Tunisie-Daily brief du 27 janvier 2022: Coronavirus: Le couvre-feu prolongé de deux semaines    Tunisie : Le message écrit de Kais Saied au prince héritier d'Abu Dhabi    Composants Auto: La Tunisie projette créer 150 mille emplois    L'euro reculait face au dollar avant la Fed    Attaque du Capitole: Donald J. Trump entre le marteau et l'enclume    CAN : Programme des quarts de finale    Prix au marché municipal de Sidi Bouzid [Vidéo]    Ce qu'a dit l'ambassadeur de France à Noureddine Taboubi    Tarek Ftiti ne participera pas à la séance plénière à distance    Le mal n'est pas dans les sondages d'opinion !    CS Sfaxien : Désignation d'un comité de gestion présidé par Moncef Sallami    Tunisie : Présence de renforts sécuritaires au siège du Parlement    Radhi Meddeb : la marge dont nous disposions pour refuser certaines des conditions du FMI n'existe plus !    Bourse de Tunis : La BIAT passe le cap du milliard de dinars de PNB    High Tech et Innovation    Coronavirus: 25 décès et 9800 nouvelles contaminations, Bilan du 25 janvier 2022    Tunisie : Un nouveau bilan    Nouvelles de Kairouan    Pass vaccinal — Manque de rigueur lors du contrôle d'accès dans les lieux et espaces publics: Une mesure inefficace ?    Chèvre aux pattes amputées sauvagement: Quelle atrocité !    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    Météo: Températures en légère hausse, ce jeudi    Par Ben Gamra : La Tunisie fait face actuellement à l'une des plus graves crises de liquidités et les réserves en devises chutent de plain-pied    CAN 2021 : Programme complet et définitif des 1/4 de finale    Ligue 1 Pro : un nouveau bureau directeur nommé dans ce grand club    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Indice de perception de la corruption : La Tunisie au 70ème rang mondial (rapport)    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    L'UGTT veut décréter le 26 janvier une journée nationale    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Promouvoir l'économie du savoir
Conférence sur le projet national de numérisation des fonds éditoriaux tunisiens
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 03 - 2011

A l'occasion d'une conférence de presse tenue hier au ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, M. Ezzedine Beschaouch, ministre de la Culture, et M. Saïd El Aïdi, ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, ont présenté un nouveau projet commun, le projet national de numérisation des fonds éditoriaux tunisiens, qui a bénéficié d'un premier accord de la part du Premier ministre et attend la décision du nouveau gouvernement. Intitulé «El-Raed» (le pionnier), entre autres parce que la Tunisie a été le premier pays arabe à avoir son Journal officiel en 1860, ce projet consiste donc en la numérisation des archives nationales. Il a, comme l'a indiqué M. Ezzedine Beschaouch, trois principaux objectifs. Le premier est immédiat. Il s'agit de l'emploi qui sera assuré en fonction de la situation sociale et en faveur des régions tunisiennes les moins avantagées dans le développement. Le deuxième n'est autre que le principal output du projet : «Numérisation, indexation et référencement sur le web et le mobile de 200.000 livres, manuscrits et revues de la Bibliothèque nationale tunisienne, soit environ 50 millions de pages constituant l'essentiel du patrimoine de cette bibliothèque». Quant au troisième, il marque, toujours selon le ministre de la Culture, la fin d'une époque sombre et révolue de l'histoire de la Tunisie et l'avancée vers les temps révolutionnaires. M. Saïd El Aïdi ajoute à son tour que c'est une solution pour les diplômés des filières peu employables comme la littérature arabe et la philosophie, en plus de servir la cause nationale en sauvegardant les archives puisqu'elles seront accessibles en Tunisie, dans toutes les régions, comme à l'étranger, précise-t-il.
Un coup de pouce pour l'emploi
Pour être plus concret, une équipe formée des deux ministères s'active sur le projet depuis trois semaines. Echelonné sur trois phases, El-Raed permettra de créer 3.000 emplois sur trois ans : 300 personnes les trois premiers mois, 1.200 personnes dans les régions après une année et le reste au bout de trois ans. Ces postes seront localisés dans les 10 gouvernorats les plus nécessiteux en matière d'emploi, en particulier Sidi Bouzid, Kasserine et Gafsa. Evidemment, les diplômés en archivage et documentation sont visés, selon des critères sociaux, comme susmentionné, en prenant en compte le nombre d'années de chômage et la situation familiale.
Ambitieux, «ce projet a pour mission de mettre en place le noyau de base d'une véritable industrie du contenu qui créera à moyen terme des dizaines de milliers d'emplois et de positionner la Tunisie comme leader dans des industries comme l'archivage électronique, la diffusion du contenu arabe, la traduction et l'intégration de ce contenu dans le web et le mobile».
Une ouverture sur les marchés internationaux
Autrement dit, dans ses trois phases, Al-Raed permettra aux employés de servir la cause de la l'archivage du patrimoine tunisien, avant de voler de leurs propres ailes en obtenant des marchés de sous-traitance à l'étranger, qui est la grande mode partout dans le monde selon M. Ezzedine Beschaouch. La première étape consiste en la mise en ligne des livres numériques et le développement d'applications Iphone, Android et web, tout en faisant la promotion du projet auprès de bailleurs de fonds et des grands éditeurs de contenu comme Google, Amazon et Microsoft. Dans la deuxième, il y aura la création d'un centre de numérisation automatisé en Tunisie et la numérisation de la principale partie des fonds de la BNT. La dernière étape débouchera sur l'intégration d'autres fonds d'institutions nationales à numériser, publiques et privées, et la sous-traitance internationale qui permettra aux diplômés recrutés de devenir chefs de leurs propres projets, avec la promesse d'être suivis jusqu'au bout.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.