Démantèlement d'un groupuscule terroriste à Kasserine    L'UIB réalise un résultat net de 117,1 millions de dinars en 2019    Enseignement à distance : Huawei soutient les étudiants tunisiens    Les impacts de la crise actuelle examinés par Fakhfakh    Sérieuses menaces contre Zouheir Maghzaoui    Aïda Caïd Essebsi Fourati    DERNIERE MINUTE – Coronavirus – Algérie : 20 nouveaux décès les dernières 24 heures    Coronavirus : 9 nouveaux cas à la Manouba    Tunisie – Coronavirus: Toutes les délégations de l'île de Djerba désinfectées    Confinement | Hichem Mechichi : la loi sera désormais appliquée dans toute sa rigueur    Angleterre – coronavirus : Liverpool renonce à mettre son personnel au chômage partiel    Coronavirus | Kasserine : Six personnes en voie de guérison    Mercato : pas de contact entre Farouk Ben Mustapha et l'Espérance de Tunis    Installation d'une caméra thermique au Marché de gros de Bir El Kassaa    Coronavirus : Un décès à Sousse    Découverte de failles de sécurité dans l'application de vidéoconférence Zoom: L'ANSI met garde    Coronavirus : les clubs italiens d'accord pour la baisse des salaires, les joueurs se révoltent    Etoile du Sahel : une réunion attendue entre Yassine Chikhaoui et Ridha Charfeddine    Funérailles de Bourguiba : choses vues et entendues…    Pandémie de COVID-19 : L'Agence Universitaire de la Francophonie adopte un plan spécial    OMS: L'Afrique ne sera pas un terrain d'essai pour les vaccins contre le COVID-19    Tennis : confinée à New York, Ons Jabeur passe du tennis à la danse    Météo | Prévisions pour aujourd'hui, mardi 07 avril 2020    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    Les joueurs ont besoin de deux semaines pour être prêts    La FIFA recommande de reporter tous les matches internationaux de juin    "Allez vers les hauteurs…"    L'ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye    La recette pour combler un dimanche de confinement    Des délégués et des Omdas se servent les premiers    Baisse dérisoire des prix de certains hydrocarbures    La BCT lance officiellement l'application "Flouss"    Les têtes de Jound Al Khilafa continuent de tomber    Des cours à distance pour les élèves !    Le TAS fixe au 29 mai l'audience de l'appel des Marocains    Wafa Gabsi (Archivart) : « J'essaie d'apprécier autrement les choses simples et… de méditer »    La culture, en arme puissante contre le Covid-19    La culture, un lien qui rapproche et réduit les distances    Elizabeth II aux britanniques: “C'est un temps de disruption dans la vie de notre pays”    Coronavirus : Le nombre de morts repart à la hausse en Italie    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    Sauvons la Libye : Covid-19, guerre civile, catastrophe humanitaire et désastre financier, face à un silence complice    Au grand bonheur des cinéphiles confinés !    Les USA ne négocient pas avec l'Arabie et la Russie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mieux vaut tard que jamais!
Gel des prix de neuf produits alimentaires
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 04 - 2013

La flambée des prix que connaît le marché tunisien depuis des mois vient d'être sensiblement adoucie par une nouvelle mesure portant sur la baisse des prix de certains produits alimentaires jugés comme de base. Cette mesure, entrée en vigeur depuis avant-hier, est susceptible de rassurer un tant soit peu les chefs de famille qui souffrent des répercussions de la cherté de la vie sur le couffin ou quotidien et ont donc du mal à joindre les deux bouts et à arrondir leurs fins de mois.
Ainsi, la mesure prise par M. Abdelwahab Maâter, ministre chargé du commerce, porte-t-elle sur les pommes de terre, l'eau minérale, les œufs, le thon en conserve, les produits laitiers, le fromage, les produits de nettoyage et les huiles végétales ou compensées. Cette attention particulière consacrée à certains produits parmi tant d'autres tout aussi basiques obéit à une certaine priorité. Encore faut-il rappeler que les produits précités constituent les denrées-clés, consommées d'une manière journalière durant le mois de Ramadan. La baisse n'est certes pas énorme. Toutefois, elle est censée apporter au Tunisien une fine lueur de réconfort budgétaire.
En effet, et pour ce qui est des pommes de terre qui représentent le légume de base par excellence, tant pour les personnes à faibles revenus que pour la restauration, leur prix destiné au grand public est désormais fixé à 850 millimes le kilo; un prix nettement inférieur aux prix constatés durant la saison froide. Pour ce qui est du prix de gros, il est de 700 millimes le kilo. Quant au prix de stockage, il ne dépasse pas les 580 millimes par kilo.
Par ailleurs, et en ce qui concerne les eaux minérales emballées dans des bouteilles en plastique, le ministère procède au cernement de la marge bénéficiaire à la vente en gros et au détail, soit respectivement 10% et 15%. Le prix maximal d'une bouteille d'eau de 1,5 litre est fixé à 520 millimes ; une mesure rafraîchissante surtout à l'approche de la saison caniculaire.
Les œufs—autre aliment de base qui a connu ces deux dernières années des augmentations de prix sans précédent—se vendent désormais à raison de 640 millimes les quatre pièces. Le prix de production est fixé à 150 millimes la pièce.
Pour ce qui est du thon en conserve, la baisse des prix se traduit par la limitation de la marge bénéficiaire à 5% pour la vente en gros et à 10% pour la vente au détail.
Cette mesure est également valable pour le secteur des fromages ; un produit alimentaire de luxe puisque son prix dépasse souvent celui des viandes et que le ministère avoue sa classification sur la liste des produits basiques. Quant aux autres produits laitiers, notamment les yaourts, le petit lait et le lait caillé, la marge bénéficiaire à la vente en détail est désormais fixée à 10%.
La baisse des prix concerne également les différentes catégories des huiles végétales libres à la vente. En effet, le prix de l'huile de soja proposé au consommateur est de 2DT 691 par litres. Celui à la production étant de 2dt511. Il est à noter que l'unité de cinq litre se vend sur le marché à 12DT 992. Légèrement plus chère, l'huile de tournesol se vend désormais à 2DT 952 le litre. Le prix à la production étant de 2DT 772. Quant à l'unité de cinq litres, elle se vend à 13DT752. Connue pour ses vertus nutritionnelles et diététiques, l'huile de maïs s'avère donc être nettement plus coûteuse que les autres. Elle est proposée à raison de 3DT 060 le litre; le prix à la production étant de 2DT880. L'unité comptant cinq litres coûte 14DT301.
Outre les produits alimentaires, le ministère du Commerce a procédé à la baisse des prix des produits de nettoyage et de bien-être. L'hygiène mérite bien un petit coup de pouce promotionnel. Aussi, la marge bénéficiare de ces produits ne dépassera pas les 18% à la vente au détail.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.