Championnat d'Afrique de canoë-kayak Egypte 2019 : Les Tunisiens remportent 10 médailles au 1er jour    Tunisie – Kaïs Saïed Toujours défaillant sur le plan politique étrangère    Le Président de la République supervise une séance de travail avec des dirigeants sécuritaires en présence de Youssef Chahed    Septième conférence de CONECT sur la responsabilité sociale des entreprises : Labellisation de 4 institutions tunisiennes    Un timbre-poste sous le thème ''La Tunisie, membre non-permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies''    Des chercheurs de haut niveau au colloque du LIGUE    Tunisie : Alerte Météo – Des vents forts attendus à partir de cette nuit    Tous unis autour de la harissa tunisienne    Tunisie : 51 cas de suspicion de conflit d'intérêts révélés par l'INLUCC    Tunisie: 200 bourses offertes par la Hongrie aux étudiants tunisiens    Communiqué de la FTDJ à l'opinion publique, aux autorités et aux employés du secteur de la presse écrite    Un arbitre chilien pour le match EST- Al Hilal    Ooredoo Tunisie et Vivo Energy Tunisie s'allient pour une énergie nouvelle    Le tunisien Samir Trabelsi, choisi chercheur de l'année au Canada    Seif Eddine Makhlouf condamné à 1 an et 8 mois    Payez vos factures d'électricité et de gaz de la STEG à partir de votre téléphone    Libye: Point sur la situation après l'ordre donné par Haftar à ses troupes d'entrer au cœur de Tripoli    25 blessés dans une explosion à Blankenburg, dans l'est de l'Allemagne    CS Hammam-lif : Hatem Missaoui absent des entraînements    L'Allemagne alloue à la Tunisie 300 Millions d'euros de fonds supplémentaires destinés au «Partenariat pour la réforme» et au soutien d'autres secteurs    L'hôpital de Kairouan donne un bébé à une autre famille que la sienne    Projection ciné-concert du film mythique “SALAMMBÔ” de Pierre Marodon à la cité de la culture    Tunisie: Traversées du Tanit et Carthage, précisions de la CTN    Déclaration de la société civile – Accords de partenariat euro-méditerranéens: l'illusion de l'étude d'évaluation    La composition du gouvernement toujours attendue, que dit la Constitution ?    Vidéo : Les Espérantistes font vibrer le Qatar avec la chanson ‘'7okem la3rab''    Une médecin prise en otage par un patient à Jendouba    Renforts sécuritaires et militaires sur tout le long des frontières tuniso-libyennes après le discours du maréchal Haftar    Espagne : Le Clasico "va bien avoir lieu", assure le président de Barcelone    Ligue Europa: les qualifiés pour les 16es de finale    Par Hadi Sraieb – Budget 2020 : Le subterfuge grossier du window dressing !    Une «Dictée géante en arabe» sera organisée le 15 Décembre en France    KARAKOUZ tunisien à Paris    En vidéo: L'ami des animaux Ahmed Manai raconte son histoire    La Tunisie de retour dans le Top 15 des pays attractifs en Afrique    La Méditerranée sur le point de se transformer en champ de guerre    FIFA : Le CA Bizertin risque une grosse sanction    Programme des vacances scolaires d'hiver à la cité des sciences de Tunis du 17 au 29 décembre 2019    Football : Programme des plus importants matchs de ce jeudi 12 décembre    Tunisie : Une secousse tellurique à Tajerouine    Concert de lancement de l'album « Fréquences Basses » de Slim Abida le 20 Décembre à l'IFT    La Tunisie encourage un système d'échange de droits d'émissions de gaz à effet de serre    La plus jeune première ministre au monde a 34 ans! Liste des jeunes dirigeants du monde en 2019    L'émouvant message d'Amina Sta à son père...    Radio Nazaha : La première Web-Radio dédiée à la lutte contre la corruption est lancée (vidéo)    Le Syndicat des médecins du secteur privé mettent fin au contrat les liant à la CNAM    JTC 2019 : Nebil Daghsen & la LIPA tous les jours à l'Avenue de Tunis et le 12 Décembre au Mondial avec “Sangate Ebola”    Success Story TN : Saïda Meherzi : Entrepreneuse en écotourisme de Kesra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le travail d'intérêt général comme alternative
Trois questions à M. Markus Brudermann, chef de la délégation régionale du Comité international de la Croix-Rouge
Publié dans La Presse de Tunisie le 17 - 06 - 2014

La surpopulation dans le milieu pénitentiaire tunisien est un fait. Entre un nombre élevé de détenus en phase de garde à vue et des conditions carcérales qui laissent à désirer, le Cicr, à travers le chef de sa délégation régionale, propose des solutions. Entretien
Vous avez parlé de surpopulation dans le milieu carcéral tunisien. Que propose le Cicr comme solution pour face à ce problème ?
Il y a des propositions qui ont déjà été formulées pour mieux cerner les possibilités dans le cadre légal actuel et éviter que la petite délinquance puisse entrer dans le circuit pénitentiaire car il y a l'alternative de les condamner à des travaux d'intérêt général, ce qui permettra de désengorger les prisons. L'application de ce genre de peines alternatives peut faire diminuer la population carcérale et au même moment assurer aux personnes condamnées à de petites peines d'avoir plus de facilité à se réinsérer dans la vie sociale après avoir accompli leurs peines. D'ailleurs le Cicr a déjà appuyé un projet pilote dans ce sens à Sousse et qui a porté des résultats assez intéressants. Et on espère que les autorités tunisiennes prendront acte en se basant sur le succès de cette expérience et la répliquer dans d'autres endroits de la Tunisie. Notre dialogue avec les autorités tunisiennes concernées nous a démontré qu'il y a une grande ouverture et que les décideurs qui ont le pouvoir de faire changer les choses ont tout à fait saisi les problématiques car gérer une grande population carcérale dans peu d'espaces peut présenter un problème.
Selon les derniers rapports des sections tunisiennes de Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International, il y a un grand problème au niveau de la détention préventive en Tunisie. Quelle est la position du Cicr sur les mauvais traitements et les conditions déplorables signalés par ces deux ONG lors de la garde à vue sous nos cieux ?
Le Cicr en tant qu'ONG spécialisée dans ce sujet entretient un dialogue confidentiel avec les autorités tunisiennes sur cette question. Nous avons mis en place des projets pilotes pour améliorer les conditions des détenus en garde à vue ainsi que la formation des agents responsables travaillant dans les centres de détention préventive.
Dans le cadre de la justice transitionnelle, l'impunité des tortionnaires de l'époque de la dictature reste toujours un sujet d'actualité. Quelle est la position du Cicr sur ce sujet ?
Bien sûr, la justice transitionnelle est un grand chantier en Tunisie. Je pense que les autorités compétentes ont déjà saisi la complexité du sujet et je leur fais entièrement confiance pour trouver une issue à cette problématique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.