Tunisie-Directeur de l'ENIS [VIDEO] : « Nous cherchons à améliorer le classement de nos universités dans le monde »    Où voir les matches d'Aissa Laidouni et Anis Ben Slimane en Europa League ?    Youssef Bouzakher : « La dissolution du CSM n'a jamais été évoquée par le chef de l'Etat »    Dr Rim Belhassine Cherif, Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    Tunisie – Covid : Fermeture d'un troisième établissement scolaire à Djerba    Inauguration du nouveau siège de l'ambassade de l'Etat de Palestine en Tunisie    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Abdellatif Mekki : Les personnes qui gardent encore espoir en Kaïs Saïed n'ont rien compris !    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Tunisie: Vers la vaccination des enfants âgés de 5 ans ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    LC Europe (Poules / 6è j): le programme de ce mercredi    Le comité scientifique annonce une bonne nouvelle    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    CONDOLEANCES    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Prendre en main son destin
Association Kolna Tounès — projet Kolna hirfa (tous artisans)
Publié dans La Presse de Tunisie le 01 - 01 - 2000

Améliorer les conditions socioéconomiques des femmes artisanes et des jeunes diplômés chômeurs par le biais de la valorisation des arts et du patrimoine, tel est l'objet du projet «Kolna Hirfa» initié par l'ONG Kolna Tounès dans trois gouvernorats
Kolna Tounès a présenté hier dans un hôtel de Tunis le projet «Kolna Hirfa», et ce, dans le cadre de l'événement de valorisation du village historique de Kesra, en collaboration avec l'Organisation internationale pour les migrations (OTM) et l'Union européenne. Lors de la conférence il a été question de la stabilisation des communautés à risque et du renforcement de la gestion des migrations afin d'accompagner les transitions en Egypte, Tunisie et Libye (Start), les actions de développement communautaire et social mises en œuvre par des organisations non gouvernementales en Tunisie. Le projet «Kolna Hirfa» intervient dans trois gouvernorats et neuf délégations, à savoir Jendouba, Aïn Draham, Fernana, Oued Mliz, Le Kef, Kalâa Khasba, Nabeul, Sekiet Sidi Youssef, Siliana, Kesra, Laroussa et Rouhia. Il vise à valoriser le savoir-faire artisanal et traditionnel des femmes rurales dans chaque délégation et amener de jeunes diplômés de chaque délégation à s'associer aux artisanes pour transformer ce savoir-faire en source de création de richesse, d'inclure les diplômés et les artisanes dans le circuit de l'économie formelle, en créant des entreprises sur le modèle de l'économie solidaire et sociale, de valoriser ces régions aujourd'hui associées à la pauvreté et au terrorisme alors qu'elles disposent d'un immense patrimoine matériel et d'infinis atouts de développement, en organisant des événements culturels et artistiques, mais aussi à chaque fois une table ronde pour poser les problèmes et esquisser les solutions. Le projet Kolna Hirfa, a indiqué la conférencière, Mme Emna Mnif, porte sur la création de 45 emplois, 3 entreprises solidaires et 2 espaces de vente et d'animation artistique ainsi que neuf événements culturels et artistiques dans les 9 délégations et la mise des bases de partenariat entre la société civile, les élus du peuple et les institutions publiques pour enclencher une dynamique locale et nationale d'actions et de réflexion sur les politiques publiques.
Promouvoir le travail artisanal et les sites historiques
Kesra est un village berbère du Centre-Ouest, le plus haut de Tunisie. Il est la seule localité antique de la région à avoir pu survivre. Historiquement, elle a joué un rôle important. Les rues en escaliers, emblème du village, datent de l'époque romaine et il n'est pas rare de trouver des inscriptions puniques et latines sur les pierres des murs des maisons. Malheureusement, Kesra n'est pas inscrit dans le circuit touristique. Kesra est doté d'un musée qui comporte trois grands thèmes, à savoir les traditions populaires et le travail artisanal féminin (poterie, tissage), les coutumes de Kesra et les rites depuis la naissance jusqu'à la mort et les bijoux et leur symbolique. Il est à savoir qu'un partenariat avec l'Office de l'artisanat et Kolna Tounès a été élaboré, et ce, afin de promouvoir le travail artisanal des femmes de la région de Kesra.
Une visite à Kesra programmée par Kolna Tounès comportera une table ronde : «Comment redonner vie à Kesra». Comment la sauver et surtout comment la faire vivre par l'hybridation de l'authenticité et de la modernité du patrimoine et de l'innovation. Kesra pourrait-il devenir le village des artistes-artisans ?
Par ailleurs, Mme Lorondo, conférencière, membre de l'Organisation internationale pour les migrations, a indiqué que l'OIM a mis un programme pour soutenir la Tunisie, Etat membre depuis 2001. «La question migratoire a pris une grande place depuis la révolution», a révélé la conférencière. «La migration touche les régions les plus défavorisées», a conclu Mme Lorondo.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.