coronavirus, la FIFA menace encore    La famille de La Presse en deuil : M'Hamed Jaïbi, n'est plus    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 08 Avril à 11H00 :    Le sommet de Tunis de la Francophonie sera-t-il repoussé à 2021 ?    Siliana: Violation du couvre-feu avec la complicité d'un sécuritaire    La FIFA dévoile ses recommandations et directives par rapport aux contrats des joueurs    Tottenham avertit Mourinho et plusieurs joueurs vus s'entraîner ensemble    Tunisie-Lutte contre le Corona: La BNA lance une campagne pour le soutien du fonds 1818    Elyès Fakhfakh désigne comme "Porte-parole du Gouvernement" la ministre de la Femme Asma Shiri    Huawei soutient les étudiants tunisiens dans l'enseignement à distance    COVID-19: le fondateur de Twitter donne 1 milliard de dollars    Météo : ciel voilé et températures stationnaires    Covid-19 | Trump menace de suspendre la contribution américaine à l'OMS    «La CAN est toujours fixée à janvier et février 2021»    Nagguez de retour à l'Etoile?    Allagui va rompre son contrat avec Mouscron    Repartir du bon pied    L'ONU s'abstient d'incriminer directement la Russie    Impitoyable « guerre mondiale » des masques    Le métier de Président ….    L'INS déplore l'impact du confinement sur son activité    Baisse timide sous fond de contraintes budgétaires et guerre sanitaire    Tunisie Telecom leader des connexions mobiles en Tunisie    Le Calife de Carthage met la main à la pâte !    Artistes et intellectuels, comment vivent-ils le confinement ?    La poésie, l'amour et les femmes    Hommage à l'un des plus grands écrivains africains    Démantèlement d'un groupuscule terroriste à Kasserine    OMS: L'Afrique ne sera pas un terrain d'essai pour les vaccins contre le COVID-19    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    L'ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye    Elizabeth II aux britanniques: “C'est un temps de disruption dans la vie de notre pays”    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les jeunes médecins dénoncent l'état catastrophique des hôpitaux
Publié dans La Presse de Tunisie le 12 - 03 - 2019

Un groupe de jeunes médecins a lancé hier une campagne sur les réseaux sociaux pour dénoncer l'état «catastrophique» des hôpitaux publics, via le hashtag, #Balancetonhopital, à la suite du décès de 12 nourrissons au service de réanimation de l'hôpital Rabta à Tunis.
Cette campagne a pour objectif de dévoiler les carences dans les hôpitaux publics en Tunisie à travers des images réelles et des posts que les médecins et le staff médical s'attelleront à publier sur les réseaux sociaux.
Ces jeunes médecins ont publié des posts mettant à nu la situation déplorable de l'infrastructure des hôpitaux publics, le manque flagrant d'hygiène et d'équipements et le faible budget alloué aux hôpitaux dans les régions.
La campagne a montré dans son premier jour de lancement, des exemples édifiants. Tel le cas de l'explosion des canaux d'égout dans une salle d'opération, accompagnée d'une coupure de courant, obligeant les médecins à recourir à la respiration artificielle rudimentaire pour finir l'opération.
A cet effet, le vice-président de l'association tunisienne des jeunes médecins a publié sur son compte facebook que «le transfert d'un patient d'un département à un autre dans un hôpital universitaire oblige de passer par un amas d'ordures. Sans parler du fait que le patient doit effectuer la tâche du transfert lui même étant donné le manque de personnel, résultat du gel des recrutements dans le secteur sanitaire».
« La situation à l'hôpital Ibn Al Jazzar à Kairouan est encore pire», selon lui : «Lors du transfert des nouveau-nés du service de maternité au service de néonatalogie, le médecin se trouve dans l'obligation de porter les nouveau-nés dans ses bras et de traverser un terrain de fortune où les chiens errants font la loi».
Le directeur de l'hôpital Ibn Jazzar à Kairouan a indiqué dans un post relayant la teneur d'une réunion avec les médecins de l'hôpital: «Nous ne disposons pas de budget, le ministère ne peut, ou alors, ne veut pas fournir une rallonge budgétaire, nous devons donc choisir entre se procurer quelques médicaments, ou bien des produits de consommation de tous les jours ou remplacer le personnel mis à la retraite».
Il a indiqué à cet effet que «les médecins, les infirmiers et les techniciens n'ont pas encore touché leurs primes pour les permanences qu'ils ont assurées des mois durant», a-t-il dit, et d'ajouter que «les factures d'eau et d'électricité restent également impayées durant plusieurs mois. «La date ultime est pour le mois prochain et en cas de non-payement, l'électricité et l'eau seront coupées dans tout l'hôpital», a-t-il relevé.
Un jeune médecin a souligné à cet égard que le générateur électrique de l'hôpital universitaire Farhat-Hachad à Sfax est tombé en panne, provoquant une coupure d'électricité au département de maternité où des nouveau-nés étaient en réanimation et au même moment où se tenaient des interventions chirurgicales».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.