Le scandale des vaccins que la présidence veut étouffer    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Saïed : « Les Sommets de la Francophonie et de la TICAD posent de nouveaux défis pour la Tunisie et l'Afrique »    Kaïs Saïed reçoit les Chefs des missions diplomatiques africaines accréditées à Tunis    Carthage : Université Entrepreneuriale    « En cas de détection de nouveaux variants du coronavirus, la Tunisie sera confrontée à une 3e vague de la pandémie »    Ben Ticha : Des nahdhaouis sont venus en avion pour participer à la manifestation    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Abdelkarim Harouni : Kais Saied doit accepter que les nouveaux ministres prêtent serment    Pour 96.74% des chefs d'entreprises, le covid-19 a impacté leurs activités    Le gouvernement doit s'excuser    Championnat du monde d'Aviron en salle : Les rameurs tunisiens raflent 5 médailles    Ensemble, Nouvelle Valeur : Rendre les centres de données plus écologiques et plus respectueux de l'environnement    Real Madrid vs Real Sociedad: chaines qui diffusent le match de Liga Espagnole    Le SYNAGRI appelle à la mise en service de l'unité de séchage du lait    Tunisie: L'Isie sous la loupe de la Cour des comptes    Blocage politique inédit : Ego, rien que de l'ego !    Les Etrangers pourront bientôt devenir propriétaires sans recours aux autorisations    Hamma Hammami : Je n'ai pas un frère qui s'appelle Rached    Covid-19 | Nabeul : 2 décès et 26 nouvelles contaminations    Les Volants d'Or 2020 de TOTAL : Les meilleures du Secteur automobile en Tunisie à l'honneur !    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    Vaccins distribués aux hauts responsables en Tunisie, des députés exigent une enquête    Appel à développer la recherche scientifique sur les maladies rares    Tunisie – Soldes 2021: Les ventes ont chuté en boutiques et prospèrent en ligne    Mechichi inaugure le 2ème centre technologique "Elife" à Béja    Ligue 2 | 5e journée – Groupes A, B ET D : Aouichaoui, bourreau du SG    Tunisie – météo : Brouillard le matin et températures stables    Aucun site classé patrimoine mondial depuis 1997, Habib Ben Younes tire la sonnette d'alarme    "Je découvre mon pays" un projet culturel ambitieux en Tunisie soutenu par le programme "Tfanen"    Sidi Bouzid : Avancement des travaux réaménagement du parc de la cité El Khadra        CAN U20 | Demi-finales – Ouganda-Tunisie (Ce soir A 20h30) : L'histoire s'écrit ce soir !    D'un sport à l'autre    Habib Bouhaouel nous quitte : un journaliste de talent et un caricaturiste redoutable    CAN-U20 : programme des demi-finales    Foot-Europe: le programme du jour    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La créativité à profusion
Exposition
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 10 - 2014

«La rentrée de l'Aire libre», une exposition dont l'énergie qui s'en dégage illumine les œuvres et soutient les propos, tout en menant celui qui regarde là où l'artiste désire le conduire.
L'espace d'arts plastiques Aire libre d'El Teatro a inauguré, mardi dernier, sa rentrée culturelle avec une exposition foisonnante de 60 œuvres réalisées par 36 artistes, qui, toutes techniques confondues, nous livrent leur fougue artistique, leur imaginaire affectif et nous entraînent, chacun à sa manière, dans un univers à part.
A travers cette exposition, le visiteur peut apprécier la variété des couleurs et des disciplines artistiques qui dialoguent entre elles. L'abondance créative est admirable, les techniques d'expression plastiques sont aussi riches que variées, allant de la sculpture au dessin, du collage à la peinture, de la céramique à la photographie. Et on y trouve de tout: l'abstrait, le figuratif, la technique mixte, le poétique, le pop art, le graphisme, le numérique, etc.
Chacun de ces artistes nous offre une vision singulière du réel, son «ressenti» pictural de la réalité, du monde. On est confronté à différentes personnalités, à une multitude de richesses émotionnelles et intellectuelles, toutes rapprochées et magnifiées par le biais de l'art.
Parmi les exposants, citons Hafedh Jerbi, qui, à travers ses tableaux, expérimente la subtilité des motifs et l'élasticité des idées. A travers ses portraits irréels, il raconte des histoires comme on raconte les restes d'un rêve au réveil. Par bribes de ce qui revient comme sensations, images, étrangeté, manque de logique.
Les œuvres de Ghada Chamma donnent à voir des mélanges de tonalités, tour à tour, joyeuses, mélancoliques, lascives, toniques... Un point de départ sur lequel elle intègre des motifs, des petites empreintes de son imaginaire, des détails enfouis pour rythmer l'ensemble et guider l'observateur vers des ambiances magiques, fantastiques où les mots ne sont plus nécessaires.
Outre l'abstraction lyrique, d'autres toiles exposées sont de véritables rhapsodies colorées nées sous les feux des acryliques, qui permettent aux peintres de s'inventer de nouvelles architectures de l'espace.
Quant au travail de Houssem Khelil, l'essentiel de ses sculptures en résine, telles que «Inflation», «L'homme enchaîné», «Sauvez notre Tunisie» et «Hommage à Siliana», est une sorte d'évocation ou de reconstruction d'une réalité vécue. Ses œuvres sont la représentation sensible et subjective de l'actualité et du monde qui nous entoure. Il s'agit de traduire des impressions, des idées et des valeurs à travers la matière, son noble et sage messager.
Nous trouvons aussi un ensemble de photographies — certaines en noir et blanc, le cas des photographies numériques de Rock Raven; d'autres en couleur, comme celles de Lilia Ben Zid — qui sont le fruit du hasard ou de l'instant d'une randonnée photographique appliquée et raffinée. Une série de clichés à la composition sobre et équilibrée, jetant sur le monde un regard fait de liberté et de grâce.
Une exposition à voir jusqu'au 1er décembre 2014.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.