REMERCIEMENT& FARK: Mohieddine MOUAKHAR    DECES: Mohamed Naceur MRAD    DECES    Express    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    Abdelmajid Chétali: Le talent, la passion, la gloire...    Pourquoi: Manque d'espaces sanitaires    Pollution marine et menace pour l'équilibre écologique: Va-t-on s'y attaquer réellement ?    L'apparition d'Ichraf Chebil critiquée sur la toile    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats de la 2e journée pour la Tunisie    CAB : Composition du comité provisoire de Jaziri    Ichraf Chébil Saied s'adresse aux femmes tunisiennes    L'incertitude politique et sociale mène à un nouvel abaissement de la notation de la Tunisie, par R&I    Abir Moussi: La nouvelle constitution est une menace pour les acquis de la femme    Première astronaute tunisienne et africaine : Telnet dévoile la liste des candidates    Bizerte – «Route du Jasmin»: «Marina Cap 3000» accueille 24 bateaux et yachts    Développement du tourisme de plaisance: Les grandes lignes de la feuille de route    Le service de la dette extérieure éponge la totalité des transferts de la diaspora    Mali : Un exploit sur le marché obligataire régional, toutes les dettes réglées    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Hatem M'rad: Les trois grands sens de la démocratie    WTA Cincinnati : Ons Jabeur exemptée, Serena défie Raducanu    L'UE assaillie par les migrants clandestins, +86% cette année    Semaine boursière : Le Tunindex enchaine les hausses    Un énorme soulagement à Sfax et Bizerte, dans la même journée    Royaume-Uni : Le probable successeur de Boris Johnson déjà plombé par un scandale    Foot-Europe: le programme du jour    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Le FTDES dénonce la poursuite de la marginalisation de la question relative au transport des ouvrières agricoles    Arrestation d'un trentenaire condamné à 11 ans de prison    Protéger les femmes    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    « Kurt Rosenwinkel » au festival international de Hammamet: La nuit du jazz    Hédi Ben Abbès, président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (Ccitj): De premiers projets seront signés    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    Par Jawhar Chatty : 13 août, la short list de Kais Saied    Salman Rushdie poignardé à New York    Un jeune tunisien meurt dans une prison italienne    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    Femmes et militaires : Ces tunisiennes qui nous honorent    Plusieurs terroristes touchés après des affrontements avec des militaires à Jebel Selloum    EST | Transferts d'été : Le remue-ménage se poursuit...    CAB : Report de l'assemblée élective…    Dialogues éphémères | Laisser faire la main de Dieu...    Programme TV du vendredi 12 août    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



25 ans à la barre et toujours fringant
Ferguson :
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 04 - 2011

Si la presse britannique spécule sur son futur et sur la possible arrivée de Mourinho, Alex Ferguson ne semble pas encore près de quitter MU. Après 25 ans de succès, il entame le sprint final avec le même enthousiasme qu'à ses débuts. Un sprint qui démarre, samedi, face à City en demi-finale de la Cup.
Alex Ferguson file sur ses 70 ans. Il les fêtera le 31 décembre prochain. Sans doute encore bien accroché au banc de Manchester United, comme depuis un quart de siècle. Non, l'heure de la retraite n'a pas encore sonné pour Sir Alex. Pourtant, outre-Manche, la question de son avenir agite des médias intrigués par le mystère que laisse planer le boss de MU. Ferguson refuse, pour le moment, d'être catégorique et livre, conférence de presse après conférence de presse, des confidences sur son futur qui reste flou.
Sa seule certitude : "C'est difficile pour moi de dire quand mon poste sera disponible. Ce sera ma santé qui décidera. Je continuerai jusqu'à ce que je ne sente plus l'énergie qui m'a accompagné jusqu'ici." L'âge ne serait donc pas un frein, pas pour lui, en tout cas. En revanche, si on le pousse vers la sortie, il ne cillera pas : "Si on me dit : Alex, tu es trop vieux, nous avons décidé de nous séparer de toi. Alors, pas de souci. Ferguson s'en irait sans regret : J'ai fait mon boulot ici au cours d'une carrière absolument magnifique." De quoi entretenir le doute.
Le manager de MU ne regrette rien de plus que l'inactivité. "Mon père travaillait dans les chantiers navals, il a pris sa retraite à 65 ans et est mort l'année d'après. La pire chose imaginable ? Travailler 45 ans puis se dire : j'ai le droit de me reposer. Tu te dois de toujours rester actif et en grande forme." Pourtant après le départ de Beckham en 2003, Ferguson avait évoqué sa lassitude et même annoncé qu'il allait prendre sa retraite. Un temps a priori révolu.
Mourinhova devoir être "très patient"
Après 25 ans passés sur le banc des Red Devils, Ferguson ne compte pas encore rompre le fil de sa carrière car il a toujours la flamme. C'est elle qui lui permet de croire à un nouveau triplé Championnat-Coupe-Ligue des Champions comme en 1999, celle qui lui a permis de décrocher 11 titres de champion d'Angleterre, celle qui continue de le faire avancer. Le défi qui l'attend, cette saison, le motive plus que jamais. "Il nous reste 14 matches en deux mois si tout se passe bien pour nous. Dans le passé j'ai dit plusieurs fois que gagner juste un trophée était une satisfaction. Mais nous devons jouer notre carte à fond pour gagner les trois, cette année. Nous pouvons refaire le triplé de 1999."
Et si MU enlevait un nouveau triplé ? "Manchester United sera à la hauteur de Liverpool, en terme de titres remportés. Je le vois continuer cette année, puis la suivante et il finira sûrement à ce moment", confie son fils, Darren. Il n'en fallait pas plus pour que la presse britannique se plaise à poser des noms sur sa succession. Vendredi, c'est le Sun qui s'y est mis. Le nom de l'heureux élu ? José Mourinho qui revient avec de plus en plus d'insistance.
Une thèse accréditée par Ferguson lui-même dans les colonnes de la Gazzetta dello sport. "Nous avons souvent parlé ensemble de son avenir et je comprends son désir de revenir en Angleterre. Car il a ici plus de liberté qu'en Espagne, où il est en permanence suivi par les médias." Dans le Sun, The Special One, qui, depuis quelques semaines, clame son désir de retour en Premier League, a indiqué qu'il était "prêt à rentrer à la maison." "Il lui faudra être très patient", réplique Ferguson qui, à 69 ans, ne s'est apparemment jamais aussi bien porté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.