Tunisie – Alerte météo en rapport avec des vents forts    Un numéro vert pour aider les candidats au bac    «USMO-ESR», choc des demi-finales de la Coupe    Retour de l'aigle sur les nouveaux maillots de l'Equipe nationale    Demain face à l'Etoile, pour terminer le stage    Projets de partenariat entre la DRV allemande et la FTAV    20 Saoudiens jugés par contumace en Turquie    Crédulité et perversion : Au nom du sacré....    Les enfants font leur festival    Entre K-pop et buchaechum, tout un éventail...    Tunisie : Le ministère de l'agriculture met en garde contre la consommation des palourdes vivantes    Les pertes de la CPG ont atteint 480 MD en 2019    Etoile du Sahel : La situation financière est très difficile, selon Ridha Charfeddine    Covid19 : Le secteur du cuir et chaussure a perdu plus de 200 entreprises    Chute des recettes touristiques de 47%, à fin juin 2020    CONDOLEANCES    DECES : Mounira ZID    Retour sur la paralysie vécue par le gouvernorat de Tataouine : Qu'est-ce qui a fait « pschitt » dans ce dossier ?    Tunisie: L'INLUCC a remis 122 dossiers relatifs à la corruption à la justice    JTC 2020: Candidatures ouvertes pour participer à la 22e édition    "Bassamet" : un programme d'appui à la diversité culturelle et artistique en 5 phases    Tunisie : Le casse-tête juridique du contrôle du financement des partis politiques    Lotfi Zitoune annonce la transformation de la Caisse des collectivités locales en une institution financière    Economie bleue : Pour une croissance durable et inclusive    Le marché boursier termine la semaine en dents de scie    Hausse de la criminalité en Tunisie : Il faut durcir la loi    Foot-Europe: le programme du jour    Athlétisme | En prévision des compétitions internationales : Mahfoudhi, Chehata et Mejri en stage    Le CSHL à pied d'œuvre à Aïn Draham : La mise au «Vert»    Comprendre les attaques informatiques !    Le rafistolage a ses limites    Transferts des joueurs tunisiens | Montants TUS : Un sujet tabou !    Seules 33 des 74 des promesses contenues dans l'accord d'El Kamour ont été respectées    Nouvelle classification par la Banque Mondiale des pays en fonction de leur revenu : 2020-2021    Incendie maîtrisé à Djebel Nahli    Tunisie – L'ARP refuse de classer les frères musulmans comme organisation terroriste    Mekki : Bienvenue aux Algériens dès aujourd'hui    Un obus de guerre déterré à Bizerte    La Turquie commence le procès des 20 Saoudiens pour le meurtre de Khashoggi    Visas pour Cinéma : l'exploitation non commerciale à 7 films    Abdelaziz Kacem - 3 juillet 2013 : Le jour où tout a basculé    Un nouveau Premier ministre Français sera nommé dans 3 heures    Jean Castex nommé Premier ministre français    Russie, réforme de la Constitution : Vladimir Poutine peut rester au pouvoir jusqu'en 2036    Lecture dans l'oeuvre romanesque de John Steinbeck à la Maison du Roman    Le producteur Tunisien Tarak Ben Ammar nouveau membre du comité exécutif de l'Academy des Oscars    Le bureau des Nations Unies s'engage à poursuivre son appui à la Tunisie dans sa lutte contre le coronavirus    385 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divisions interminables
Préparatifs du congrès électif de Nida Tounès
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 03 - 2019

Il semble que rien ne va plus au sein de Nida Tounès : Ridha Charfeddine et les membres de la commission préparatoire du congrès électif de Nida Tounès rendent le tablier et annoncent qu'ils «passent les rênes de l'organisation à la direction du parti», le groupe "Lam Echaml" déclare «nulle et non avenue la décision de l'instance politique (c'est-à-dire Hafedh Caïd Essebsi et ses lieutenants) de fixer la date, le lieu et le calendrier du congrès et, enfin, les fondateurs du parti réaffirment que le congrès est voué à l'échec tant que Hafedh Caïd Essebsi n'est pas écarté définitivement du parti. Mais comment les choses ont-elles évolué, ces derniers jours, au point que la commission nationale préparatoire du congrès qui soulignait, le 25 février dernier, «sa détermination à poursuivre sa mission nationale malgré les difficultés», s'est trouvée dans l'obligation d'abandonner sa mission, dans une déclaration de presse portant la signature de son président, le député Ridha Charfeddine ?
Et ce dernier d'aller encore plus loin en annonçant sa démission personnelle du parti et de son poste de député au Parlement au nom de Nida Tounès. La commission justifie la décision de ses membres de quitter la barque par ce qu'ils appellent «les grands obstacles rencontrés dans le processus de préparation du congrès» et le «non-respect de la feuille de route convenue au préalable».
En fait, qu'appelle-t-on grands obstacles qui ont fini par faire de «la commission préparatoire une simple commission technique» ?
Pour Foued Bouslama, l'un des fondateurs de Nida Tounès ayant occupé le poste de président de la commission d'information et de communication pendant plus de trois ans, «les choses sont claires : Hafedh Caïd Essebsi et ses fidèles lieutenants — Sofiène Toubal, Ons Hattab et Raouf Khammassi — veulent que le congrès du parti se déroule sur la base de leurs propres désirs et caprices et que la commission préparatoire présidée par Ridha Charfeddine applique à la lettre leurs directives ou, pour être plus clair, leurs ordres».
Il ajoute : «Hafedh et ses amis exigent que les congressistes soient porteurs de cartes d'adhérent au titre des années 2018 et 2019 et exercent les pressions les plus inimaginables sur les coordinations régionales en vue de l'octroi des cartes d'adhérent».
Foued Bouslama considère que tant que Hafedh Caïd Essebsi se comporte comme étant le responsable n°01 du parti et considère que la commission préparatoire du congrès n'a qu'à appliquer ses ordres, «le congrès est voué à l'échec et les membres du groupe "Lam Echaml" ne seront pas réintégrés au sein du parti et n'auront pas droit à la participation au congrès, que sa date soit maintenue au 6 avril prochain ou reportée à une date ultérieure».
«Lam Echaml» et les promesses non tenues jusqu'ici
Quant aux membres fondateurs de Nida Tounès fédérés dans le groupe "Lam Echaml" qui ont, paraît-il, reçu des promesses de la part du président Caïd Essebsi et de Ridha Charfeddine (avant qu'il ne rende le tablier) «de pouvoir participer au congrès en tant que congressistes de par leur statut de membres-fondateurs du parti», ils ont découvert que la commission préparatoire a été vidée de ses prérogatives et que la feuille de route à laquelle la commission politique (présidée par Hafedh Caïd Essebsi) a donné son aval n'a pas été appliquée. Et c'est la raison pour laquelle le groupe appelle la commission préparatoire «à renoncer à sa décision d'abandonner sa mission et l'invite à assurer l'organisation du congrès». Plus explicite encore, "Lam Echaml" qualifie Hafedh Caïd Essebsi et ses collaborateurs «d'une minorité incapable d'affronter des élections dans le cadre d'un congrès démocratique». Certaines sources au fait de ce qui se passe dans les coulisses de Nida Tounès révèlent que les membres du groupe "Lam Echaml" sont convaincus que la distribution des cartes d'adhérent, sous la coupe des coordinations régionales entièrement acquises à Hafedh Caïd Essebsi, ainsi que le fait de déposséder la commission préparatoire du congrès de ses prérogatives, sont autant d'indicateurs que le congrès va perpétuer la domination du chef de l'instance politique et de son clan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.