L'UGTT examinera ce dimanche les développements survenus sur la scène politique et électorale    Me Kamel Ben Messaoud invite tous les avocats à défendre les libertés et le droit à la suite de l'arrestation de Nabil Karoui    Tunisie – Nizar Ayed : Qui peut être derrière une affaire qui rend autant service à Nabil Karoui ?    Tunisie – Le parti « Au cœur de la Tunisie » accuse Chahed et lave de tout soupçon la justice et la police    Ligue 1 : formation rentrante de l'Espérance de Tunis contre l'US Tataouine    La Poste Tunisienne revient sur les perturbations survenues dans certains de ses bureaux de poste    Ligue 1 : formation probable du Club Africain contre le Stade Tunisien    Ligue 1 : Programme TV de la première journée    La Télévision tunisienne transmettra les matchs de la première journée de la Ligue 1 Pro    Arrestation de Nabil Karoui : L'Association des Magistrats Tunisiens réagit et appelle à clarifier la situation à l'opinion publique    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Tunisie: L'arrestation de Nabil Karoui s'est déroulée en toute légalité, selon le Parquet    Plusieurs arrestations à Kairouan    Extrémisme Violent, Ouverture de l'Appel à propositions pour le financement de projets de recherche    Par Chokri Azzouz : Empêchement provisoire ou abandon volontaire ? Propos sur le la délégation de ses pouvoirs par le Président du Gouvernement    En photos : Découvrez les trois nouvelles gammes Love Nature d'Oriflame    En photos: les jeunes de Ras Jebel honorent l'histoire de la ville    Ondes électromagnétiques : Le magazine 60 millions de consommateurs épingle trois fabricants de téléphones portables    Météo du Weekend : Des chutes de grêle par endroits, aujourd'hui    Huawei Y9 Prime 2019 : Une expérience unique de caméra selfie rétractable    En vidéo : Safi Saïd réagit à la polémique autour des candidats binationaux    Tunisie-Ligue 1 (1ere journée) : Un objectif commun pour tous    Volley-Mondial U19 : Première victoire pour la Tunisie aux dépens de la Biélorussie    Journées de la Céramique d'Art de Carthage: 1ère édition du 31 août au 08 septembre 2019    Journées de la coopération Tunisie- européenne de la Recherche et de l'Innovation, les 9 et 10 Septembre    OPPO Signe des accords sur des brevets avec Intel et Ericsson pour augmenter ses    Lancement d'appels à candidature à des programmes dédiés aux startups Tunisiennes    Programme TV du vendredi 23 août    LG et LUMI s'associent pour offrir une solution d'IoT plus complète pour chaque maison    Boga lance une campagne marquée par le renouvellement de son image    Nouvelle composition de l'ARP    Incendies catastrophiques en Amazonie    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    PANDA TOUR    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divisions interminables
Préparatifs du congrès électif de Nida Tounès
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 03 - 2019

Il semble que rien ne va plus au sein de Nida Tounès : Ridha Charfeddine et les membres de la commission préparatoire du congrès électif de Nida Tounès rendent le tablier et annoncent qu'ils «passent les rênes de l'organisation à la direction du parti», le groupe "Lam Echaml" déclare «nulle et non avenue la décision de l'instance politique (c'est-à-dire Hafedh Caïd Essebsi et ses lieutenants) de fixer la date, le lieu et le calendrier du congrès et, enfin, les fondateurs du parti réaffirment que le congrès est voué à l'échec tant que Hafedh Caïd Essebsi n'est pas écarté définitivement du parti. Mais comment les choses ont-elles évolué, ces derniers jours, au point que la commission nationale préparatoire du congrès qui soulignait, le 25 février dernier, «sa détermination à poursuivre sa mission nationale malgré les difficultés», s'est trouvée dans l'obligation d'abandonner sa mission, dans une déclaration de presse portant la signature de son président, le député Ridha Charfeddine ?
Et ce dernier d'aller encore plus loin en annonçant sa démission personnelle du parti et de son poste de député au Parlement au nom de Nida Tounès. La commission justifie la décision de ses membres de quitter la barque par ce qu'ils appellent «les grands obstacles rencontrés dans le processus de préparation du congrès» et le «non-respect de la feuille de route convenue au préalable».
En fait, qu'appelle-t-on grands obstacles qui ont fini par faire de «la commission préparatoire une simple commission technique» ?
Pour Foued Bouslama, l'un des fondateurs de Nida Tounès ayant occupé le poste de président de la commission d'information et de communication pendant plus de trois ans, «les choses sont claires : Hafedh Caïd Essebsi et ses fidèles lieutenants — Sofiène Toubal, Ons Hattab et Raouf Khammassi — veulent que le congrès du parti se déroule sur la base de leurs propres désirs et caprices et que la commission préparatoire présidée par Ridha Charfeddine applique à la lettre leurs directives ou, pour être plus clair, leurs ordres».
Il ajoute : «Hafedh et ses amis exigent que les congressistes soient porteurs de cartes d'adhérent au titre des années 2018 et 2019 et exercent les pressions les plus inimaginables sur les coordinations régionales en vue de l'octroi des cartes d'adhérent».
Foued Bouslama considère que tant que Hafedh Caïd Essebsi se comporte comme étant le responsable n°01 du parti et considère que la commission préparatoire du congrès n'a qu'à appliquer ses ordres, «le congrès est voué à l'échec et les membres du groupe "Lam Echaml" ne seront pas réintégrés au sein du parti et n'auront pas droit à la participation au congrès, que sa date soit maintenue au 6 avril prochain ou reportée à une date ultérieure».
«Lam Echaml» et les promesses non tenues jusqu'ici
Quant aux membres fondateurs de Nida Tounès fédérés dans le groupe "Lam Echaml" qui ont, paraît-il, reçu des promesses de la part du président Caïd Essebsi et de Ridha Charfeddine (avant qu'il ne rende le tablier) «de pouvoir participer au congrès en tant que congressistes de par leur statut de membres-fondateurs du parti», ils ont découvert que la commission préparatoire a été vidée de ses prérogatives et que la feuille de route à laquelle la commission politique (présidée par Hafedh Caïd Essebsi) a donné son aval n'a pas été appliquée. Et c'est la raison pour laquelle le groupe appelle la commission préparatoire «à renoncer à sa décision d'abandonner sa mission et l'invite à assurer l'organisation du congrès». Plus explicite encore, "Lam Echaml" qualifie Hafedh Caïd Essebsi et ses collaborateurs «d'une minorité incapable d'affronter des élections dans le cadre d'un congrès démocratique». Certaines sources au fait de ce qui se passe dans les coulisses de Nida Tounès révèlent que les membres du groupe "Lam Echaml" sont convaincus que la distribution des cartes d'adhérent, sous la coupe des coordinations régionales entièrement acquises à Hafedh Caïd Essebsi, ainsi que le fait de déposséder la commission préparatoire du congrès de ses prérogatives, sont autant d'indicateurs que le congrès va perpétuer la domination du chef de l'instance politique et de son clan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.